Chaitén (Chili)

1475806114.13.jpgLa dernière mise à jour du GVN confirme un déclin, entre le 23 et le 26 mai, du nombre et de l’intensité des événements sismiques. Les explosions étaient également moins violentes et produisaient moins de matériaux. Le 25 mai, la zone à risques de 50 km a été ramenée à 24 km, suite à cette baisse de l’activité. Les habitants ont été autorisés à pénétrer dans la zone à risques pour récupérer leurs biens et leurs animaux.
Toutefois, le Chaiten est encore très actif. Un survol effectué le 24 mai a révélé que le dôme de lave avait légèrement augmenté de volume et dominait maintenant l’ancien dôme. Un cratère de 200 m de diamètre au sud du nouveau dôme émettait des gaz et de la cendre. Beaucoup de rivières charriaient de la cendre et de la ponce. Les lahars qui empruntent le lit de la rivière Chaitén continuent à affecter la ville du même nom. Les panaches de cendre émis par le volcan atteignaient environ 4,6 km d’altitude. Les explosions projetaient des colonnes de gaz et de cendre jusqu’à 6,1 km d’altitude.

993348610.16.jpgThe latest GVN update confirms that between May 23rd and 26th, the number and intensity of seismic events decreased, and explosions were less powerful and produced smaller volumes of material. On May 25th, the 50-km high-risk zone was reduced to 24 km due to the decrease in activity. Residents were permitted to retrieve property and animals from within the high-risk zone.
However, Chaiten is still very active. An overflight conducted on May 24th revealed that the lava dome had grown slightly and was just above the top of the old dome. A crater about 200 m in diameter south of the new dome emitted ash and gas. Many of the rivers were gray with ash and pumice. Lahars along the Chaitén river continued to affect Chaitén town. Ash plumes rose to an approximate altitude of 4.6 km a.s.l.; explosions occasionally propelled the gas-and-ash column to an altitude of 6.1 km a.s.l.