Etna (Sicile / Italie)

medium_drapeaufrancais.148.jpgDans son rapport d’aujourd’hui, l’INGV de Catane fait état de plusieurs événements dignes d’intérêt qui se sont produits sur l’Etna au cours des dernières heures :
– Hier 25 octobre, vers 18 heures, le tremor éruptif a commencé à s’intensifier, annonçant une brève reprise de l’effusion de lave à partir de la fracture qui s’était ouverte le 23/10 sur le versant sud du Cratère SE. Cette effusion a eu lieu vers 2 heures du matin le 26/10.
– A partir de 3h30, la télécamera thermique a détecté une anomalie sur le versant sud du Cratère Central, à 3000 m d’altitude. A 4 heures, une coulée de lave apparaissait dans cette zone, ce qui est un événement tout à fait nouveau. A noter qu’aucune activité explosive n’a été observée au niveau des cratères sommitaux.
Dans le même temps, l’effusion de lave se poursuivait dans la Valle del Bove, telle qu’elle a été décrite précédemment.
Il ne fait donc plus aucun doute que le magma est bien présent sous le massif, prêt à sortir à tout moment. Ce ne serait pas la première fois dans l’histoire éruptive du volcan que des petits événements comme ceux que nous vivons actuellement précèdent une éruption de plus grande ampleur.
Depuis hier, les sismos en ligne ne fonctionnent plus. C’est dommage, car ils permettent, avec les webcams et les témoignages, de suivre en temps réel l’évolution de la situation sur le volcan.

medium_drapeau_anglais.143.jpgIn today’s report, the INGV of Catania gives an account of several interesting events that took place on Mount Etna in the last hours:
– Yesterday, at 6:00 p.m., the eruptive tremor began to increase, heralding a new lava effusion from the fracture that opened on October 23rd on the southern flank of the SE Crater. This effusion appeared at 2:00 a.m. on October 26th.
– From 3:30 a.m., the thermal telecamera detected an anomaly on the southern flank of the Central Crater, at 3,000 m a.s.l. At 4:00, a lava flow appeared in this area, which is quite new! No explosive activity was observed in the summit craters.
Meantime, lava effusion was going on in the Valle del Bove, as described previously.
It is now very clear that magma is really present under the volcano, ready to go out at any moment. It would not be the first time, in the eruptive history of the volcano, that minor events (like the current ones) precede a large-scale eruption.

Séisme en Italie du sud

medium_drapeaufrancais.147.jpgUn séisme de 5,6 sur l’échelle de Richter s’est produit cet après-midi à 16h28 (heure locale) en Italie. L’épicentre se situe à 46 km au NE de Lipari et à 52 km au NO de Messine. L’hypocentre a été évalué à 209 km de profondeur, ce qui exclut, à priori, tout risque de tsunami. Cette profondeur a eu pour effet de limiter les dégâts qui semblent peu importants. Le séisme a déclenché quelques scènes de panique en Calabre, mais aussi dans les Pouilles et jusqu’en Campanie où la secousse a également été ressentie. L’origine purement tectonique de cet évenement ne fait aucun doute et est une conséquence de la subduction qui s’opère dans la région.

medium_drapeau_anglais.142.jpgAn earthquake of 5.6 on the Richter scale occurred this afternoon at 16:28 (local time) in Italy. The epicentre was located 46 km to the NE of Lipari and 52 km to the NW of Messina. The hypocentre was estimated at a depth of 209 km, so that the risk of a tsunami is very low. Owing to this depth, there seems to have been little damage. The earthquake only triggered scenes of panic in Calabria, as well as in Puglia and in Campania where it was also felt by the population. There is no doubt about the purely tectonic origin of this event which is a consequence of the suduction that prevails in this area.

Parc de Yellowstone (Etats Unis)

medium_drapeaufrancais.146.jpgAlors que l’Etna est en train de reprendre son souffle (très court en ce moment), profitons-en pour aller faire un tour dans le Parc de Yellowstone où un essaim sismique a été enregistré le 14 octobre dernier, avec 14 événements dans le secteur du Vieux Fidèle, l’un des geysers les plus célèbres au monde. La secousse la plus importante avait une magnitude de 2,4. Cet essaim était donc relativement modéré comparé à d’autres qui se produisent régulièrement dans le parc. Ainsi, en avril 2004, 4 secousses ont été enregistrées sur un espace de 3 jours. Le record se situe à l’automne de 1985, avec 1800 secousses d’une magnitude de 1 à 4,9.
Il semble que l’essaim sismique de la mi-octobre soit davantage dû à un déplacement d’eau et de gaz qu’à une activité volcanique comme une migration de magma.
En consultant le site Internet des stations sismiques de l’Université de l’Utah, on se rend compte que Yellowstone est exposé à une sismicité importante. La plupart des événements ont une magnitude autour de 2 avec des profondeurs allant de 9 à 24 km.
Il y a quelques mois, le parc avait défrayé la chronique avec la sortie d’un film-catastrophe – Supervolcano : the Truth about Yellowstone – qui prétendait montrer les dégâts qu’occasionnerait à la planète entière une éruption majeure du supervolcan de Yellowstone. Beaucoup de paramètres à la base du film étaient erronés et le film n’avait qu’une valeur scientifique très limitée. Le film prenait en compte le soi-disant cycle éruptif du volcan de Yellowstone qui serait (il faut parler au conditionnel) de 600 000 ans. Or le volcan ne s’est – semble-t-il – pas manifesté depuis 630 000 ans. Donc, il serait en retard de 30 000 ans !
S’il est vrai que des certitudes existent (nous sommes en présence d’un point chaud ; il y a bien une chambre magmatique sous le parc de Yellowstone ; le volcan a connu des éruptions dans le passé), il ne faut pas aller trop loin dans les projections. Rien ne permet d’affirmer comme le fait le film que la prochaine éruption du volcan de Yellowstone sera cataclysmale. Elle peut l’être (mais on ne sait pas à quelle échelle) ou elle peut ne pas l’être. A l’heure où la volcanologie moderne n’est toujours pas capable de prévoir les petites crises d’humeur de l’Etna, du Stromboli ou du Piton de la Fournaise, je pense qu’il faut arrêter de faire de telles affirmations péremptoires. Nous devons faire preuve d’une grande modestie et d’une grande humilité devant les phénomènes naturels, volcaniques en particulier.

medium_drapeau_anglais.141.jpgWhile Mount Etna is recovering its breath (very short at the moment !), let’s go to Yellowstone National Park where a seismic swarm was recorded on October 14th, with 14 events in the area of the Old faithful, one of the best-known geysers in the world. The largest earthquake had a 2.4 magnitude. This swarm was relatively moderate compared with others that regularly occur in the park. Thus, in April 2004, 4 earthquakes were recorded over 3 days. The record took place in autumn 1985 with 1800 earthquakes with magnitudes ranging from 1 to 4.9.
It seems that the latest swarm was rather due to a movement of gas and water underground than to some sort of volcanic activity like a migration of magma.
When consulting the website of the University of Utah Seismic Stations (UUSS), one realises that Yellowstone is going through an elevated seismic activity. Most events have a magnitude of 2 or so, with depths from 9 to 24 km.
Some months ago, the park became all the more popular with the release of the film Supervolcano: the Truth about Yellowstone which was supposed to show the damage caused to the whole planet by a major eruption of the Yellowstone supervolcano. Many parameters were false and the film only had a very limited scientific value. It was taking into account the supposed eruptive cycle of the volcano (600,000 years). As the volcano has not erupted for 630,000 years, it is late and probably about to erupt!!!!
If it’s true that Yellowstone is a volcanic hotspot, that there is a magmatic chamber under the park, that the volcano has gone through eruptions in the past, nothing allows to pretend that the next eruption will be cataclysmal. Maybe it will be, maybe not! Today, modern volcanology is not able to predict the small eruptive crises of Etna, Stromboli and others, so let’s not make such assertions! We have to be very modest and humble in front of natural phenomena, especially volcanic ones!

medium_OF-web.jpg

Etna (Sicile / Italie)

medium_drapeaufrancais.145.jpgBelles images ce soir, sur la webcam Etnatrekking, de la coulée qui se dirige vers le fond de la Valle del Bove. En fait, elle semble couler à l’air libre et pas tellement en tunnels comme l’écrivait hier l’INGV dans son dernier rapport. Tant mieux. Les images n’en sont que plus belles.
Sinon, rien de nouveau sur le Cratère SE depuis hier.

medium_drapeau_anglais.140.jpgBeautiful pictures again this evening, on the « Etnatrekking » webcam, of the lava that flows down into the Valle del Bove. Actually, it seems to be mainly flowing in the open and not so much in tunnels as one could read yesterday in the INGV report. So much the better! The pictures are even nicer!
Nothing new has occurred today on the SE Crater.

Etna (Sicile / Italie)

medium_drapeaufrancais.144.jpg6h30: Ce matin, le calme semble revenu sur le volcan et la crise éruptive d »hier est terminée. Le tremor a retrouvé un niveau quasi normal, seulement marqué par la petite effusion de lave qui se poursuit en direction de la Valle del Bove.
20 heures: Voici quelques informations sur la dernière crise éruptive: Après l’activité strombolienne d’hier matin, la lave est sortie de la fracture qui tranche depuis longtemps (voir la photo ci-dessous prise le 1er janvier 2000) le versant sud du Cratère Sud-est. Elle ne débordait donc pas de la lèvre du cratère, comme le laissaient croire les images de la webcam. La coulée s’est finalement arrêtée au niveau du sentier qui permet d’accéder à la zone d’activité effusive à l’altitude 2800m mentionnée dans nos précédents bulletins. Cette dernière activité se poursuit d’ailleurs actuellement. La lave circule essentiellment en tunnels, avec le front de coulée à environ 2000 m d’altitude dans la Valle del Bove, juste avant les Monti Centenari. Sur la webcam « Milo visibile » de l’INGV, on aperçoit assez bien l’incandescence dans ce secteur.

medium_drapeau_anglais.139.jpg6:30: This morning, it looks as if everything has gone back to normal on the volcano. The eruptive tremor is low again, with just the sign of the lava emission that goes on in the Valle del Bove.
20:00: Here is some information about the latest eruptive crisis. After yesterday morning’s strombolian activity, lava came out of the fissure that has slashed for a long time (see photo below taken on January 1st 2000) the southern flank of the SE Crater. Thus, it was not overflowing from the rim of the crater. The lava flow finally stopped along the footpath that leads to the effusive zone mentioned in my previous bulletins. This effusive activity is still going on, although mainly in tunnels. The lava front is located at 2000 m a.s.l. in the Valle del Bove, just above the Monte Centenari. The incandescence in this area can be clearly seen on the « Milo visibile » webcam of the INGV.

medium_Sans-titre-1.jpg

Etna (Sicile / Italie)

medium_drapeaufrancais.143.jpg11 heures: A 8h15 ce matin, on a observé un accroissement soudain du tremor éruptif, qui se traduit au moment où j’écris ces lignes par une forte activité strombolienne avec des fontaines de lave au sommet du Cratère SE. Les images de la webcam montrent parfaitement ce phénomène. De toute évidence, la lave s’écoule de plus belle sur le flanc du cône.
18h30: L’activité au sommet du Cratère SE semble en régression, comme le montre le tremor éruptif dont l’amplitude a baissé depuis la fin de l’après-midi. On n’observe plus de fontaines de lave au sommet du cône Par contre, les émissions de cendres sont relativement importantes et sont emportées par le vent vers le sud.
19h30: Une importante coulée de lave scindée en deux branches vient de faire son apparition sur le versant sud-sud-ouest du Cratère SE. Selon l’INGV de Catane, elle sort d’une fracture qui s’est ouverte sur le versant sud du Cratère SE, déjà fragilisé dans ce secteur. La lave se dirige vers le secteur de l’ancienne Torre del Filosofo. Dans le même temps, une autre coulée continue, comme précédemment, son chemin en direction de la Valle del Bove.
22h30: La lave s’écoule toujours sur le versant sud du Cratère SE, mais le débit est moins important que précédemment, comme l’indique le tremor éruptif qui a nettement perdu de sa vigueur. Au vu des images de la webcam, la lave ne semble pas sortir d’une fracture sur le flanc du cône, mais déborder de la lèvre du cratère. Une fracture entaillant déjà cette partie du cône sud-est, il se peut que les observateurs sur le terrain aient mal interprété le phénomène.

medium_drapeau_anglais.138.jpg
11:00 a.m.: At 8:15 this morning, there was a sudden increase of the eruptive tremor, followed by a strong strombolian activity with lava fountaining at the top of the SE Crater. The images of the webcam are giving at the moment a good view of this activity. It is likely that lava is flowing with an even greater output on the slope of the SE Crater.
18:30: It looks as if the activity on top of the SE Crater is in decline, as well as the eruptive tremor which has somewhow decreased since the end of the afternoon. One can no longer observe lava fountaining, but the ash emissions are relatively high, carried away by the wind towards the south.
19:30: A well-fed lava flow has just appeared on the south-western slope of the SE Crater. According to the INGV of Catania, it is coming out of a fissure that opened on the southern flank of the SE Crater. Lava is flowing towards the area of the former Torre del Filosofo. Meantime, another lava flow is moving, as previously, towards the Valle del Bove.
22:30: Lava is still flowing on the southern flank of the SE Crater, but the output has decreased; so has the eruptive tremor. Judging from the webcam images, lava doesn’t seem to be coming out of a fissure, but overflowing from the rim of the SE Crater. As a fissure was already present on that part of the cone, observers may have been mistaken.