Klyuchevskoi (Russie)

medium_drapeaufrancais.305.jpgSelon l’agence de presse russe Novosti, l’éruption du Klyuchevskoi – commencée le 15 février – vient de connaître un sommet, avec des nuages de cendres noires qui sont retombées jusque sur le village de Klyuchi à 40 km de distance. Les particules de quelque 2 millimètres de diamètre sont susceptibles contaminer l’eau et le sol et peuvent présenter un danger pour le trafic aérien. Les scientifiques pensent que cette crise éruptive, qui avait été précédée de plus de 400 séismes, va générer des coulées pyroclastiques et des lahars.
Les nuages enveloppent actuellement le volcan et la webcam ne permet pas d’apprécier la situation.

medium_drapeau_anglais.298.jpgAccording to the Russian press agency Novosti, the eruption of Klyuchevskoi which started on February 15th has just gone through a peak, with black ash clouds that fell as far as the village of Klyuchi, some 40 kilometres away. These particles with a diameter of up to 2 millimetres could contaminate land and water. Ash emissions and trails could also present a danger to aircraft. Experts think that this eruptive crisis (prededed by more than 400 earthquakes) might generate lava descents and mud flows.
Clouds are currently wrapping the volcano so that the webcam doesn’t allow to see what’s happening.

Volcan de boue (Java / Indonésie)

medium_drapeaufrancais.304.jpg7 heures: Le largage des boules de béton dans le cratère du “volcan de boue” n’a pas pu avoir lieu dimanche comme prévu à cause de problèmes techniques (rupture de câble) et du mauvais temps. Une nouvelle tentative devrait être faite aujourd’hui lundi.
Plusieurs experts émettent des doutes sur la réussite de l’entreprise. Certains affirment que cela revient à soigner de l’acné sur la joue gauche pour voir réapparaître le mal sur la droite.
Le blocage de l’émission de boue en un point pourrait la faire ressortir ailleurs. L’équipe en charge du largage des boules de béton affirme que ces réserves seront prises en compte et que l’opération sera arrêtée à la moindre alerte.
3 millions de roupies (315 000 dollars) ont été investis dans l’opération thrombose, auxquels s’ajoutent 500 millions de roupies pour la confection des boules de béton et des chaînes, plus 900 millions de roupies pour le largage des boules.
12 heures : Seize boules ont été larguées aujourd’hui (Lundi) dans le cratère du « volcan de boue ». Selon les géologues, ce n’est pas suffisant pour produire un effet visible sur le débit de la boue. L’équipe sur place va contrôler les effets déjà produits avant de continuer l’opération demain.
L’opération consistera à larguer 375 ensembles de 4 boules (de 20 à 40 cm de diamètre) dans le cratère qui fait une cinquantaine de mètres de diamètre. Chaque ensemble de boules pèse environ 400 kg.

medium_drapeau_anglais.297.jpg7 o’clock: The plan to drop concrete balls into the crater of the mud volcano was again delayed Sunday because of technical problems (snapping of a cable) and bad weather. Another attempt will be made today (Monday).
Several experts have expressed doubt about effectiveness of dropping balls down the mud volcano. Members of the Association of Indonesian Geological Experts have said the technique was like moving acne from the left cheek to the right. They say that while the concrete balls may stem the flow of mud in one area, it will cause new flows in other locations.
These warnings and criticisms will be taken into consideration by the team in putting the plan into place. The concrete balls will be installed in stages, and if new mud craters springs up the operation will be called off.
The team has spent about Rp 3 billion (US$315,000) on the plan.
Another Rp 500 million was used to pay for the construction of the 374 chains of concrete balls. Installoing the balls costs an estimated Rp 900 million.
12 o’clock: On Monday, 16 balls were dropped into the crater of the mud volcano. These16 balls by themselves were not enough to cause a noticeable reduction in the mud flow. The team will monitor the effects before dropping more balls Tuesday.
The operation will consist in dropping 375 clusters of 4 balls (20-40 cm in diameter) into the crater which is 50 metres wide. Each cluster weighs 400 kg.