Hello from Hawaii ! (suite)

Ma connexion Internet est très faible et j’ai donc quelques difficultés à mettre mes notes en ligne.

S’agissant de l’activité du Kilauea, elle est relativement réduite en ce moment. La lave continue à illuminer la bouche qui perce le plancher de l’Halema’uma’u et offre au crépuscule et de nuit un spectacle de toute beauté depuis la terrasse du Jaggar Museum.

Hier après-midi, j’ai effectué un survol en hélicoptère de l’East Rift Zone. On observe un petit cône dans la partie ouest du Pu’uO’o. Il s’en échappe une double coulée qui s’étire sur quelques dizaines de mètres. Sinon, il n’y a pas grande activité sur le TEB. La ligne de tunnels est parfaitement visible grâce aux gaz qui s’en échappent, mais l’alimentation est insuffisante pour permettre à la lave d’atteindre l’océan. Il y a une ou deux petites coulées sur le parcours. L’une d’elle faisait brûler un kipuka hier après-midi. Le survol permet de se rendre compte de la menace que représente la lave pour le secteur de Kalapana où je pense me rendre aujourd’hui.

A noter qu’hier vers 13 heures (heure locale), un séisme de M3 a secoué le versant sud du Kilauea.

TVB

Helico.jpg
Coulée à l’intérieur du¨Pu’uO’o
Halem.jpg
Halema’uma’u Crater

Publicités

Taal (Philippines)

Même si on en parle moins que le Mayon ou le Bulusan, le Taal est étroitement surveillé car ses éruptions dans les temps historiques ont été particulièrement meutrtrières. Entre le 25 et le 30 janvier 2011, six séismes ont été détectés, tandis que les observations sur le terrain révélaient une augmentation des bouches actives dans le cratère principal et une baisse du niveau du lac dont la température reste normale. Le niveau d’alerte est maintenu à 1, sur une échelle de 0 à 5.