Sakura-jima (Japon)

   L’activité du Sakura-jima reste relativement stable mais intense, surtout au niveau du Cratère Showa. De fortes explosions se produisent parfois, avec des nuages de cendre jusqu’à 3 km d’altitude et des projections de tephra jusqu’à 1,8 km du cratère, comme on peut s’en rendre compte sur les images des webcams enregistrées le 8 février 2013 (voir lien ci-dessous). On observe aussi de temps en temps de l’incandescence au niveau du cratère.

http://www.youtube.com/watch?v=NOf2GPl-8yM

 

   Activity at Sakura-jima is stable but still quite high, mainly at Showa Crater. Strong explosions are observed, ejecting tephra and ash up to 3 km a.s.l. and as far as 1.8 km from the crater, as can be seen on the webcam images recorded on February 8th 2013 (see link below). Crater incandescence is also occasionally detected.

Source: JMA, Tokyo VAAC.

http://www.youtube.com/watch?v=NOf2GPl-8yM

 

Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

   L’activité du Kilauea reste stable et intéressante pour ceux qui ont la chance d’être à Hawaii en ce moment.

Au sommet, le lac de lave de l’Halema’uma’u est relativement stable et sa surface se maintient à une trentaine de mètres sous la lèvre du pit crater,  juste en dessous de la terrasse qui se trouve à l’intérieur. Il semble que l’alimentation actuelle ne soit pas assez puissante pour pousser le magma plus haut et qu’un débordement ne soit pas à l’ordre du jour, du moins à court terme.

S’agissant du Pu’uO’o, une lueur émane toujours des sources actives à l’intérieur du cratère qui est maintenant rempli à ras bord. A l’extérieur du cratère et sur le flanc NE du cône, plusieurs coulées de lave continuent à avancer et recouvrir d’anciens épanchements en se dirigeant vers le nord et vers l’est, entre le Pu’uO’o et le Pu’u Kahauale’a.

Des coulées actives sont visibles sur le pali. Un champ de lave d’environ 1 km de largeur est observé sur la plaine côtière avec plusieurs entrées dans l’océan, à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du Parc National. A l’ouest de ce champ de lave actif, une coulée d’environ 350 mètres de largeur avance vers la côte en donnant naissance à quelques bouches éphémères.

Source : HVO.

 

   Activity at Kilauea is quite stable and interesting for those who are at Hawaii these days. .

At the summit, Halema’uma’u lava lake is fairly stable just below the inner ledge and about 30 metres below the pit crater’s rim. It seems the current feeding of the volcano is not able at the moment to push the magma upward more intensely and that an overflow will not happen, at least in the short term.

At Pu`u `O`o, glow is visible from the usual sources within the crater which is full to the rim. Outside the crater and across the northeast flank of the cone, multiple lava flow lobes continue to be actively spreading on older flows to the north and east, between Pu`u `O`o and Pu`u Kahauale`a

Lava flows remain active just above the pali. An approximately 1 km-wide lava field can be observed on the coastal plain and is entering the ocean at several locations, both inside and outside the National Park. To the west of this flow, a 350-metre-wide lava flow continues to advance toward the coast and remains active with scattered breakouts.

Source: HVO.

Entree-lava-hawaii

Entrée de la lave dans l’océan (Photo: C. Grandpey)

Image extraite du CD/DVD  « Kilauea, le Feu de la Terre (1996-2011) »

Cleveland (Iles Aléoutiennes / Alaska / Etats Unis)

   Une augmentation des températures de surface a été détectée sur les images satellites du Cleveland au cours des dernières 24 heures. En conséquence, le niveau d’alerte volcanique est passé à « Vigilance » et la couleur pour l’aviation a été élevée à « Orange ». Les images montrent qu’un nouveau dôme s’est formé dans le cratère. Il présente un diamètre d’une centaine de mètres et a probablement commencé à se former le 24 janvier 2013 quand une augmentation des températures de surface a été enregistrée sur les images satellites.

 

   Elevated surface temperatures were detected in the satellite images of Cleveland volcano over the last 24 hours. The aviation colour code and the volcano alert level were changed to ORANGE and WATCH, respectively. There is evidence that a new dome has formed in the summit crater. It is about 100 metres in diameter and presumably formed starting on January 24th 2013 when elevated surface temperatures were observed in satellite images.

Reventador (Equateur)

   L’activité du Reventador reste intense. Le nouveau dôme sommital continue à croître et à générer des explosions tandis que des coulées de lave sont observées sur la partie supérieure de l’édifice volcanique.
La sismicité reste élevée avec une moyenne de 20 événements par jour liés à des mouvements de fluides à l’intérieur du volcans, et 29 événements liés à des phénomènes explosifs.
Depuis le mois de novembre 2002, le Reventador a fait alterner les périodes de forte et de faible activité. Une hausse de l’activité sismique et éruptive a été observée le 21 janvier 2013, ainsi qu’une incandescence dans le cratère et sur les flancs du volcan entre le 21 et le 23 de ce même mois.
Au cours d’un survol effectué le 29 janvier, les scientifiques de l’IGEPN ont pu constater que l’incandescence provenait d’une nouvelle coulée de lave sur le versant SE. Cette coulée, qui avait une largeur d’environ 350 mètres et une longueur d’1,1 km, continuait à avancer. D’autres coulées, plus petites, étaient apparues sur les flancs N et S du volcan.
Comparé à sa morphologie de novembre 2012, le dôme a considérablement grossi. Il dépasse la lèvre E du cratère d’au moins 100 mètres.
Depuis novembre 2002, le volcans a produit une vingtaine de coulées de lave, essentiellement dans les secteurs N, S et SE. Ces coulées n’ont pas dépassé l’enceinte de la caldeira, qui est inhabitée.
Source : Instituto Geofisico.

 

   The activity of Reventador remains intense. The new summit lava dome continues to grow and produce explosions and feed active lava flows on the upper flank.
Seismic activity remains elevated, with a daily average of 20 earthquakes related to fluid movement inside the volcano, and a daily average of 29 explosions.
Since November 2002, Reventador’s activity has been characterized by periods of high and low activity levels. A marked increase of seismic and eruptive activity occurred on January 21st. Incandescence in the crater and on the flanks of the volcano was reported during the nights between January 21st and 23rd.
During an overflight performed on January 29th, it was found that the reported incandescence came from a new lava flow on the SE flank, which had a width of about 350 metres and a length of approximately 1.1 km and continued to advance. There were also smaller lava flows, less than 200 metres long, on the N and S sides.
Compared to the situation in past November, the lava dome in the summit crater has significantly increased its size. Its present height exceeds the eastern summit by at least 100 metres.
Since November 2002, the volcano has produced over 20 lava flows, mainly on the north, south and southeast flanks. They have remained inside the caldera.
Source : Instituto Geofisico.

Reventador-coulee

Image thermique de la coulée sur le versant SE du Reventador

(Avec l’aimable autorisation de l’IGEPN)