Katla (Islande): Pas d’éruption à court terme // No eruption in the short term

drapeau-francaisL’Office Météorologique Islandais (IMO) a indiqué qu’un important séisme d’une magnitude de M 4.2 avait été enregistré à faible profondeur au centre de la caldeira du Katla le 26 janvier 2017. Il a été suivi d’un autre événement de M 3.0 et une série de petits séismes (voir carte ci-dessous).

Immédiatement après cette annonce, plusieurs articles de presse ont affirmé qu’une éruption allait avoir lieu. Bien que les séismes aient été assez intenses, un paramètre n’a jamais été mentionné dans les articles: leur profondeur! L’IMO a indiqué sur son site Internet que le premier événement – et le plus significatif – avait une profondeur de 0,1 km, alors que le suivant était localisé à une profondeur de 0,0 km! En outre, aucune augmentation du tremor éruptif n’a été enregistrée, ce qui signifie qu’il n’y a pas eu d’ascension du magma. Cela montre que cette sismicité était trop superficielle pour être d’origine volcano-tectonique. Elle a probablement été provoquée par des réajustements à l’intérieur du glacier ou par une activité hydrothermale, comme cela se produit parfois sur les volcans islandais.
Les derniers séismes ont fait suite à une hausse d’activité au cours des jours précédents. Les 23 et 24 janvier, on a enregistré plusieurs séismes superficiels (M 3 et M 3,3 et M 3,1 respectivement) qui ont fait suite à un autre essaim au début du mois de janvier. Aucune nouvelle sismicité significative n’a toutefois été observée au cours des derniers jours.
À la fin du mois de septembre 2016, un essaim sismique intense s’est produit sous le volcan avec plusieurs événements de M 3 ou plus. La couleur de l’alerte aérienne est passée au Jaune. Cependant, cette sismicité a été de courte durée et s’est maintenue à des niveaux peu élevés.
Le Katla est étroitement surveillé car une vingtaine d’éruptions ont été observées entre 930 et 1918, avec des intervalles de 13 à 95 ans. Leur indice d’explosivité volcanique (VEI) se situait en général entre 4 et 6 (sur une échelle de 0 à 8). Certains volcanologues islandais affirment que le Katla est «en retard» sur son schéma éruptif. Comme je l’ai indiqué à plusieurs reprises, dire qu’un volcan est « en retard » a peu de sens car la notion de cycle éruptif n’a jamais été définitivement prouvée
Quoi qu’il en soit, une éruption de Katla pourrait constituer une menace pour la population en raison des risques d’inondations glaciaires (jökulhlaups) et de l’émission de nuages de cendre. Il faudrait s’attendre à des perturbations du trafic aérien comme en 2010 au moment du réveil de l’Eyjafjallajökull.

————————————–

drapeau-anglaisThe Icelandic Met Office (IMO) reported a strong and shallow M 4.2 earthquake in the centre of the Katla caldeira on January 26th, 2017. It was followed by another M 3.0 event and a series of smaller earthquakes (see map below).

Immediately after, there were several articles in the newspapers affirming that an eruption was about to take place. Although the quakes were quite intense, one parameter was never mentioned in the news: their depths! IMO indicated on its website that the first and stronger event was 0.1 km deep while second quake was at a depth of 0.0 km! Besides, no increase in the eruptive tremor was recorded, which meant there was no magma ascent. This proved that this seismicity was too shallow to be volcano-tectonic. It was probably caused by some readjustments within the glacier or by some hydrothermal activity, as this occasionally happens on Icelandic volcanoes.

The last quakes followed a period of increased activity in the previous days. On January 23rd and 24th, the volcano registered several shallow earthquakes (M 3 and M 3.3, and M 3.1 respectively), following another swarm at the beginning of January. However, no new significant seismicity has been observed in the last days.

At the end of September 2016, an intense seismic swarm occurred under the volcano with several M 3 or above earthquakes. The Aviation Colour Code was raised to Yellow. However, this seismicity was short-lived and remained at shallow levels. .

Katla volcano is closely monitored as 20 eruptions or so have been documented between 930 and 1918, at intervals of 13 to 95 years. Their Volcanic Explosivity Index was mostly between 4 and 6 (on a scale of 0 to 8). Some local volcanologists affirm that Katla is “overdue” for an eruption. As I put it before, I think that saying that a volcano is “overdue” has little sense as eruptive cycles have never been definitely proved

Anyway, a Katla eruption could pose a threat to the population due to glacial flooding (jökulhlaups) and significant ash generation. One might expect air traffic disruptions like in 2010 when Eyjafjallajökull erupted.

katla-3

Source: Icelandic Met Office.

katla-2

Le Myrdalsjökull dissimule le Katla sous sa calotte glaciaire (Google map).

myrdals-blog

Vue du Myrdalsjökull (Photo: C. Grandpey)

myrd

Sismicité sur le Myrdalsjökull le 30 janvier au matin: Situation très calme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s