En attendant l’éruption de l’Agung… // Waiting for Mt Agung’s eruption…

Selon les autorités indonésiennes, plus de 75 000 personnes ont à présent quitté leurs maisons à proximité du Mt Agung sur l’île de Bali et ce nombre va probablement continuer d’augmenter. Comme je l’ai déjà signalé, les autorités ont ordonné l’évacuation des villageois dans une zone qui s’étend en certains endroits à 12 kilomètres du cratère. Par précaution, des gens habitant au-delà de la zone de sécurité ont décidé de partir eux aussi.
Les personnes évacuées ont trouvé refuge dans plus de 370 centre d’hébergement à travers l’île, que ce soient des camps temporaires, des centres de sport, des salles de village et les maisons d’amis et de parents. Certains villageois ont vendu leur bétail parce qu’ils pensent que «c’est mieux que de le laisser là-bas pour rien».
Les évacuations sont largement motivées par le souvenir de l’éruption de l’Agung en 1963. Le volcan a alors émis des panaches de cendre jusqu’à 20 kilomètres de hauteur et est resté actif pendant environ un an. La lave a parcouru 7,5 kilomètres et la cendre a atteint Jakarta, à environ 1 000 km.
La plupart des villageois espèrent qu’il n’y aura pas d’éruption et prient pour cela. Comme l’a déclaré l’un d’eux: « Pas d’éruption. C’est ma prière. Sinon, nos fermes ne pourront plus être plantées. »
Le président indonésien a visité hier un complexe sportif qui sert d’hébergement temporaire dans une zone au sud du volcan et il a exhorté les villageois autour du Mont Agung à suivre les instructions des autorités. Au cours de sa visite, il a fourni une aide humanitaire aux personnes évacuées sous forme de produits divers d’une valeur de plus de 7,1 milliards de roupies.
Dans la ville de Yogyakarta au centre de l’île de Java, environ 500 personnes se sont rassemblées dans un temple hindou pour prier pour la sécurité de ceux qui habitent près du volcan. Elles ont présenté des offrandes traditionnelles et collecté de l’argent pour les évacués. Bali est la seule province majoritairement hindouiste en Indonésie, le pays musulman le plus peuplé au monde.
Les autorités ont déclaré qu’il n’y avait aucun danger immédiat pour les touristes, mais une éruption entraînerait probablement la fermeture de l’aéroport international de Bali. Le tourisme souffrirait d’une éruption du Mt Agung. L’île, célèbre pour ses plages, son surf et son élégante culture hindouiste, a accueilli près de 5 millions de visiteurs l’année dernière. Beaucoup viennent d’Australie où les vacances scolaires viennent de commencer.
Source: Journaux indonésiens.

++++++++++

Un service du Ministère de l’Agriculture a mis en place une équipe qui évacue depuis lundi le bétail appartenant aux habitants vivant à proximité du Mont Agung.
Certains villageois ont volontairement évacué leur bétail qui est mis en sécurité dans les maisons de parents proches. D’autres bêtes ont été vendues. Des refuges seront nécessaires pour environ 10 000 têtes de bétail.
Au total, quelque 17 000 animaux de ferme doivent être évacués des quatre districts de Karangasem situés dans la zone rouge autour du Mt Agung qui serait directement affectée en cas d’éruption. Les membres de l’équipe ont été dépêchés dans les zones les plus exposées, avec un équipement médical pour soigner les bovins qui seraient malades ou blessés. D’autres unités de l’équipe recherchent des endroits où pourraient être mis en place des enclos provisoires, tout en identifiant les capacités locales en matière de nourriture et d’eau pour le bétail.
Lundi dernier, sept abris avec une capacité totale de 5 000 têtes de bétail avaient été construits dans les districts de Karangasem et Klungkung.

Source: The Jakarta Post.

—————————————

More than 75,000 people have now left their homes close to Mt Agung on the island of Bali and this number is likely to continue to swell. As I put it before, authorities have ordered the evacuation of villagers living within a high danger zone that in places extends 12 kilometres the volcano’s crater. People further away are also leaving.

Evacuees are taking shelter at more than 370 sites across the island that include temporary camps, sport centers, village halls and the houses of friends and relatives. Some villagers sold their cattle, because theuy thought “it was better than leaving them there for nothing.”

The evacuations are largely motivated by the memory of the 1963 eruption of Mt Agung. The volcano hurled ash as high as 20 kilometres and remained active about a year. Lava travelled 7.5 kilometres and ash reached Jakarta, about 1,000 kilometres away.

Most villagers do hope there will be no eruption and are praying for it. Said one of them: “No eruption. That is my prayer. Otherwise, our farms would not be able to be planted again.”

The Indonesian President visited yesterday a sports center serving as temporary accommodation in a district south of the volcano on Tuesday and he urged those around Mount Agung to follow the instructions of authorities. During his visit, he delivered humanitarian aid to the evacuees in the form of various goods worth more than 7.1 billion rupees.

In the Central Java town of Yogyakarta, about 500 people gathered at a Hindu temple to pray for the safety of people near the volcano. They presented traditional offerings and collected money for the evacuees. Bali is the only predominantly Hindu province in Indonesia, the world’s most populous Muslim country.

Officials have said there is no immediate danger to tourists but ashfall from an eruption would likely force the closure of Bali’s international airport. Tourism would suffer from an eruption of Mt Agung. The island, famous for its beaches, surfing and elegant Hindu culture, had nearly 5 million visitors last year. Many visitors are coming from Australian where the school holidays have just started.

Source: Indonesian newspapers.

++++++++++

A department of the Agriculture Ministry has set up a joint volcano emergency readiness team, which has been working since Monday to evacuate cattle belonging to residents living in the vicinity of Mount Agung.

Some residents have voluntarily evacuated their cattle to the homes of nearby relatives that are relatively safe. Some of the cattle have been sold. Shelters will be needed for around 10,000 cattle.

About 17,000 cattle need to be evacuated from the four Karangasem districts in the red zones of Mt Agung, which would be directly affected in the event of an eruption. Members of the team had been dispatched to the disaster-prone locations, equipped with medical supplies to provide immediate treatment for cattle that were sick or injured. Other units from the team are scouting locations where temporary cattle pens could be built, while identifying local sources of food and water for the cattle.

As of Monday, seven shelters with a combined capacity of 5,000 cattle have been erected across Karangasem and Klungkung regencies.

Source : The Jakarta post.

Crédit photo: Ministère de l’Agriculture

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s