Stromboli (suite)

medium_drapeaufrancais.325.jpg20 heures: Le journal La Sicilia indique qu’une nouvelle bouche effusive s’est ouverte aujourd’hui sur la Sciara del Fuoco. Elle se situe à 500 mètres au-dessus du niveau de la mer, soit une centaine de mètres au-dessus de la précédente. La coulée est bien alimentée. L’alerte reste de mise sur l’île et deux bateaux stationnent au large pour le cas où il faudrait évacuer la population. La situation n’a cependant rien d’alarmant pour le moment. Comme je l’écrivais ce matin, ces événements font partie du comportement habituel du Stromboli.

medium_drapeau_anglais.318.jpg20:00: The local newspaper La Sicilia informs its readers that a new vent opened today on the Sciara del Fuoco, releasing a well-fed lava flow. The vent is located 500 metres a.s.l., a hundred metres or so above the previous one. The alert level is kept at red and two ships are waiting near the island, ready to evacuate the population. However, the situation is not preoccupying for the moment. As I wrote this morning, these events are part of the usual behaviour of Stromboli.

Stromboli (Sicile / Italie)

medium_drapeaufrancais.324.jpg10 heures: Le niveau d’alerte vient à nouveau d’être élevé. En effet, les appareils de mesure ont détecté une accélération du glissement de la Sciara del Fuoco qui a atteint 10 centimètres à l’heure.
En conséquence, la Protection Civile a fait à nouveau évacuer les maisons situées moins de 10 mètres au-dessus du niveau de la mer. L’alerte Rouge concerne également Panarea, tandis que Lipari et Vulcano restent en alerte Jaune.
Personnellement, je pense qu’il ne se passera rien de particulièrement inquiétant. La coulée de lave sur la Sciara del Fuoco n’a rien d’exceptionnel. De plus, ce mouvement de glissement de la Sciara a toujours existé, mais n’avait jamais vraiment été mesuré auparavant ; l’installation des instruments sur la pente est extrêmement récente.
Ce versant du volcan est le plus exposé aux projections en provenance des cratères. En ce moment, les projections sont remplacées par une coulée de lave dont le mouvement ne peut que provoquer un effet de masse sur toute la pente.
Comme je l’ai déjà indiqué plusieurs fois, le risque à Stromboli n’est pas le glissement des matériaux dans la mer, mais la rupture du versant dans sa partie sous-marine, comme ce fut le cas en 2002.
Source : La Sicilia.

medium_drapeau_anglais.317.jpg10:00: The alert level has been raised again. Indeed, measuring instruments have detected an acceleration in the sliding of the Sciara del Fuoco which has reached 10 centimetres per hour.
As a consequence, the Civil Protection has decided the evacuation of the houses less than 10 metres above sea level. The Red alert also concerns Panarea whereas the alert level is kept at Yellow on Lipari and Vulcano.
Personally, I don’t think that something serious is going to happen. The lava flow on the Sciara del Fuoco is by no means exceptional. Besides, the sliding of the Sciara has always existed, but had never really been measured before. The installation of measuring instruments on the slope is very recent.
This side of the volcano receives most of the ejecta from the summit area. Right now, ejecta have been replaced by a lava flow whose downward movement can but cause a mass effect on the whole slope.
As I put it previously, the real danger on Stromboli doesn’t lie with the sliding of materials into the sea, but with a rupture of the undersea slope, as happened in 2002.
Source: La Sicilia

Hommage à Pélé (Big island / Hawaii / Etats Unis)

medium_drapeaufrancais.323.jpgOn peut lire dans le Honolulu Advertiser du 8 mars dernier qu’une statue massive de Pélé, la déesse du feu hawaiien, a été dévoilée le 7 mars dans le Parc National des Volcans d’Hawaii, en hommage à celle qui a dessiné les fantastiques paysages de la Grande Ile et donné naissance à l’éruption actuelle du Kilauea.
Baptisée « Ulumau Pohaku Pele » (Le Rocher Eternel de Pélé) et réalisée par le sculpteur hawaiien John Matsushita originaire de Kona, l’œuvre d’art a pour but de rappeler aux visiteurs que le parc des Volcans est le siège de merveilles naturelles et scientifiques, mais aussi un lieu sacré pour les Hawaiiens nés dans l’archipel.
En 2004, le Parc avait lancé un appel auprès d’artistes pour qu’ils réalisent une sculpture qui ferait passer la notion de « wahi kahu », l’endroit sacré. C’est finalement le travail de John Matsushita qui a été récompensé. Son oeuvre de plus de 3 mètres de hauteur et d’un poids de 7 tonnes représente un rocher de lave qui révèle « une impression de Pélé ». Elle repose sur un support composé de quatre panneaux réalisés en bois d’ohi’a sur lesquels sont rappelés le passé de Pélé (son voyage vers Hawaii), son présent (sa demeure sur le Mauna Loa et le Kilauea) et son avenir (sa nouvelle demeure à Kama’ehu, un volcan sous-marin).
L’œuvre d’art a été installée devant le Volcano Art Center, à proximité du Visitor Center du Kilauea.

medium_drapeau_anglais.316.jpgOne can read in the Honolulu Advertiser (March 8th) that Hawai’i Volcanoes National Park unveiled on March 7th a massive sculpture that pays tribute to Pele, the Hawaiian Goddess of Fire, who created Big Island’s stunning landscapes and gave birth to the ongoing Kilauea eruption.
« Ulumau Pohaku Pele » (Forever Growing, the Rock of Pele) by Kona artist John Matsushita is meant to remind visitors that the park is a place of natural and scientific wonders, but also a place that is sacred to Native Hawaiians.
Hawai’i Volcanoes National Park in 2004 issued a call to artists for proposals to create a sculpture portraying the concept of « wahi kahu, » or sacred place. In the end, it was John Matsushita’s work that won. His work, an 11-foot-tall sculpture, features a 7-ton lava rock that reveals an impression of Pele. The rock sits on a base of four carved ‘ohi’a wood panels depicting Pele’s past (her journey to Hawai’i), her present (her home at Kilauea and Mauna Loa), and her future (her new home at Kama’ehu, a submarine volcano).
The artwork was installed in front of the Volcano Art Center near the park’s Kilauea Visitor Center.