Etna (Sicile / Italie)

Hier matin, le journal La Sicilia titrait : « Etna, eruzione lampo », autrement dit ‘éruption éclair’ en faisant référence à la brièveté de la dernière colère du volcan. En effet, l’affaire a été enveloppée en six heures, sans que personne ait eu le temps de vraiment voir ce qui se passait au sommet du Mongibello qui était alors recouvert d’une épaisse chape nuageuse. Ce n’est pas la première fois qu’une éruption ne dure que quelques heures ; entre le 23 et le 24 novembre 2007, le volcan s’était tu au bout de 24 heures à peine.
Au vu de l’événement d’hier et de ceux qui ont eu lieu ces dernières années, on peut affirmer sans trop se tromper que le secteur du Cratère SE est le point faible du volcan. Chaque fois que la pression des gaz devient trop forte, c’est à ce niveau que se produit leur expulsion. Quand une montée de magma a lieu, c’est au pied du Cratère SE que la lave vient sortir pour ensuite avancer dans la Valle del Bove, ne menaçant aucune habitation.
J’ai personnellement eu l’occasion d’assister à ce spectacle de nuit, depuis le Monte Zoccolaro en 1999, avec la neige qui donnait encore plus de relief à la lumière de la lave. Un grand moment !

1784953636.jpg

TVB