Merapi: appel aux dons (suite)

L’appel aux dons que je signalais dans ma note du 22 décembre s’est trouvé renforcé par un reportage dans le « Soir 3 Limousin du 23 décembre« . En même temps qu’un pompier de l’Urgence Internationale (PUI), j’ai essayé de montrer la nécessité de venir en aide aux sinistrés du Merapi après l’éruption qui a causé de très gros dégâts fin octobre – début novembre.

Le reportage peut être visionné en cliquant sur le lien :

http://limousin.france3.fr/ et en allant dans la rubrique Toutes les vidéos d’info : Soir 3 Limousin du 23 décembre 2010 (Il y a deux séquences pour cette journée; choisir celle de droite réservée uniquement au Limousin).

Tungurahua (Equateur)

drapeau francais.jpgBien que moins menaçant que durant ces dernières semaines, le Tungurahua reste bien actif. L’Institut Géophysique indique que les 14 et 15 décembre des panaches de gaz et de cendre montaient jusqu’à 8 km d’altitude. De faibles retombées de cendre ont été observées à Puto, à 50 km à l’est. Des explosions résonnaient comme des coups de canons et des blocs roulaient sur les flancs du volcan. L’incandescence était visible la nuit au niveau du cratère.

On pouvait toujours voir de panaches de gaz et de cendre entre le 17 et le 21 décembre. Le 20 décembre, des retombées de cendre se sont produites au nord et au nord-ouest du volcan. Les lahars ont dévalé des couloirs de Mapayacu (au sud-ouest) et de Bramaderos en transportant des blocs d’un diamètre pouvant atteindre 90 cm. Plus tard cette même journée, une explosion a fait vibrer les fenêtres dans de nombreux secteurs autour du Tungurahua. Des blocs incandescents ont roulé sur 2 km sur les pentes du volcan, tandis que le panache éruptif s’élevait jusqu’à 7 km d’altitude.   

 

drapeau anglais.jpgAlthough less threatening than during the past weeks, Tungurahua is still quite active. The Geophysical Institute reported that on December 14th and 15th, gas-and-ash plumes rose to an altitude of 8 km a.s.l..  Slight ashfall was reported in Puto, 50 km E. Explosions caused « cannot shot » noises, and blocks rolled down the flanks. Incandescence from the crater was observed at night.  

Steam-and-gas plumes were still seen between December 17th and 21st. On December 20th, ashfall was reported in areas to the N and NNW. Lahars descended the Mapayacu (SW) and Bramaderos drainages, carrying blocks up to 90 cm in diameter. Later that day, an explosion caused windows to vibrate in multiple areas. Incandescent blocks rolled 2 km down the flanks of the volcano. A plume rose to an altitude of 7 km a.s.l.