Goma et le Nyiragongo (RDC): Une région à éviter // Stay away from Goma and Nyiragongo (DRC)

drapeau francaisIl ne fait pas bon visiter le Nyiragongo et le secteur de Goma en ce moment. Selon une dépêche de l’AFP, un Casque Bleu a été tué et trois autres ont été blessés mercredi dans l’est de la République Démocratique du Congo où des hélicoptères et l’artillerie de la force de l’ONU en RDC ont pilonné des positions des rebelles du M23 en soutien aux forces de Kinshasa.

Ces bombardements ont visé une zone située à une quinzaine de km au nord de Goma, où les affrontements entre l’armée régulière congolaise et le M 23 ont repris il y a une semaine. Les pilonnages ont été très violents avant de se calmer mercredi en fin d’après-midi. Ils pourraient présager une offensive terrestre afin de faire reculer le Mouvement du 23 mars et mettre Goma hors de portée de son artillerie.

La mort de civils tués par des obus près de Goma le weekend dernier avait entraîné des manifestations contre la Monusco dont le mandat est de protéger la population. Deux manifestants ont été tués.

N.B.: Suite à cette note à propos de Goma et du Nyiragongo, voici un complément d’information que vient de m’adresser un contact local : « Je pense qu’il est important de signaler que le Casque Bleu est mort sur le front et que dans cette région il y a pas le phénomène de kidnapping ou de prise d’otage comme cela s’observe dans d’autres zones en conflit armé (Asie et Afrique du nord). Les civils ne sont pas morts près de Goma mais en plein coeur de Goma ; des obus sont en effet tombés dans la ville la semaine dernière. Deux autres obus y sont tombés hier (28/08/2013) soir ; le bilan officiel n’est pas encore connu. C’est vrai que cette région est à éviter, d’ailleurs les montées au Nyiragongo ont été « suspendues » de puis plus d’une année vu que la sécurité des touristes n’était pas garantie. »

 

drapeau anglaisIt is not advisable to visit Nyiragongo and the Goma area right now. According to an AFP report, a Blue Helmet was killed and three others were injured Wednesday in the eastern Democratic Republic of Congo, where helicopters and artillery of the UN forces in the DRC have pounded M23 rebel positions in support of Kinshasa forces.
The bombings have targeted an area about fifteen miles north of Goma, where fightings between the Congolese army and M 23 started again a week ago. The shelling was very violent before getting less intense late Wednesday afternoon. It could herald a ground offensive to push back the March 23 Movement to Goma out of reach of its artillery.
The deaths of civilians killed by shells near Goma last weekend led to protests against MONUSCO whose mandate is to protect the population. Two protesters were killed during the demonstrations.

N.B.: Further to this note about Goma and Nyiragongo, here is more information a local contact has just sent me: « I think it is important to note that the Blue Helmet was killed in action and that in this region there is no kidnapping or hostage-taking as is observed in other areas at war (Asia and North Africa). Civilians did not die near Goma but in the heart of the city, shells were dropped in the city last week. Two other shells fell there yesterday (28/08/2013) evening, the official death toll is not yet known. It is true that this area is to be avoided and the climbings of Nyiragongo have been « suspended » for more than a year as the safety of tourists was not guaranteed. »

Une réflexion au sujet de « Goma et le Nyiragongo (RDC): Une région à éviter // Stay away from Goma and Nyiragongo (DRC) »

  1. Salut,

    Je pense qu’il est important de signaler que le casque bleu est mort sur le front et que dans cette region il y a pas le phénomène de kidnaping ou de prise d’ottage comme cela s’observe dans d’autres zones en conflit armé (Asie et Afrique du nord).
    Les civiles ne sont pas morts près de Goma mais en plein couer de Goma, des obus sont en effet tombés dans la ville de Goma la semaine dernière. Deux autres obus y sont tombés hier (28/08/2013) soir, le bilant officiel n’est pas encore connu. C’est vrai que cette region est à éviter, d’ailleures les montées au Nyiragongo ont été « suspendues » de puis plus d’une année vue que la sécurité des touristes n’était pas guarantie.
    Je signale encore que dans cette region en proie, on a jamais signalé un seul cas de kidnapping d’étranger.

    Charles

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.