Quelques nouvelles d’Hawaii // A few pieces of news from Hawaii

Aucun changement significatif n’a été observé au cours de l’éruption du Kilauea qui continue dans les cratères de l’Halema’uma’u et du Pu’uO’o. Le lac de lave sommital, qui dont le niveau était monté jusqu’à 17 mètres en dessous de la lèvre de l’Overlook Crater au cours des derniers jours, se trouve maintenant à une trentaine de mètres de profondeur sous l’effet d’une nouvelle alternance d’inflation et de déflation du volcan.
Les images des webcams montrent l’incandescence habituelle dans le cratère du Pu’uO’o et au niveau du petit lac de lave dans la partie ouest du cratère.
La coulée de lave 61g reste active et entre dans l’océan à Kamokuna. Le nouveau delta de lave, apparu après l’effondrement du précédent le 3 mai dernier, continue à grandir, avec des fractures parallèlement à la côte. Les coulées actives s’étirent actuellement dans la partie ouest du champ de lave, à environ 500 mètres sous la base du pali et ne constituent donc pas une menace pour les zones habitées.

Mauvaise nouvelle pour les visiteurs des parcs nationaux à Hawaï. Les droits d’entrée au Parc des Volcans vont augmenter le 1er juin. Par véhicule, il faudra désormais débourser 25 dollars pour un pass de sept jours. L’entrée par personne, cycliste ou piéton, s’élèvera à 12 dollars. Les visiteurs âgés de moins de 16 ans continueront d’être admis gratuitement.
Le pass annuel pour les trois parcs (parc national des volcans, parc Pu’uhonua o Hōnaunau et Haleakalā passera de 25 à 30 dollars. Les pass peuvent être achetés sur place ou sur Internet.
Les frais d’entrée pour les agences de voyage augmenteront également le 1er juin. Les minibus transportant entre un et six passagers paieront une taxe de base de 25 dollars, ainsi qu’un droit d’entrée de 12 dollars par personne.

Sources : HVO & Big Island Now.

————————————

No significant change has been observed at the eruption of Kilauea Volcano which continues to erupt at its summit in Halema’uma’u and at Pu’uO’o. The summit lava lake, which had risen up to 17 metres below the Overlook Crater rim in the past days is now lying about 30 metres deep in concert with an inflation and a deflation episode of the volcano.
Webcam images show glow at long-term sources within Pu’uO’o crater and from a small lava pond on the west side of the crater.

The episode 61g flow remains active and is entering the ocean at Kamokuna. Growth of a new lava delta continues following the May 3rd delta collapse, with narrow cracks observed on the delta running parallel to the coast. Webcam views show surface activity within the 61g flow field, on the western margin of the 61g flow. These flows extend slightly beyond the base of the pali and pose no threat to nearby communities at this time.

Bad news for visitors of the national parks at Hawaii. Entrance fees at Hawai‘i Volcanoes National Park will increase once again on June 1st.  Per vehicle, the fee will change from $20 to $25 for a seven-day pass. The per-person fee, required for bicyclists and pedestrians, will rise from $10 to $12. The motorcycle fee will increase to $20. Visitors who are under the age of 16 will continue to be admitted for free.

The annual tri-park pass, which includes Hawai‘i Volcanoes National Park, Pu‘uhonua o Hōnaunau National Historical Park, and Haleakalā National Park, will increase from $25 to $30. All visitors are eligible to purchase the annual pass, which grants unlimited entry to all three parks for one year. They may be purchased in-person at the parks, or online.

Park entrance fees for commercial tour companies will also increase on June 1st. Road-based tour vans carrying between one and six passengers will pay a $25 base fee, as well as a $12 per-person rate to enter the park.

Sources: HVO & Big Island Now.

Delta de lave de Kamokuna le 23 mai 2017 (Crédit photo: HVO)

Publicités

Kilauea (Hawaii): Nouvelle vidéo // New video

Un nouveau survol du Kilauea effectué le 23 mars 2017 par la compagnie Paradise Helicopters a permis une bonne observation du lac de lave dans le cratère du Pu’uO’o. La plus grande partie de la lave sort du lac et alimente la coulée 61g qui se dirige vers l’océan et alimente l’entrée dans le Pacifique sur le site de Kamokuna une dizaine de kilomètres en aval. La vidéo montre des coulées de surface jusqu’à 2,5 km du Pu’uO’o et certaines de ces coulées sont relativement importantes. D’autres sorties de lave ont également été observées sur la plaine côtière.
L’entrée de la lave dans l’océan est toujours présente, avec les explosions habituelles. Le « firehose » s’est transformée en une cascade plus classique, avec la lave qui s’accumule au pied de la falaise commence à former un nouveau delta. La falaise reste fracturée et dangereusement instable. L’activité littorale n’est plus guère visible depuis le point d’observation aménagé à l’est.
Voici le lien vers la vidéo: https://youtu.be/r7Cu6pbZ9oQ

———————————

A new Paradise Helicopters flight performed on March 23rd 2017 allowed to get very good views of the lava lake within the Pu’uO’o vent. Most of her lava exits the lake and feeds the 61g flow lava tubes that feed the ocean entry 10 km below.”

The video shows a few new surface flows as far down as 2.5 km from the vent and several outbreaks were quite sizable. A few outbreaks were also seen on the coastal flats.

The ocean entry continues to pour lava into the water creating littoral explosions. The “firehose” lava has turned into a more traditional column of lava stacking next to the cliff and now finally forming a new lava bench. The cliff remains cracked and dangerously unstable. Much of the activity is hidden from view of the overlook to the east.

Here is the link to the video : https://youtu.be/r7Cu6pbZ9oQ

Source: Paradise Helicopters

Quelques nouvelles du Kilauea (Hawaii) // A few pieces of news about Kilauea volcano (Hawaii)

La lave continue à se déverser dans l’océan par le « tuyau d’incendie » sur le site de Kamokuna. Cependant, l’entrée de lave est plus modeste qu’au cours des dernières semaines. Le jet mesure entre 1 et 2 mètres de large et chute d’une vingtaine de mètres dans l’eau. Un point d’observation a été aménagé par les autorités du Parc pour admirer la lave en toute sécurité. Le franchissement des cordes qui limitent la zone n’est pas autorisé.
L’éruption se poursuit également au sommet et dans le cratère du Pu’uO’o sur l’East Rift Zone. Un petit lac de lave s’agite toujours dans la partie occidentale du cratère dont l’accès est interdit. La seule façon de voir le lac est depuis le ciel. Des balades en hélicoptère peuvent être achetées à l’aéroport de Hilo.
La coulée de lave 61g qui entre dans l’océan à Kamokuna continue à alimenter des coulées de surface au-dessus du pali. L’émission de lave qui a débuté le 5 mars dans la partie supérieure du champ de lave continue à progresser vers l’aval et s’étend maintenant sur plusieurs centaines de mètres de largeur, bien au-delà des limites du premier champ de lave créé par la 61g.
La surface du lac de lave dans le cratère de l’Halema’uma’u  se trouve à environ 23 mètres sous la lèvre de l’Overlook Crater et peut parfois être vue depuis la terrasse du Musée Jaggar. L’accès au cratère proprement dit est strictement interdit.

Source : HVO.

————————————

The “fire hose” of lava continues to pour into the sea at Kamokuna. However, the lava entry is more modest than during the past weeks. The lava stream is between one and two metres wide and plunges about 20 metres into the water. An observation point has been set up by Park authorities to observe the lava entry safely. Going beyond the ropes that limit the area is not permitted.

The eruption also continues at the summit and at the Pu’uO’o vent on the East Rift Zone. A small lava lake can still be seen in the western part of the crater whose access is prohibited. The only way to see the lake is from the air. Helicopter tours can be bought at Hilo airport.

The episode 61g lava flow entering the ocean at Kamokuna continues to feed surface flows above the pali. The breakout on the upper flow field that began on March 5th continues to advance downslope and now spans several hundred yards in width, extending beyond the main 61g flow field margins.

The lava lake at Kilauea’s summit is about 23 metres below the Overlook crater rim and can sometimes be seen from the terrace of the Jaggar Museum. Access to the Overlook Crater is strictly forbidden.

Source: HVO.

« The firehose » (Crédit photo: USGS / HVO)

Coulée éphémère sur le pali (Photo: C. Grandpey)

Kilauea (Hawaii): La lave continue à entrer abondamment dans l’océan // Lava keeps flowing profusely into the ocean

drapeau-francaisUn survol du Kilauea effectué le 9 février par la compagnie Paradise Helicopters a permis de constater que la «lance d’incendie» sur le site de Kamokuna continuait à déverser des millions de mètres cube de lave dans l’Océan Pacifique.
Le lac de lave à l’intérieur du Pu’uO’o reste bien actif.
Plusieurs lucarnes se sont ouvertes dans les tunnels de lave de la coulée 61g dans la partie haute du champ de lave.
Les deux sorties de lave qui étaient apparues des derniers temps dans la partie nord-est de la coulée 61g semblent s’être taries car aucune coulée de surface n’a été observée pendant le vol.

Pour atteindre par la côté est (Kalapana) le nouveau point d’observation de l’entrée de la lave en mer, les visiteurs doivent parcourir environ 6,7 km le long de la route en terre battue. Le point d’observation est ouvert tous les jours de 15 heures à 21 heures. Depuis le côté ouest, les visiteurs devront marcher environ 8 km à partir du poste de rangers situé à l’extrémité de la  Chain of Craters Road.
Il est fortement recommandé aux visiteurs de porter des chaussures robustes, des gants pour se protéger les mains, ainsi qu’un pantalon long pour se protéger contre l’abrasion de la lave. Ils ne doivent pas oublier d’emporter beaucoup d’eau (trois à quatre litres par personne). Les personnes qui prévoient de rester après la tombée de la nuit auront besoin d’une lampe de poche et / ou d’une frontale avec des piles de rechange.
Vous trouverez la vidéo à cette adresse:
https://youtu.be/hmLo5bB_Itg

———————————————-

drapeau-anglaisA Paradise Helicopters overflight of Kilauea Volcano on February 9th allowed to see that the “firehose”at the ocean entry is still very active and keeps dumping millions of cubic metres of lava into the Pacific Ocean.

The lava lake inside Pu’uO’o remains active.

Several skylights have opened up above the 61g lava tube system on the upper flow field.

The two recent flows on top of the tube system and just to the northeast of 61g appear to have dried up. No active surface flows could be located during the flight.

To reach the new lava viewing area from the east (Kalapana side), visitors must hike about 6.7 km one way along the gravel emergency access road. This entrance is open daily from 3 p.m. to 9 p.m. From the park, or west side, visitors can hike out from the Coastal Ranger Station at the end of Chain of Craters Road, about 8 km one way.

Hikers should wear sturdy shoes, gloves to protect the hands, and long pants to protect against lava rock abrasions. They should not forget to carry plenty of water (three to four litres per person). Visitors who plan to stay after dark need a flashlight and/or headlight with extra batteries.

The video can be found at this address:

https://youtu.be/hmLo5bB_Itg

hawaii-kamokuna-janvier-2017

Crédit photo: HVO.

 

Histoire des noms de coulées de lave du Kilauea (Hawaii) // History of the names of Kilauea’s lava flows (Hawaii)

drapeau-francaisOn peut lire sur le site Internet West Hawaii Today un article très intéressant qui explique pourquoi la coulée de lave émise actuellement par le Kilauea a été baptisée «61g». Pour mieux le comprendre, il faut prendre en compte l’éruption actuelle depuis le premier jour..
Tout a commencé le 3 janvier 1983, quand des fractures éruptives se sont ouvertes au cœur de l’East Rift Zone. En juin 1983, l’éruption s’est concentrée sur une seule bouche qui, plus tard, a reçu le nom de Pu’u O’o.
En 1983-1986, le Pu’u O’o est entré en éruption environ une fois par mois, en général pendant moins de moins de 24 heures chaque fois, avec des fontaines de lave spectaculaires suivies de périodes d’inactivité.
Les scientifiques du HVO ont suivi ces événements en leur attribuant des numéros (1 à 47). Au début, ils les ont appelés «phases», puis «épisodes».
En juillet 1986, l’épisode 48 a débuté par l’ouverture de fractures en amont et en aval du Pu’u O’o le long de la zone de rift. Chaque fracture a reçu une lettre pour l’identifier – 48a, 48b et 48c. L’activité de l’épisode 48c a persisté, avec l’éruption du Kupaianaha, qui est resté actif pendant six ans, avec des coulées qui ont fini par recouvrir Kalapana.
Ce changement de style éruptif, avec des coulées de lave presque ininterrompues, a compliqué le processus de numérotation des «épisodes». Néanmoins, à partir de 1992, avec le déplacement de la bouche active vers l’amont ou l’aval de l’East Rift Zone à proximité du Pu’u O’o, des numéros d’épisodes ont été utilisés pour suivre  cette activité.
Il faut noter que de nouvelles coulées de lave issues de bouches différentes n’ont pas toujours reçu un numéro. Par exemple, lors de l’épisode 55 (1997-2007), les nouvelles coulées ont reçu des noms basés sur des événements du calendrier correspondant à leur apparition. C’est ainsi qu’il y a eu la coulée de « la Fête des Mères » – Mother’s Day – ou la coulée MLK, apparue le jour anniversaire de Martin Luther King.
Ces noms informels ont permis aux scientifiques du HVO de différencier les différentes coulées d’un même épisode. Mother’s Day, MLK et d’autres ont fait partie de l’épisode 55 parce qu’elles étaient toutes alimentées à partir de bouches sur les flancs sud et ouest du Pu’uO’o. Il n’y avait pas non plus de différence significative entre ces coulées, et beaucoup étaient actives simultanément.
L’épisode actuel de Kilauea – numéro 61 – a commencé en août 2011 avec le remplissage du Pu’u O’o (61a). Cet événement a été suivi par la coulée de la «Journée de la Paix» (61b) – Peace Day flow – qui est apparue le 21 septembre (Journée Internationale de la Paix).
Les autres coulées de l’épisode 61 incluent celles qui portent le noms de territoires ou la date de leur naissance, comme les coulées «Kahauale’a» (61c et 61d) et du «27 juin» (61e), qui ont menacé Pahoa et d’autres localités du District de Puna en 2014-2015.
Nommer des coulées de lave peut devenir un casse-tête quand il est difficile de savoir quand un épisode a pris fin et quand le suivant a débuté. Ainsi, à la fin du mois de mai 2016, lorsque des coulées sont apparues sur les flancs nord et est du Pu’uO’o, le HVO les a simplement baptisées coulées «61f» – qui a été de courte durée – et «61g», qui persiste aujourd’hui .
En résumé, la coulée actuelle issue du Kilauea s’appelle «61g» parce que c’est la septième (g) dans la séquence d’événements qui composent le 61ème épisode de l’éruption en cours. Il est important de savoir qu’aucun des «noms» attribués aux coulées de lave – qu’il s’agisse des numéros d’épisodes, des lettres ou des références à des dates du calendrier ou des parcelles de terre – n’a de valeur officielle. Ils ne représentent qu’un moyen pour les scientifiques du HVO de différencier les coulées de lave qu’ils observent depuis 1983.

—————————————

drapeau-anglaisOne can read on the West Hawaii Today website an interesting article which explains why the current lava flow emitted by Kilauea volcano is called “61g”. To explain it, one must go back to the beginning of the ongoing eruption.

It all started on January 3rd, 1983, with fissures erupting along the mid-East Rift Zone. In June 1983, the eruption became localized at a single vent that was later named Pu’u O’o.

In 1983-1986, Pu’u O’o erupted approximately once a month, usually for less than 24 hours at a time, with dramatic lava fountains, followed by periods of inactivity.

HVO scientists kept track of these events by assigning numbers to them (1-47). They were initially called “phases,” but later changed to “episodes.”

In July 1986, episode 48 began with fissures opening uprift and downrift of Pu’u O’o. Each fissure was given a letter to identify it — 48a, 48b, and 48c. Episode 48c eruptive activity persisted, becoming the Kupaianaha vent, which was active for six years and eventually sent lava flows through Kalapana.

This change in eruptive style to nearly continuous effusion complicated the “episode” numbering scheme. Nevertheless, since 1992, as the location of Kilauea’s active vent has shifted up and down the East Rift Zone near Pu’u O’o, episode numbers have been used to track the activity.

But, new lava flows from different vents have not always resulted in a new episode number.

For instance, during episode 55 (1997-2007), new flows were given informal names based on calendar events corresponding to the day on which they began. Examples are the “Mother’s Day” flow and the “MLK” flow (Martin Luther King’s birthday).

These informal names enabled HVO scientists to differentiate multiple flows within the same episode. The Mother’s Day, MLK, and other flows were all grouped as episode 55 flows because they were all fed from vents on Pu’u O’o’s south and west flanks. There was also no significant break between the flows, and many were simultaneously active.

Kilauea’s current episode—number 61—began in August 2011 with the refilling of Pu’u O’o (61a). That event was followed by the “Peace Day” flow (61b) that began on September 21st (International Day of Peace).

Other episode 61 flows include flows named for land divisions or start dates—the “Kahauale’a” flows (61c and 61d) and the “June 27th” flow (61e), which threatened Pāhoa and other Puna communities in 2014-2015.

Naming lava flows can be tricky given the challenge of determining when one episode ends and another begins.

So, in late May 2016, when related flows broke out yet again on the north and east flanks of Pu’uO’o, HVO simply called the flows “61f,” which was short-lived, and “61g,” which persists today.

To su mit up, Kilauea’s current flow is called “61g” because it is the 7th flow (g) in the sequence of events that compose the 61st episode of the ongoing East Rift Zone eruption. A key point to remember is that none of the lava flow “names” — whether they are episode numbers/letters or based on calendar dates or land divisions — are official, or formal, names. They are just a way for HVO scientists to distinguish the flows they have monitored since 1983.

hawaii-lave-en-mer-blog

Coulée de lave de l’épisode 61 (Photo: C. Grandpey)

Hawaii : La nouvelle coulée ne menace pas d’habitations // The new lava flow does not threaten populated areas

drapeau-francaisLa lave du Kilauea continue d’entrer dans l’océan à Kamokuna où elle est acheminée par un réseau de tunnels. Depuis le 21 novembre, une coulée secondaire – issue de la coulée 61g – est également active près du Pu’u O’o et elle avance en ce moment lentement vers l’est, à raison d’une dizaine de mètres par jour. La lave recouvre d’anciennes coulées produites par la 61 g. Au vu de la pente, sa trajectoire la plus probable la conduirait vers l’océan. Au cours des 15 derniers jours, la lave a parcouru environ 640 mètres. Le front de coulée se trouve à environ 10,6 kilomètres de l’océan, si l’on prend en compte la pente la plus forte. Compte tenu de la vitesse d’écoulement, le HVO a estimé qu’il faudrait à la lave quelque 260 jours pour atteindre l’océan, en sachant que le débit peut augmenter, baisser, voire s’arrêter complètement. Aucune zone habitée n’est actuellement menacée par cette coulée.

———————————-

drapeau-anglaisLava from Kilauea volcano continues to enter the ocean at Kamokuna where it is being fed by lava tubes. A newer branch of the 61g lava flow is also active near Pu’u O’o and is advancing slowly to the east. This small breakout appeared near the vent on November 21st. Lava is mostly covering cooled flows from earlier episodes of the 61g flow. The current path of steepest descent would take it to the ocean. In the past 15 days, it has travelled about 640 metres which calculates to an average advance rate of about 40 metres per day. The leading edge of the flow is about 10.6 kilometres from the ocean, as measured along the most likely path of steepest descent. Given the flow’s current rate of advance, HVO estimated it would take it about 260 days to reach the ocean. During that time, the flow could continue as is, slowly advancing, or its advance rate could increase or decrease, or the flow could stop altogether before ever reaching the ocean. No populated areas or infrastructure are currently being threatened by the flow.

kilauea-10

Source: USGS / HVO.

Hawaii: Vers un débordement de la lave dans le cratère de l’Halema’uma’u // Is lava going to overflow in Halema’uma’u Crater?

drapeau-francaisAprès une période de déflation de plusieurs jours, le Kilauea est entré dans un nouvel épisode d’inflation régulière qui se prolonge actuellement (voir ci-dessous). Le lac dans le cratère de l’Halema’uma’u réagit à ce phénomène et son niveau est très haut dans la bouche active, à seulement à quelques mètres sous la lèvre. Si le gonflement de l’édifice persiste, il ne sera pas surprenant de voir la lave déborder sur le plancher du cratère principal, comme elle l’a fait il y a quelques mois.

Dans le même temps, la coulée de lave 61g continue à entrer dans l’océan dans la partie orientale du vaste delta qui s’est formé au pied de la falaise littorale. A noter que la coulée (issue de la 61g) sur le flanc E du Pu’uO’o reste active et avance de quelques mètres chaque jour. Toutefois, ces coulées ne présentent pas de danger pour les zones habitées.

Source : HVO.

———————————-

drapeau-anglaisAfter a period of deflation of several days, Kilauea has started a new episode of regular inflation that is continuing right now (see below). The lake within Halema’uma’u Crater reacts to this phenomenon and its level is very high in the active vent, only a few meters below the rim. If the swelling of the edifice persists, it will not be surprising to see the lava overflowing on the main crater floor, as it did a few months ago.
At the same time ; the 61g lava flow continues to enter the ocean in the eastern part of the vast delta that formed at the foot of the coastal cliff. It should be noted that the younger branch of the episode 61g vent remains active east of Pu’uO’o and is advancing slowly east at a rate of only a few tens of meters per day. The episode 61g flow poses no threat to nearby communities.

Source: HVO.

halema

halema-2

Vue de l’Overlook Crater ce matin (heure locale)