Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

drapeau francais.jpgLe 23 février ne fait que commencer à Hawaii alors que cette journée se termine en France. Le Pu’uO’o l’entame avec une belle fontaine de lave au beau milieu du cratère ! Le Kilauea est en train de connaître une phase de gonflement, ce qui explique probablement ce regain d’énergie de cette bouche…

 

drapeau anglais.jpgIt’s the beginning of February 23rd at Hawaii and the end of that day in France. Pu’uO’o is starting the day with a nice lava fountain right in the middle of the crater ! Kilauea is going through an inflation phase at the moment, which may account for Pu’uO’o new energy…

PuuOo-fev-2011.jpg
Avec l’aimable autorisation du HVO
Publicités

Bulusan (Philippines)

drapeau francais.jpgSuite à l’éruption de lundi, le PHILVOCS vient de mettre en garde la population autour du Bulusan sur le risque de puissants lahars sur les flancs du volcan. Les habitants vivant à proximité des vallées et des cours d’eau doivent être extrêmement vigilants en cas de longues périodes de fortes pluies.

Au moins 16 épisodes de tremor ont été enregistrés dans les 24 heures qui ont suivi l’explosion de lundi. Les volcanologues philippins attendent les résultats des analyses des échantillons de cendre expédiés à Manille pour savoir quel type de cendre a été émis par le Bulusan. Il semblerait que du sable se soit mêlé à la cendre et il est indiqué que l’explosion n’a pas été précédée de tremors.

Au total, 108 906 personnes ont été affectées par l’explosion. A Irosin, les habitants ont dû nettoyer la cendre qui s’était accumulée sur une épaisseur de 5 mm. Les écoles ont été fermées et les enseignants craignent maintenant que les bâtiments ne puissent pas résister au poids de la cendre.

La santé des enfants est également source d’inquiétude, en particulier ceux qui ont le système respiratoire affaibli suite à une longue exposition à la cendre.

 

drapeau anglais.jpgFollowing Monday’s eruption, PHILVOCS has just warned residents around Mount Bulusan against the possibility of strong lahar flow from the volcano. People living near valleys and rivers are strongly advised to be vigilant against sediment-laden stream flows in the event of heavy and prolonged rainfall

At least 16 tremors were recorded within the past 24 hours after the explosion on Monday.

Volcanologists are still waiting for the results of the chemical test done in the samples they sent to the Manila office, which would determine what type of ash powder was spewed by the volcano on Monday. Many observed that the ashfall also included sand, and there were no tremors felt prior to explosion.  

108,906 individuals have been affected by the explosion. In Irosin, residents have been cleaning their houses and dusting off ashes that accumulated as much as 5 millimetres. Classes were suspended as classrooms were filled with sand and ash. Teachers are now afraid that school structures will become weak due to the accumulation of hot ashes from the volcano.

There are concerns with the health of children, especially those with weak immune respiratory system due to consistent exposure to ash.