Vanuatu: La menace d’une éruption persiste // Vanuatu still under threat of an eruption

La situation reste préoccupante à Ambae (également appelée Aoba) où plus de 8 000 personnes ont été forcées de quitter leurs maisons au cours des derniers jours en raison de l’augmentation de l’activité volcanique. Le Geohazards maintient le niveau d’alerte à 4 (sur une échelle de 5).
Le conseil des ministres du gouvernement du Vanuatu a déclaré l’état d’urgence sur l’île le 25 septembre, ce qui a permis de débloquer des fonds publics pour faire face à la situation d’urgence créée par le risque d’éruption du volcan.
Un nouveau cône de cendre et un lac de lave se sont formés sur le volcan, tout près de l’étendue d’eau douce qui l’entoure. La présence d’eau signifie qu’une éruption pourrait être phréatique ou phréato-magmatique, donc particulièrement explosive.
Les habitants du sud de l’île ont été évacués de leurs villages et vivent maintenant dans des bâtiments scolaires et religieux dans les villages au nord et à l’est de l’île. Quelque 36 écoles ont également été fermées. Avec le nombre croissant d’arrivants, le besoin le plus urgent maintenant est la nourriture et l’eau.  .
La Protection Civile et la Police du Vanuatu ont vérifié que tous les habitants avaient été évacués des zones dangereuses.
Source: The Watchers & journaux néo-zélandais

—————————————

The situation is still worrying at Ambae (also called Aoba) where more than 8 000 people were forced to evacuate over the past several days due to increase in volcanic activity. The Geohazards Department maintains the alert level at 4 (out of 5).

The Vanuatu Government’s Council of Ministers declared the State of Emergency on the island on September 25th, allowing public funds to be released for the emergency response to the eruption of the volcano.

A new cinder cone and magma lake have formed at the volcano, precipitously close to the freshwater lake surrounding it. The presence of water means that any eruption could potentially be phreatic, and thus more explosive.

People from the south of the island have been evacuated from their villages and are now sheltering in school and church buildings in villages in the north and east of the island. Some 36 schools have also been closed. The most pressing need now with the significant number of arrivals is food and water.

The National Disaster Management Office and the Vanuatu Police made a final check that all inhabitants have been removed from the danger areas.

Source : The Watchers & New Zealand newspapers.

Source: Geohazards

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s