Volcan de boue (Ile de Java / Indonésie)

medium_drapeaufrancais.301.jpgAu moins quatre boules de béton reliées par des chaînes ont été larguées dans la gueule du « volcan de boue », mais des « problèmes techniques » (en l’occurrence la rupture d’un câble de levage des boules) ont mis un coup d’arrêt à l’opération qui devrait reprendre dès demain. On espère enrayer l’hémorragie de boue en introduisant 1 500 de ces boules de béton (250 kg chacune) dans le conduit éruptif.
On pense que les premières boules ont atteint une profondeur de 500 mètres. Si l’opération peut être menée à bien, les autorités espèrent réduire le débit de 70%, sauf si, comme le prétendent certains, la boue ressort en d’autres points autour de sa source principale. La partie semble loin d’être gagnée !

medium_drapeau_anglais.294.jpgAt least four of the giant, chain-linked spheres were dropped into the crater of the “mud volcano”, but technical problems (the breaking of a cable to hoist the balls) halted the work which should start again tomorrow. Authorities hope to slow down the haemorrhage by introducing some 1,500 balls of concrete (weighing up to 250 kg each) into the eruptive conduit.
It is thought the first balls fell as deep as 500 metres. If the operation goes well, the authorities hope to reduce the volume of mud by 70%, except if – as it is feared by some experts – the mud manages to come out in other spots around the main source. The game is far from being won!

medium_Boules-2.jpg

Soufriere Hills (Ile de Montserrat)

medium_drapeaufrancais.300.jpgDans ses derniers bulletins, l’Observatoire signale un bruyant dégazage accompagné d’un panache de cendres qui s’élèvent au-dessus des nuages qui encapuchonnent actuellement le sommet. La nuit du 21 au 22 février, vers minuit, a débuté une séquence sismique qui indique habituellement une accélération de l’extrusion du magma et une modification directionnelle de la croissance du dôme. Ce dernier a accumulé un volume important de matériaux susceptibles de générer des coulées pyroclastiques, en particulier dans la partie basse de la Belham Valley.

medium_drapeau_anglais.293.jpgIn its latest bulletins, the Observatory mentioned loud venting from the volcano, with an ash plume emerging from the cloud covering the volcano. During the nignt between February 21st and 22nd , at midnight or so, there started a sequence of long-period earthquakes which often indicate an increase in magma extrusion rate, sometimes associated with a switch in growth direction. A significant proportion of the dome remains above Tyres Ghaut in the NW. The amount of material here is sufficient for pyroclastic flows and surges to impact the lower Belham Valley.

Pris au piège des lahars (Mérapi / Indonésie)

medium_drapeaufrancais.299.jpgAu moins 6 camions ont été surpris par des coulées de boue dans le lit de la rivière Gendol, sur les pentes du Mérapi. Deux des véhicules ont carrément disparu sous la boue alors que les quatre autres étaient emprisonnés par des monceaux de matériaux. Aucune victime n’est à déplorer, malgré la présence de plusieurs centaines d’ouvriers occupés à extraire du sable avant que le lahar se produise. Ce dernier fait suite à l’accumulation de cendres sur les pentes du volcan pendant la dernière éruption dévastatrice de l’an passé. Les fortes pluies de ces derniers temps ont déstabilisé ces matériaux.

medium_drapeau_anglais.292.jpgAt least six trucks were trapped when cool lava slid down from the peak of Mt. Merapi to Gendol River on the slopes of Mount Merapi. Two of the trucks were buried under the mud while other trucks could not go out from the area because its surroundings were filled with volcanic debris. There is no report of casualty although hundreds of sand miners were on the river before the lahar took place. The mudslide was caused by the accumulation of ash on the slopes of the volcano during last year’s eruption. The heavy rains that fell recently destabilized these materials.

Volcan de boue (Ile de Java / Indonésie)

medium_drapeaufrancais.298.jpgC’est aujourd’hui vendredi que devrait avoir lieu le largage des boules de béton susceptibles de ralentir, voire arrêter, le débit du flot de boue qui s’échappe du volcan de boue de l’île de Java.
Cela fait neuf mois que dure cette gentille plaisanterie dont certains disent qu’elle est due à un regain d’activité sismique les jours précédents alors que, beaucoup plus probablement, elle est le résultat d’une erreur humaine lors d’un forage. En tout cas, elle a contraint 11 000 personnes à quitter leurs domiciles, tandis que 4 villages et 25 usines disparaissaient sous une couche de 9 mètres de boue.
Les boules de ciment, enchaînées les unes aux autres, d’un poids de 250 kg chacune, seront larguées depuis un échafaudage dans la gueule du « volcan de boue ».
Si le système fonctionne, on espère réduire de 70% le débit du flot de boue qui est actuellement canalisé par un système de digues en direction d’une rivière proche, puis vers la mer où, on s’en doute, il ne fait pas le bonheur des pêcheurs.

medium_drapeau_anglais.291.jpgIndonesian authorities will drop hundreds of giant concrete balls into a fissure today – Friday -to try to slow down the mud eruption that has inundated villages and factories. The mud has flowed from the hole each day for nine months, forcing at least 11,000 people from their homes. Four villages and 25 factories have been buried under a 30-foot layer of mud.
The chained cement balls, weighing up to 550 pounds each, will be dropped from a scaffolding into the so-called mud volcano.
If successful, the project will decrease by up to 70 percent the volume of the mud now being channeled by a system of dams into a nearby river and out to sea where it is not well accepted by the local fishermen.

Telica (Nicaragua)

medium_drapeaufrancais.297.jpgIl s’agit d’un volcan dont on ne parle pas très souvent mais qui est souvent actif. Le 15 février, un panache de cendres s’élevait jusqu’à 1,5 km d’altitude avant de se diriger vers le SO. Les images satellite ont révélé la présence d’un point chaud au niveau du sommet.
Hier soir à 16heures (heure locale), le calme semblait revenu sur les images de la webcam

medium_drapeau_anglais.290.jpgThere are not many reports about this volcano which is often active. On February 15th, an ash plume rose to an altitude of 1.5 km before drifting towards the SW. Satellite imagery revealed a hotspot at the summit.
Yesterday at 16:00 (local time), the webcam showed the volcano was quiet again.

medium_Telica.jpg

Nevado del Huila (Colombie)

medium_drapeaufrancais.295.jpgTrès peu connu, c’est le volcan actif le plus haut de Colombie. Il vient de connaître deux crises éruptives le 19 février à 8h30 et 8h53 (heure locale), avec des colonnes de gaz et de cendres s’élevant jusqu’à 600 m au-dessus du cratère. Il est demandé aux habitants des villages blottis sur ses flancs d’être vigilants et de surveiller en particulier le débit du Rio Páes. En effet, le volcan culmine à 5365 m et est recouvert d’une calotte de glace susceptible de fondre sous l’effet de la chaleur.
La dernière éruption connue a eu lieu au 16ème siècle, probablement vers 1555.

medium_drapeau_anglais.288.jpgLittle known, this volcano is the highest active in Colombia. It went through two eruptive crises on February 19th at 8:30 and 8:53 (local time), with gas and ash columns rising up to 600 m above the crater. Villagers on its slopes are asked to be watchful, especially as regards the Rio Páes. Indeed, there is an ice cap on top of the volcano, which might melt under the effect of the heat.
The last known eruption dates back to the 16th century, probably in 1555

Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion)

medium_drapeaufrancais.296.jpgVoici quelques informations intéressantes données par l’Observatoire, dans son dernier bulletin, à propos de l’éruption du 18 février :
Les inclinomètres sommitaux ont montré une forte inflation qui n’a pas été suivie d’une déflation. Compte tenu des déformations observées, une reprise de l’activité n’est toujours pas à exclure dans les jours ou semaines à venir.
Dans la journée du 19/02, 7 petits séismes sommitaux de magnitude inférieure à 0.7 ont été observés

medium_drapeau_anglais.289.jpgIn its latest bulletin, the Observatory gives some interesting information about the eruption of February 18th:
The summit tiltmeters have shown a strong inflation which was not followed by a deflation. Regarding the distortions that have been observed, the possibility of a renewal of activity in the next days or weeks is still to be taken into account.
On February 19th, 7 small earthquakes with a magnitude below 0.7 have been recorded.