Une nouvelle carte du risque volcanique du Vésuve (Italie) // A new risk map of Vesuvius (Italy)

drapeau francaisLes géologues italiens indiquent qu’ils viennent de réaliser une nouvelle carte à risques du Vésuve. La carte – qui couvre 650 kilomètres carrés – comprend le volcan et la ville de Naples. Elle a été dessinée par des chercheurs des universités de Pise et de Bari. Elle « permet la première évaluation préliminaire des zones potentiellement à risque ». Selon un géologue de l’Université de Pise, la carte représente « une première étape vers l’élaboration de nouveaux plans d’évacuation détaillés ».
Les auteurs se sont appuyés sur 500 ans de mouvements de terrain autour du Vésuve qui est entré en éruption plusieurs dizaines de fois depuis qu’il a recouvert de cendre et de ponce les villes de Pompéi et d’ Herculanum en 79, tuant environ 2.000 personnes. L’éruption la plus meurtrière a tué environ 4 000 personnes en 1631.
Malgré sa relative inactivité ces derniers temps et les déclarations rassurantes des autorités qui affirment que le Vésuve n’est pas sur le point d’entrer en éruption et de déverser lave et cendre sur la ville de Naples (même si le célèbre volcanologue Franco Barberi a récemment indiqué que les habitants de Naples seraient évacués en douceur si une éruption se produisait), la ville connaît ponctuellement des moments de panique. Le plus récent a eu lieu en 2008 quand une forte détonation, provoquée par des bangs supersoniques d’avions de chasse, a été entendue dans la ville. Le réseau téléphonique a vite été saturé et il a fallu préciser aux appelants inquiets que le bruit n’avait rien à voir avec le volcan.
Environ un million de personnes vivent et travaillent actuellement autour du Vésuve. Au rythme actuel d’expansion, 200 000 personnes pourraient bien venir s’ajouter à ce chiffre en 2016.
En 2003, les autorités ont commencé à offrir aux Napolitains vivant sur ​​les pentes du volcan des incitations financières pour qu’ils aillent vivrent ailleurs. Jusqu’à présent, l’offre n’a pas vraiment connu de succès.

Source: Disaster News Network.

 ———————————————

drapeau anglaisItalian geologists indicate that an emergency preparedness “risk map” of Mount Vesuvius has been prepared. The map – that covers 650 square kilometres – includes the volcano and the nearby city of Naples. It was prepared by researchers from Pisa and Bari Universities, and “permits the first major preliminary evaluation of the areas potentially at risk.”

The analysis, a first for Vesuvius, is based on 500 years of land movement around the famous volcano, which has erupted about three dozen times since it buried the cities of Pompeii and Herculaneum in 79, killing about 2,000 people. The most serious eruption killed about 4,000 people in 1631.

According to a Pisa University geologist, “it’s a first step towards drawing up new detailed evacuation plans”.

Despite its relative inactivity in recent times and repeated assurances by authorities that Vesuvius is not poised to erupt and pour lava and ash onto Naples – though volcanologist Franco Barberi recently noted Naples residents would be evacuated smoothly if it did – the city endures occasional panics. The most recent one occurred in 2008, when a loud bang, caused by sonic booms of fighter planes, was heard over the city. The overloaded eruption hotline informed worried callers the noise had nothing to do with the volcano.

Around a million people currently live and work around Vesuvius, and at the current rate of expansion this could swell by a further 200,000 by 2016.

In 2003 authorities in Naples started offering people living on the volcano’s slopes hefty cash incentives to move away. So far, there have been few takers.

Source: Disaster News Network.

Vesuve-pour-blog

Le cratère du Vésuve  (Photo:  C.  Grandpey)

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.