Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgAu vu du signal de tremor, de l’activité sismique et des images fournies par plusieurs webcams, l’activité strombolienne est particulièrement intense ce soir dans la Bocca Nuova. La webcam installée à Bronte semble même montrer un petit épisode de fontaine de lave. A confirmer par des visites sur le terrain par les scientifiques de l’INGV. L’interdiction d’accès au sommet reste valable jusqu’au 25 juillet et est susceptible d’être prolongée.

 

drapeau anglais.jpgJudging from the tremor signal, seismic activity and the images provided by several webcams, strombolian activity looks quite intense inside Bocca Nuova tonight. The Bronte webcam even seems to show some kind of lava fountaining within the crater. This needs to be confirmed by on-the-field visits by INGV scientists. The interdiction of access to the summit is valid until July 25th and is likely to be extended.

Etna-Bronte.gif

La Bocca Nuova vue ce soir depuis Bronte.

etna,boccanuova,volcans; éruption volcanique,volcanoes

La forge de vulcain tourne à plein régime!

El Hierro (Iles Canaries / Espagne)

el hierro,volcans,volcanoesLes derniers tracés sismiques et les histogrammes mis en ligne par l’IGN montrent un net déclin de la sismicité à El Hierro au cours des derniers jours. Les événements enregistrés ont pour la plupart une magnitude comprise entre M 1,6 et 2,5 avec une profondeur stable entre 15 et 20 km. Il semblerait donc que l’intrusion magmatique soit entrée dans sa phase terminale. Reste à savoir comment la situation va évoluer. Comme je l’ai écrit précédemment, on peut avoir affaire à une longue période sans aucune activité significative.

Pendant ce temps, les scientifiques de l’Institut Océanographique Espagnol ont observé des changements considérables subis par l’environnement marin autour du site éruptif de La Restinga. L’éruption a tué ou chassé tous les poissons et modifié la composition chimique de l’eau. L’oxygène a disparu dans sa quasi totalité autour des bouches éruptives où l’eau est devenue beaucoup plus acide. De ce fait, certaines espèces ont dû s’adapter à ce nouvel environnement. C’est ainsi qu’une communauté de belles bactéries d’un beau vert fluorescent, avides de carbone, sont apparues en grand nombre dans les profondeurs. En surface, un nouveau type de plancton s’est adapté à l’eau plus chaude et aux nouveaux éléments dissous, tel le cuivre, en provenance du volcan. D’une manière plus générale, les scientifiques pensent qu’avec le réchauffement actuel des océans et leur plus grande absorption de CO2 atmosphérique, les espèces vont devoir faire face à des adaptations analogues ailleurs dans le monde.

 

el hierro,volcans,volcanoesThe latest seismograms and the charts released by IGN show a decline of seismicity at El Hierro during the last days. Most events have a magnitude between M 1.6 and 2.5, with a stable depth of 15-20 km. Thus, it seems the magma intrusion has entered its final stage. The point is to know how the situation will develop. As I put it before, there may be no significant evolution over quite a long period of time.

Meantime, scientists monitoring the area around La Restinga say the last eruption has caused vast changes in the surrounding marine environment. The eruption killed or drove away all of the fish in the area and significantly altered the water’s chemical composition. Oxygen gas in the water decreased by 90 percent to 100 percent in places around the eruptive vents as the water became more acidic. As a consequence, some species have adapted to live in the new environment. For instance, a community of carbon-eating bacteria sprang up in the deep, many of which glowed with bright green fluorescence. At the surface, other plankton appeared to adapt to the warmer waters and the new dissolved elements from the volcano such as copper. More generally, scientists think that as oceans warm and take up more carbon dioxide from the atmosphere, marine species are likely to undergo similar adaptions elsewhere in the world.

el hierro,volcans,volcanoes

Histogramme montrant la sismicité à El Hierro entre le 6 et le 15 juillet 2012.

(Avec l’aimable autorisation de l’IGN)