Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgCeux qui ont observé le tremor de l’Etna hier matin ont pu constater que deux épisodes d’activité avaient animé le volcan entre le 28 et le 29 juin. Ils étaient également perceptibles sur les sismographes. Selon l’INGV, l’Etna serait dans une phase de « recharge d’énergie» qui a provoqué une quarantaine de secousses dont 6 étaient supérieure à M2 ; l’une d’elles a même atteint M3,2, sans toutefois causer de dégâts. Les hypocentres se trouvaient entre 5 et 6,2 km de profondeur, avec des épicentres dans les secteurs de Giarre, Milo, Sant’Alfio, Santa Venerina et Zafferana Etnea. L’INGV pense que cette sismicité est liée à une nouvelle phase d’activité de l’Etna qui serait différente des précédentes. Selon le directeur de INGV de Catane, même si l’on n’assiste plus à des phénomènes spectaculaires depuis deux mois, les instruments montrent que l’activité volcanique n’a jamais cessé. Il est difficile de faire des pronostics. D’après lui, « on peut se trouver confronté à de nouveaux paroxysmes ou à une éruption explosive et strombolienne ».

Source: MeteoWeb.

 

drapeau anglais.jpgThose of you who observed the tremor of Mount Etna this morning could notice that two episodes of activity occurred on the volcano between June 28th and 29th. They could also be seen on the seismographs. According to INGV, Mount Etna has entered a phase of “energy reloading” which triggered about 40 earthquakes among which 6 were above M2; one of them even reached M3.2 without causing any damage. The hypocentres were 5-6.5 km deep while the epicentres were located in the areas of Giarre, Milo, Sant’Alfio, Santa Venerina and Zafferana Etnea. INGV thinks this seismicity is linked to a new phase of activity, different from the previous ones. According to the Director of INGV in Catania, even though the events have been less dramatic during the past two months, the instruments do show that volcanic activity has never stopped. It is very difficult to make a forecast. In his opinion, “we might see more paroxysms or an explosive and strombolian eruption”.

Source: MeteoWeb.

Etna (Sicile / Italie)

drapeau francais.jpgOn suit attentivement l’évolution de la situation à El Hierro mais il ne faudrait pas négliger l’Etna où le tremor montre une certaine vigueur depuis quelques heures. La sismicité est en hausse également. Simple montée en pression ou annonce d’un nouveau paroxysme ? Les prochaines heures nous le diront !

 

drapeau anglais.jpgMuch attention is devoted to the evolution of the situation at El Hierro but one should not neglect mount Etna ! Both the tremor and seismicity have been increasing over the past hours. Is it a simple rise of pressure or the sign of another paroxysm? The next hours will tell us!

Etna-29-juin.gif

El Hierro (Iles Canaries / Espagne)

drapeau francais.jpg7 heures : La situation reste stable, avec des événements sismiques profonds. A noter toutefois une migration de la sismicité vers le sud d’El Julan dans la Mar de Las Calmas. Si l’on se réfère à l’histogramme de l’IGN, on remarque un déclin du nombre d’événements sismiques, en particulier ceux entre M 2 et 3 qui sont les plus fréquents : 186 le 25 juin, 162 le 26, 161 le 27 et 134 le 28 juin.

 

drapeau anglais.jpg7 :00 : The situation has not much changed, with seismic events that are still quite deep. However, one can notice a migration of seismicity to the south of El Julan and the Mar de Las Calmas. The charts provided by IGN show a decline in the number of events, especially those between M 2 and M 3 which are the most frequent: 186 on June 25th, 162 on June 26th, 161 on June 27th and 134 on June 28th.

Nevado del Ruiz (Colombie)

nevado del ruiz,volcans,volcanoesL’Observatoire volcanologique de Manizales indique que des concentrations importantes de SO2 ont été observées entre le 20 et le 22 juin. Les 23 et 24 juin, les signaux sismiques révélaient des émissions constantes de gaz et de cendre d’une hauteur de 300 mètres. Le 26 juin, la sismicité était faible mais les émissions de SO2 restaient élevées. Le niveau d’alerte est maintenu à II (Couleur Orange : éruption susceptible de se produire d’ici quelques jours ou quelques semaines).

Source : INGEOMINAS.

 

nevado del ruiz,volcans,volcanoesThe Observatorio Vulcanológico and Sismológico de Manizales reports that a high concentration of SO2 was detected between June 20th and 22nd.  During the next two days, seismic signals indicated continuing gas and ash emissions up to 300 metres high. On June 26th, seismicity was low but SO2 emissions continued to be significant. The Alert Level remains at II (Orange; « eruption likely within days or weeks »).

Source: INGEOMINAS.

nevado del ruiz,volcans,volcanoes

Image webcam du Nevado del Ruiz le 27 juin 2012

El Hierro (Iles Canaries / Espagne)

drapeau francais.jpg8 heures :  La sismicité reste élevée avec déjà une trentaine d’événements (M 1,5 – 2,7) au moment où j’écris ces lignes. Les secousses se concentrent sur la frange SO de l’île, dans le secteur inhabité d’El Julan. Leur profondeur reste stable, à une vingtaine de km. En regardant les histogrammes des 3 derniers jours, on remarque que le nombre d’événements sismiques marque un certain déclin, quelle que soit leur intensité. Il n’est pas impossible que l’on se trouve dans la situation de la fin 2011, avec une longue phase sismique précédant le début d’une éruption. Tant que la profondeur se maintiendra à ce niveau, il ne se passera rien. Les sismographes indiqueront forcément une ascension éventuelle du magma qui s’accompagnera inévitablement d’une intensification de la sismicité.

 

drapeau anglais.jpg8 :00 : Seismicity is still high with already 30 events (M 1.5 – 2.7) at the moment I’m writing this note. They are mostly located of the SW fringe of the island, in the uninhabited area of El Julan. Their depths are stable at 20 km or so. When looking at the charts of the last 3 days, one notices that the number of seismic events tends to decline, whatever their intensity. The current situation may be the same as in 2011, with a long seismic episode preceding an eruption. As long as the depths of the quakes remain at the current level, nothing will happen. Seismographs will undoubtedly indicate a new magma ascent that will be revealed by an intensification of seismicity.

El-Hierro.gif

(Avec l’aimable autorisation de l’IGN)

Santiaguito (Guatemala)

drapeau francais.jpgLes derniers bulletins de l’INSIVUMEH indiquent que l’activité du Santiaguito se limite actuellement à un dégazage avec des panaches de 200-300 mètres de hauteur. De temps en temps, une explosion propulse un nuage de cendre jusqu’à 500-600 mètres de hauteur, avec des retombées de cendre sur les zones sous le vent. Des avalanches pyroclastiques de taille modeste sont observées dans les parties SE et SO du dôme Caliente.

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez une petite vidéo qui montre un groupe de touristes inconscients (pour une fois, ce ne sont pas des Français !) près de la lèvre du Santiaguito en août 2009. C’est ce qui s’appelle jouer à la roulette russe ! Les nuages de cendre générés par les explosions empêchent de voir les bombes qui accompagnent inévitablement les explosions. De plus, ces touristes font exactement ce qu’il ne faut pas faire sur un volcan : s’enfuir en courant et tourner le dos au danger. On se demande bien pourquoi ils ont voulu prendre de tels risques pour, au final, ne garder de cette expérience qu’une vidéo de piètre qualité sur un téléphone portable !  

http://www.youtube.com/watch?v=pLvQXxFd1E4

 

drapeau anglais.jpgINSIVUMEH’s latest updates indicate that the activity of Santiaguito mainly consists of gas emissions with plumes that rise up to 200-300 metres above the crater. An occasional explosion may produce ash clouds up to 500-600 metres high, with ashfall in downwind areas. Moderate-size avalanches are observed on the SE and SW flanks of the Caliente dome.

By clicking on the link here below, you’ll see a video that shows a party of reckless tourists (surprisingly, they are not French!) close to the crater rim of Santiaguito. They are playing Russian roulette! The ash clouds generated by the explosions prevent them from seeing the bombs that always accompany the explosions. Besides, these tourists do exactly what you should never do on a volcano: run away with their backs towards the danger! I wonder why they took so many risks for a poor-quality video shot with a smartphone!  

http://www.youtube.com/watch?v=pLvQXxFd1E4

 

El Hierro (Iles Canaries / Espagne)

el hierro,volcans,volcanoes, seismicity,sismicité,deformation16 heures : Contrairement à ce qu’avaient déclaré l’IGN et le PEVOLCA, l’INVOLCA vient d’indiquer que l’on observe depuis 48 heures dans la partie centre-ouest d’El Hierro une déformation horizontale de 2 centimètres vers l’E et de 3  cm vers le N, en même temps qu’une déformation verticale de 2 cm. Ces paramètres révèlent bien sûr un mouvement magmatique en profondeur, mouvement responsable également de la sismicité accrue enregistrée ces derniers jours. A noter que ces déformations sont plus rapides que celles enregistrées fin 2011 avant l’éruption au large de La Restinga.

La zone d’El Julan et La Dehesa se trouve désormais en alerte Jaune. En dehors d’un phare et d’une église, ce secteur n’est pas habité.

 

el hierro,volcans,volcanoes, seismicity,sismicité,deformation16:00: Contrary to what IGN and PEVOLCA had declared, INVOLCA indicates that “during the last 2 days there has been horizontal eastward displacement of 2 cm and north of 3 cm and a vertical displacement of 2 cm in the central-western part of the island of El Hierro. This obviously reveals movements of magma underneath the island and accounts for the recent increase in seismicity. The movements recorded during the last 2 days are much faster than those observed late 2011 before the eruption off La Restinga.

The El Julan and La Dehesa area has been labelled as “Yellow Alert”. Besides a church and a lighthouse, this area is uninhabited.

el hierro,volcans,volcanoes,seismicity,sismicité,deformation

Bilan sismique pour El Hierro: 241 secousses le 25 juin, 235 le 26 et déjà 112 à 14h30 aujourd’hui.

(Avec l’aimable autorisation de l’IGN)