Volcan de boue (Ile de Java / Indonésie)

medium_drapeaufrancais.308.jpgL’opération de largage de boules de béton dans le “volcan de boue” est susceptible de recevoir des modifications importantes. En effet, il s’avère que les premières boules sont descendues à une profondeur (un kilomètre) deux fois plus importante que celle prévue par les géologues. Il se pourrait donc qu’il faille larguer 1000 ensembles de boules au lieu des 375 initialement prévus. La décision sera prise une fois que ce premier contingent sera déposé au fond du cratère. Jusqu’à présent 5 ensembles ont été largués.
A noter que le travail a dû être interrompu car des ouvriers ont été incommodés par les émissions d’hydrogène sulfuré et ils se plaignaient de maux d’estomac.
Pendant ce temps, les habitants qui ont été délogés par ce désastre écologique attendent toujours les compensations financières promises par le gouvernement. Ils ont manifesté la semaine dernière avant d’être dispersés par la police. Ils menacent de recommencer dans les prochains jours.

medium_drapeau_anglais.301.jpgThe plan to drop concrete balls into the « mud volcano » may be revised after they slid far deeper than expected. The balls slid one kilometre into the crater, roughly twice the depth anticipated, so many more than planned may be required to staunch the mudflow. The number of chains required may rise to 1 000 from the initial estimate of 375. The decision will only be made once the initial target of 375 chains has been dropped. Up to now, five clusters of balls have been dropped into the crater.
The work was momentarily stopped because workers have been affected by the H2S gas (hydrogen sulfide) due to strong winds. Several workers suffered stomach problems after inhaling the gas.
Meantime, the residents who have been displaced by this environmental disaster are still waiting for monetary compensation for their homes and lands. They demonstrated last week and were sent away by the police. They have threatened to stage another large rally in the coming days.

Publicités

Stromboli (Sicile / Italie)

medium_drapeaufrancais.307.jpgL’île de Stromboli est en état d’alerte après une recrudescence de l’activité éruptive du volcan. Une fracture s’est ouverte sur la Sciara del Fuoco, avec deux bouches actives qui ont donné naissance à deux coulées de lave dont une a déjà atteint la mer.
Les autorités italiennes ayant encore à l’esprit le mini tsunami du 30 décembre 2002, elles ont recommandé à la population des îles de Stromboli, Panarea et Lipari de ne pas s’approcher de la côte.
A noter qu’une simulation de reprise d’activité du volcan avait été mise sur pied par la Protection Civile de 19 avril 2005. Aujourd’hui, c’est la réalité qui est vécue et les sirènes ont retenti en différents points de l’île. Deux bateaux sont prêts à intervenir en cas d’aggravation de la situation.
Toutefois, l’éruption ne représente pas actuellement un danger pour les zones habitées.
NB: Je donnerai les prochaine nouvelles du Stromboli le 1er mars. Demain je serai à Paris pour participer à une émission sur Hawaii sur la chaîne de télévision Direct 8.

medium_drapeau_anglais.300.jpgThe Aeolian Island of Stromboli is in a state of alert after a fresh outbreak of activity of the volcano. A fissure has opened on the Sciara del Fuoco, with two active vents generating two lava flows one of which has already reached the sea.
Remembering the tsunami of December 30th 2002, Italian authorities advised the inhabitants of the islands of Stromboli, Panarea and Lipari to keep away from the coastline.
A simulation of a renewal of activity of the volcano had taken place on April 2005. Today, it is not a simulation and hooters could be heard in different places of the island. Two ships are ready for evacuating the population in case the situation gets worse.
However, the eruption is not a danger at the moment for the inhabited areas.
NB: The next news about Stromboli will be posted on March 1st. Tomorrow I’ll be in Paris to participate in a programme about Hawaii for the TV channel Direct 8.

Nevado del Huila (Colombie)

medium_drapeaufrancais.303.jpgSelon les derniers rapports de l’Istituto Colombiano de geologia y Miniria (INGEOMINAS),
Le volcan maintient une activité stable. On avait observé deux explosions le 19 février, accompagnées d’un panache de cendres qui se sont déposées sur la partie ouest du glacier qui recouvre le sommet. Actuellement, l’activité est essentiellement fumerollienne et se concentre le long d’une fracture dans la zone sommitale (voir photo ci-dessous)
A noter que les autorités ont évacué par précaution plusieurs villages le long du Rio Pàes, car des coulées de boue générées par la fonte du glacier ne sont pas à écarter.

medium_drapeau_anglais.296.jpgAccording to INGEOMINAS latest reports, the activity is stable on the volcano. On February 19th, two explosions had generated ash plumes with deposits on the western part of the summit glacier. The activity at the moment is essentially fumarolic and is located along a fissure in the summit area (see photo below).
Authorities evacuated several villages along the Rio Paès as there is a potential risk of mudflows generated by the melting of the glacier.

medium_Huila.jpg

Nevado del Huila (Colombie)

medium_drapeaufrancais.306.jpgSelon les derniers rapports de l’Istituto Colombiano de geologia y Miniria (INGEOMINAS),
Le volcan maintient une activité stable. On avait observé deux explosions le 19 février, accompagnées d’un panache de cendres qui se sont déposées sur la partie ouest du glacier qui recouvre le sommet. Actuellement, l’activité est essentiellement fumerollienne et se concentre le long d’une fracture dans la zone sommitale (voir photo ci-dessous)
A noter que les autorités ont évacué par précaution plusieurs villages le long du Rio Pàes, car des coulées de boue générées par la fonte du glacier ne sont pas à écarter.

medium_drapeau_anglais.299.jpgAccording to INGEOMINAS latest reports, the activity is stable on the volcano. On February 19th, two explosions had generated ash plumes with deposits on the western part of the summit glacier. The activity at the moment is essentially fumarolic and is located along a fissure in the summit area (see photo below).
Authorities evacuated several villages along the Rio Paès as there is a potential risk of mudflows generated by the melting of the glacier.

medium_Huila.2.jpg

Klyuchevskoi (Russie)

medium_drapeaufrancais.305.jpgSelon l’agence de presse russe Novosti, l’éruption du Klyuchevskoi – commencée le 15 février – vient de connaître un sommet, avec des nuages de cendres noires qui sont retombées jusque sur le village de Klyuchi à 40 km de distance. Les particules de quelque 2 millimètres de diamètre sont susceptibles contaminer l’eau et le sol et peuvent présenter un danger pour le trafic aérien. Les scientifiques pensent que cette crise éruptive, qui avait été précédée de plus de 400 séismes, va générer des coulées pyroclastiques et des lahars.
Les nuages enveloppent actuellement le volcan et la webcam ne permet pas d’apprécier la situation.

medium_drapeau_anglais.298.jpgAccording to the Russian press agency Novosti, the eruption of Klyuchevskoi which started on February 15th has just gone through a peak, with black ash clouds that fell as far as the village of Klyuchi, some 40 kilometres away. These particles with a diameter of up to 2 millimetres could contaminate land and water. Ash emissions and trails could also present a danger to aircraft. Experts think that this eruptive crisis (prededed by more than 400 earthquakes) might generate lava descents and mud flows.
Clouds are currently wrapping the volcano so that the webcam doesn’t allow to see what’s happening.

Volcan de boue (Java / Indonésie)

medium_drapeaufrancais.304.jpg7 heures: Le largage des boules de béton dans le cratère du “volcan de boue” n’a pas pu avoir lieu dimanche comme prévu à cause de problèmes techniques (rupture de câble) et du mauvais temps. Une nouvelle tentative devrait être faite aujourd’hui lundi.
Plusieurs experts émettent des doutes sur la réussite de l’entreprise. Certains affirment que cela revient à soigner de l’acné sur la joue gauche pour voir réapparaître le mal sur la droite.
Le blocage de l’émission de boue en un point pourrait la faire ressortir ailleurs. L’équipe en charge du largage des boules de béton affirme que ces réserves seront prises en compte et que l’opération sera arrêtée à la moindre alerte.
3 millions de roupies (315 000 dollars) ont été investis dans l’opération thrombose, auxquels s’ajoutent 500 millions de roupies pour la confection des boules de béton et des chaînes, plus 900 millions de roupies pour le largage des boules.
12 heures : Seize boules ont été larguées aujourd’hui (Lundi) dans le cratère du « volcan de boue ». Selon les géologues, ce n’est pas suffisant pour produire un effet visible sur le débit de la boue. L’équipe sur place va contrôler les effets déjà produits avant de continuer l’opération demain.
L’opération consistera à larguer 375 ensembles de 4 boules (de 20 à 40 cm de diamètre) dans le cratère qui fait une cinquantaine de mètres de diamètre. Chaque ensemble de boules pèse environ 400 kg.

medium_drapeau_anglais.297.jpg7 o’clock: The plan to drop concrete balls into the crater of the mud volcano was again delayed Sunday because of technical problems (snapping of a cable) and bad weather. Another attempt will be made today (Monday).
Several experts have expressed doubt about effectiveness of dropping balls down the mud volcano. Members of the Association of Indonesian Geological Experts have said the technique was like moving acne from the left cheek to the right. They say that while the concrete balls may stem the flow of mud in one area, it will cause new flows in other locations.
These warnings and criticisms will be taken into consideration by the team in putting the plan into place. The concrete balls will be installed in stages, and if new mud craters springs up the operation will be called off.
The team has spent about Rp 3 billion (US$315,000) on the plan.
Another Rp 500 million was used to pay for the construction of the 374 chains of concrete balls. Installoing the balls costs an estimated Rp 900 million.
12 o’clock: On Monday, 16 balls were dropped into the crater of the mud volcano. These16 balls by themselves were not enough to cause a noticeable reduction in the mud flow. The team will monitor the effects before dropping more balls Tuesday.
The operation will consist in dropping 375 clusters of 4 balls (20-40 cm in diameter) into the crater which is 50 metres wide. Each cluster weighs 400 kg.

Volcan sous-marin au Chili? (suite)

medium_drapeaufrancais.302.jpgLe 2 février dernier, je consacrais une note à une séquence sismique qui avait secoué le sud du Chili et qui pourrait annoncer la naissance d’un petit volcan sous-marin.
Un nouveau séisme – d’une magnitude de 5,6 – a été ressenti vendredi à un trentaine de kilomètres au nord de la ville de Coyhaique dans cette même région d’Aysen, située à environ 2000 km au sud de Santiago.
Quelque 2 000 séismes, trop faibles pour être ressentis par la population, ont été enregistrés au cours du dernier mois. Les scientifiques s’accordent pour dire qu’ils sont causés par la pression du magma qui s’est accumulé sous la surface, à la verticale du fjord qui découpe cette région.

medium_drapeau_anglais.295.jpgIn my bulletin of February 2nd, I mentioned a sequence of earthquakes that took place in southern Chile and might herald the birth of an undersea volcano.
Another earthquake, with a 5.6 magnitude, was felt on Friday 20 miles to the north of the city of Coyhaique, the largest city of the Aysen region, 1,300 miles south of Santiago.
Some 2,000 earthquakes, too weak to be felt by the population, were recorded in the last month. Scientists agree to say they were probably caused by a magma buildup that is pressing upward beneath the fjord.