Hello from Hawaii ! (suite)

Après un vol de 40 minutes avec des vues superbes sur l’Haleakala, le Mauna Kea et son compère Mauna Loa, me voici à Hilo qui me servira de point de départ pour aller visiter les sites volcaniques. Le périple a commencé dès aujourd’hui avec une montée sur le Kilauea, histoire de vérifier si la bouche qui perce le cratère de l’Halema’uma’u est toujours active. De ce côté-là, tout va bien comme le montre la photo ci-dessous. Le spectacle au crépuscule et de nuit depuis la terrasse du Jaggar Museum est superbe. De toute façon, on n’a pas le choix pour observer cette bouche dans la mesure où toute la zone sommitale du Kilauea est interdite d’accès. L’interdiction est justifiée car les gaz qui s’échappent de la bouche (SO2 et SO4, entre autres) sont particulièrement nocifs. Ceux qui ont bravé l’interdiction il y a quelque temps n’ont rien vu car la bouche est en décalage par rapport à la lèvre du cratère et le lac de lave se trouve à plus de 100 mètres de profondeur. Seule la webcam permet de voir son comportement. TVB.

Hale 1.jpg
Publicités

Kizimen (Kamchatka)

Selon un reportage de la BBC en date du 7 février (voir lien ci-dessous), le Kizimen aurait connu une nouvelle phase éruptive avec un panache de 5 km de hauteur. Pour le moment, l’information n’est pas confirmée par le KVERT qui semble connaître de nouvelles difficultés financières. Il faut espérer qu’une solution sera trouvée rapidement et que ce service ne sera pas fermé faute de moyens par les autorités russes.

http://www.bbc.co.uk/news/world-europe-12385920