Hawaii: Le cratère de l’Halema’uma’u (2)

Naissance de l’ « Overlook Crater »

La situation de dégazage évolua en mars 2008, avec le début de la séquence éruptive qui se poursuit à l’heure actuelle. Les premiers signes d’un changement dans l’Halema’uma’u sont apparus fin 2007-début 2008, avec une augmentation de la sismicité. Le tremor qui était resté à un niveau normal (« background level ») jusqu’alors a connu une hausse à partir du mois de novembre 2007, jusqu’à atteindre une dizaine de fois son niveau initial. Le phénomène s’accompagna d’une forte hausse des émissions de SO2. Tous les paramètres semblaient annoncer une éruption, sauf que le sommet du Kilauea connaissait une phase de dégonflement !

Halemaumau-gaz

(Source: USGS / HVO)

A noter que pendant cette période, des dépôts de soufre ornaient la partie du cratère située sous le point d’observation (« Overlook ») réservé aux touristes.

Halemau-blog-1

(Photo:  C. Grandpey)

Le 12 mars 2008, un très fort dégazage de SO2 apparut à nouveau dans le secteur de l’Halema’uma’u situé juste en dessous de l’Overlook, là où on observait les dépôts de soufre. De l’incandescence était également visible la nuit. L’émission était si forte que le Parc décida de fermer la Crater Rim Drive le 20 février. A noter que cette route est toujours interdite d’accès, tout comme la caldeira sommitale et les sentiers du Ka’u Desert, pour des raisons évidentes de sécurité.

Carte-Kilauea

Source:  HVO / Parc des Volcans

Le 19 mars 2008, à 2h56 du matin, les sismographes indiquaient un événement significatif qui s’avéra être une explosion à l’endroit où le dégazage était observé. Les éjecta composés de matériaux anciens, parfois de grosseur remarquable, qui parsemaient le secteur de l’Overlook étaient là pour montrer la violence de l’éruption qui avait aussi détruit la balustrade du point d’observation. Un trou perçait le plancher du cratère sur le lieu de l’explosion.

 Halemaumau-ejecta

(Photo:  HVO)

Pendant les mois qui suivirent cet événement, on observa un dégazage de la bouche éruptive, avec un panache qui, poussé par les alizés, affecta essentiellement la zone ouest-sud-ouest de Big Island et donna naissance au « vog , volcanic fog », brume générée par les gaz du volcan.

Le 12 octobre 2008 à 7h28, on assista à un nouvel événement explosif fort impressionnant, parfaitement enregistré par les caméras. Vous verrez la vidéo en cliquant sur ce lien :

http://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/archive/2008/Oct/Oct122008_0728event_x3speed.mov

Suite à de nouvelles explosions et des effondrements, la bouche éruptive s’élargit au cours des mois suivants. Des survols en hélicoptère ont pour la première fois permis d’apercevoir la lave en train de bouillonner au fond de l’évent éruptif.

Toutefois, l’activité connut quelques pauses associées à des effondrements, comme en décembre 2008-janvier 2009 et en juillet et août 2009.

Globalement, au cours de l’année 2009, l’activité fut très variable, faisant alterner de simples phases de dégazage dans la croûte qui recouvrait le lac de lave avec de belles phases d’activité à la surface du lac.