Nouvelles de La Palma (Iles Canaries) // News from La Palma (Canary Islands)

Comme je l’ai écrit précédemment, je ne suis pas allé et je n’irai pas à La Palma car le drame humain qui se trame autour de l’éruption est de grande ampleur et je n’aurais rien à apporter sur l’île, tant d’un point de vue scientifique que pour aider les gens qui ont tout perdu. Je parlais de cette approche de l’éruption avec le photographe Olivier Grünewald au festival photo de Montier-en-Der et nous étions parfaitement sur la même longueur d’onde. Lui non plus n’ira pas à La Palma.

L’impact de l’éruption du Cumbre Vieja sur la santé mentale des habitants de La Palma est très fort.Le rire fait défaut sur l’île depuis deux mois et les autorités sanitaires des îles Canaries sont en alerte. Il y a une augmentation des consultations et des prescriptions d’antidépresseurs. Le directeur de la zone de santé de La Palma est inquiet car il pense que « le vrai problème de santé mentale est encore à venir. »

Pour essayer d’apporter un peu de soleil aux personnes qui ont tout perdu, deux fondations ont élaboré le projet Emergency Smiles. Deux bénévoles déguisés en clowns font le tour des maisons et des hôtels d’accueil, des hôpitaux, des centres sociaux ou des ludothèques pour essayer de détendre l’atmosphère et faire rire leurs occupants.

Dans le même temps, le Cumbre Vieja ne cesse de vomir sa cendre qui pourrit la vie quotidienne dans certaines parties de La Palma ainsi qu’à l’aéroport qui devrait être à l’arrêt jusqu’au prochain week-end car les prévisions météo ne sont pas bonnes avec un vent mal orienté. De plus, une dépression accompagnée de fortes pluies devrait concerner la partie orientale de l’île. Les météorologues mettent en garde contre le risque de lahars et d’effondrements de toitures sous le poids de la cendre gorgée d’eau. Il est donc important de retirer rapidement cette cendre qui peut aussi colmater les tuyaux d’évacuation de l’eau des toitures. .

Sur la côte, le nouveau delta de lave occupe une superficie de cinq hectares et avance dans la mer sur 350 mètres. Le delta de lave situé au sud, occupe une superficie de 43,46 hectares.
La sismicité à des profondeurs intermédiaires reste faible et continue d’être localisée dans les mêmes zones. A des profondeurs supérieures à 20 kilomètres, elle reste à un niveau intense
1 088 hectares ont été affectés par la lave.
Selon les données Copernicus, 2 798 structures ont été affectées par l’éruption, dont 2 676 totalement détruites.
On estime que la superficie cultivée affectée par l’éruption atteint actuellement 335,51 hectares, dont 206,2 hectares de bananeraies.
Sources: El Pais, IGN, Pevolca.

++++++++++

14 heures : Alors que l’IGN indiquait ce matin que l’éruption s’était stabilisée, sans toutefois faiblir, le Cumbre Vieja enregistrait un rebond d’activité ce jeudi 25 novembre 2021 un rebond d’activité. On a observé au moins quatre débordements qui ont augmenté le débit des coulées. La vidéo ci-dessous montre l’un d’entre eux.

——————————————-

As I put it previously, I have not gone and will not go to La Palma because the human drama that is unfolding around the eruption is of great magnitude and I would not have anything to bring to the island, both from a scientific point of view and to help people who have lost everything. I was talking about this approach to the eruption with photographer Olivier Grünewald at the Montier-en-Der photo festival and we were perfectly in harmony. He won’t be going to La Palma either.
The impact of the eruption of Cumbre Vieja on the mental health of the inhabitants of La Palma is very strong, people have not laughed on the island for two months and the health authorities of the Canary Islands are on alert. There is an increase in consultations and prescriptions for antidepressants. The director of the La Palma health zone is worried because he believes that « the real mental health problem is yet to come. »
To try to bring some sunshine to people who have lost everything, two foundations have developed the Emergency Smiles project. Two volunteers disguised as clowns tour homes and hostels, hospitals, social centers or toy libraries to try to brighten the atmosphere and make their occupants laugh.

At the same time, the Cumbre Vieja keeps spewing its ash which spoils everyday life in parts of La Palma as well as at the airport which is expected to be be at a standstill until next weekend. The weather forecast is not good with a wrong wind direction. In addition, a depression accompanied by heavy rains is expected to affect the eastern part of the island. Meteorologists warn of the risk of lahars and roof collapses under the weight of waterlogged ash. It is therefore important to quickly remove this ash, which can also clog the roof water drainage pipes. .

On the coast, the new lava delta covers an area of ​​five hectares and juts out into the sea over 350 meters. The lava delta located to the south, occupies an area of ​​43.46 hectares.
Seismicity at intermediate depths remains low and continues to be detected in the same areas. At depths greater than 20 kilometers, it remains at an intense level
1,088 hectares have been affected by the lava.
According to Copernicus data, 2,798 structures were affected by the eruption, of which 2,676 were completely destroyed.
It is estimated that the cultivated area affected by the eruption currently reaches 335.51 hectares, including 206.2 hectares of banana plantations.
Sources: El Pais, IGN, Pevolca.

+++++++++

2:00 p.m : While IGN indicated this morning (November 25th, 2021) that the eruption had stabilized, without however weakening, Cumbre Vieja recorded a rersumption of activity. At least four overflows were observed which increased the flow rate. The video below shows one of them.
https://twitter.com/i/status/1463854103629598720

La cendre empoisonne la vie à La Palma (capture écran webcam)

Naissance d’une nouvelle coulée (capture d’écran de la vidéo ci-dessus)

 

Cumbre Vieja (La Palma): dernières nouvelles // Latest news

12 heures : L’IGN a enregistré 43 séismes au cours de la nuit écoulée. Trois événements ont dépassé la magnitude M 4,0. Le plus significatif, avec M 4,8, s’est produit à Villa de Mazo à une profondeur de 39 kilomètres. Quelques secondes plus tard, un autre séisme de M 4.7, a été enregistré au même endroit.

Comme je l’ai indiqué précédemment, une nouvelle entrée de lave dans la mer a entraîné le confinement de quelque 3.000 personnes dans la commune de Tazacorte (dans l’ouest de l’île) à cause des panaches de vapeur et de gaz. Le nouveau delta de lave en formation est situé dans la zone d’El Perdido, à environ trois kilomètres au sud de Puerto de Tazacorte et à un peu moins de deux kilomètres au nord du delta qui a commencé à se former le 28 septembre.

Pour la première fois depuis le début de l’éruption, les alertes concernant la mauvaise qualité de l’air à La Palma ont été étendues à la partie orientale de l’île, en particulier à la capitale, Santa Cruz de La Palma, à Breña Alta et Breña Baja. Les autorités recommandent à la population de limiter les déplacements en extérieur et d’utiliser des masques FFP2.

L’aéroport de La Palma reste fermé pour la quatrième journée consécutive à cause de la cendre volcanique.

Source: Pevolca, IGN.

°°°°°°°°°°

20 heures : Depuis cet après-midi, l’arrivée de lave dans l’océan s’est intensifiée, avec des images très spectaculaires, comme le montrent ces captures d’écran de la webcam qui filme l’événement :

———————————————

12:00 pm: IGN recorded 43 earthquakes during the past night. Three events exceeded magnitude M 4.0. The most significant, with M 4.8, occurred at Villa de Mazo at a depth of 39 kilometers. A few seconds later, another earthquake of M 4.7, was recorded at the same place.
As I indicated earlier, a new lava entry into the sea resulted in the confinement of some 3,000 people in the municipality of Tazacorte (western part of the island) due to the plumes of steam and gas. The new developing lava delta is located in the El Perdido area, about three kilometers south of Puerto de Tazacorte and just under two kilometers north of the delta that began to form on September 28th.
For the first time since the start of the eruption, alerts about poor air quality in La Palma have been extended to the eastern part of the island, in particular to the capital, Santa Cruz de La Palma, in Breña Alta and Breña Baja. The authorities recommend that the population limit outdoor activities and wear FFP2 masks.
La Palma airport remains closed for the fourth day in a row due to volcanic ash.
Source: Pevolca, IGN.

°°°°°°°°°°

8:00 pm : Sice early this afternoon, the arrival of lava into the ocean has intensified, with dramatic images (see above).

L’arrivée de la lave dans la mer le 22 novembre au soir (capture écran webcam)

Sensibilisation aux séismes à Hawaii // Earthquake awareness in Hawaii

L’île d’Hawaï est parfois secouée par des séismes comme l’événement de magnitude M 6,2 le 10 octobre 2021 à 11h49 (heure locale). L’épicentre était situé juste au sud de la Grande Ile d’Hawaii. La secousse, causée par la flexion de la plaque océanique, a rappelé que l’État d’Hawaï est sujet à des séismes pouvant causer des dégâts.
Certains impacts des séismes peuvent être minimisés si les gens prennent des précautions. C’est ce qu’on appelle la prévention.
Il existe plein de petites choses à faire avant que se produise un tremblement de terre pour se protéger soi-même et protéger ses biens. Il faut s’organiser et élaborer un kit d’urgence. Il est conseillé de maintenir contre le mur les objets lourds comme une bibliothèque ou une télévision; cela réduira le risque de basculement. Des loquets solides sur les placards empêcheront la vaisselle de voler à travers la cuisine. Ce ne sont là que quelques petits conseils faciles à mettre en oeuvre pour se préparer et se protéger. Le site The Great Hawai’i Shake Out donne plus d’informations et de conseils sur la prévention sismique :
https://www.shakeout.org/hawaii.
L’Observatoire des Volcans d’Hawaii (HVO), ainsi que des milliers d’habitants dans tout l’État, participent chaque année à The Great Hawai’i ShakeOut pour encourager la sensibilisation aux séismes.
L’International ShakeOut Day a lieu le troisième jeudi d’octobre. C’est l’occasion de rappeler la conduite à suivre en cas de séisme. Cette année, le 21 octobre à 10h21, le HVO invitait les gens à une session « Drop, Cover, and Hold On. » (accroupissez vous, protégez vous et cramponnez vous). Comme on peut le voir sur l’image ci-dessous, cela peut consister tout simplement à se glisser sous une table et attendre que le séisme soit terminé.
Source : USGS / HVO.

—————————————–

The Island of Hawaii is sometimes shaken by earthquakes like the magnitude M 6.2 event that occurred on October 10th at 11:49 a.m. (local time). The epicenter was located just south of the Island of Hawaii. The earthquake, caused by bending of the oceanic plate, was a reminder that the State of Hawaii is no stranger to potentially damaging earthquakes.

Some of the impacts from earthquakes, like the recent magnitude-6.2, can be minimized when people prepare in advance. This is called prevention.

There are countless small actions one can do, long before another earthquake strikes, to protect oneself and one’s property. One needs to make a plan and build a supply kit that can be used in case of an emergency. Fastening heavy objects like a bookcase or television to the wall will lessen the chances of them tipping over. Having sturdy latches on cupboards will help stop dishes from flying across the kitchen. These are just a couple of the small things one can do to prepare. The website entitled The Great Hawai’i Shake Out gives mor information and advice about what can be done as a prevention : :

https://www.shakeout.org/hawaii .

The Hawaiian Volcano Observatory (HVO), along with thousands of residents across the State, participate yearly in The Great Hawaiʻi ShakeOut to raise awareness for earthquake preparedness.

International ShakeOut Day is the third Thursday of every October. The Thursday date also determines the time when one practices what to do during an earthquake. This year, on October 21st at 10:21 a.m., HVO invited people to Drop, Cover, and Hold On. As can be seen in the image below, it could be as simple as dropping under a table and waiting for the earthquake to be over.

Sopurce: USGS / HVO.

Crédit photo: HVO

Un Indice de Destruction Volcanique? // A Volcanic Destruction Index?

Ma note précédente intitulée « Eruption de destruction majeure » met en évidence les difficultés rencontrées par le habitants de La Palma devant la destruction provoquée par l’éruption du Cumbre Vieja.

Comme je l’ai indiqué à plusieurs reprises, aussi spectaculaire soit-elle, cette éruption ne peut pas être qualifiée de majeure. C’est une belle éruption strombolienne, semblable à celles qui se produisent de temps à autre sur l’Etna en Sicile. D’ailleurs, les scientifiques lui ont attribué un Indice d’Explosivité Volcanique (Volcanic Explosivity Index – VEI ) de 2 sur une échelle de 8. Les dégâts, quant à eux, atteindraient un niveau beaucoup plus élevé si une échelle de destruction semblable existait. Je trouve fort dommage que ce ne soit pas le cas.

S’agissant des séismes, il existe deux échelles, celle de Richter et celle de Mercalli. Instaurée en 1935, l’échelle de Richter permet de quantifier la magnitude d’un séisme. Jusqu’à ce jour, l’événement le plus puissant a été enregistré à Valdivia au Chili le 22 mai 1960. Il avait une magnitude de M 9,5. A noter que l’échelle de Richter ne commence pas à 0 pour se terminer à 9, comme on l’entend dire trop souvent. Elle est  » ouverte « , ne possède ni limite inférieure, ni limite supérieure

De son côté l’échelle MSK (Mercalli modifiée) mesures les effets d’un séisme, à un endroit donné, sur des objets naturels, sur des installations industrielles et sur les êtres humains. Bref, elle mesure les dégâts produits par un séisme. Elle est graduée en chiffres romains de I à XII. Par exemple, le degré I indique une secousse non perceptible. Une secousse de degré V réveille les dormeurs. Le degré IX indique des dommages généralisés, le degré X une destruction générale des bâtiments et le degré XII un changement du paysage.

Au vu de ce qui se passe sur l’île de La Palma, je pense qu’il serait judicieux de mettre en place une double échelle semblable pour les volcans. Le VEI pourrait être conservé pour mesurer la puissance d’une éruption sur une échelle de 0 à 8, par exemple. Parallèlement, on pourrait imaginer un Indice de Destruction Volcanique -Volcanic Destruction Index, VDI, en anglais) pour faire référence aux dégâts causés par une éruption. Elle pourrait être graduée de 0 à 8, 10, ou 12 comme la MSK.

Avec 900 hectares couverts par la lave, 2150 bâtiments détruits, les dégâts occasionnés à l’agriculture, l’éruption de La Palma atteindrait probablement 5 ou 6 sur une échelle de 8 niveaux, en sachant que la colère du volcan n’est pas terminée.

A côté de cela, les éruptions du Piton de La Fournaise (Ile de la Réunion) confinées à l’Enclos Fouqué atteindraient un VEI de 1, 2 ou 3 selon leur intensité et un VDI de 1 seulement, car elles ne causent pas ou très peu de dégâts. En revanche, pour une éruption hors Enclos avec dégâts aux habitations, le VDI augmenterait en conséquence.

Les éruptions des volcans indonésiens ou philippins, beaucoup plus puissantes et destructrices auraient des niveaux élevés, que ce soit pour le VEI ou le VDI.

A méditer….

———————————————-

My previous post entitled « Eruption of major destruction » highlights the difficulties encountered by the inhabitants of La Palma in the face of the destruction caused by the Cumbre Vieja eruption.
As I have stated several times, however spectacular it may be, this eruption cannot be called ‘major’. It is a nice Strombolian eruption, similar to those that occur from time to time on Mount Etna in Sicily. Confirming this, scientists have given it a Volcanic Explosivity Index (VEI) of 2 on a scale of 8. The destruction would reach a much higher level if a similar scale of destruction existed. . I find it very unfortunate that this is not the case.

Regarding earthquakes, there are two scales, that of Richter and that of Mercalli. Introduced in 1935, the Richter scale makes it possible to quantify the magnitude of an earthquake. To date, the most powerful event was recorded in Valdivia, Chile on May 22nd, 1960. It had a magnitude of M 9.5. Note that the Richter scale does not start at 0 and end at 9, as we can hear it too often. It is « open », has neither lower limit nor upper limit
For its part, the MSK scale (modified Mercalli) measures the effects of an earthquake, at a given location, on natural objects, on industrial installations and on human beings. In short, it measures the destruction produced by an earthquake. It is graduated in Roman numerals from I to XII. For example, degree I indicates an imperceptible jerk. A degree V shake awakens sleepers. Degree IX indicates generalized damage, degree X a general destruction of buildings and degree XII a change in the landscape.

In view of what is happening on the island of La Palma, I think it would be wise to set up a similar double scale for volcanoes. The VEI could be kept to measure the power of an eruption on a scale of 0 to 8, for example. At the same time, one could imagine a Volcanic Destruction Index (VDI) to refer to the damage caused by an eruption. It could be graduated from 0 to 8, 10, or 12 like the MSK.
With 900 hectares covered by lava, 2,150 buildings destroyed, damage to agriculture, the eruption of La Palma would probably reach 5 or 6 on a scale of 8 levels, knowing that it is not over. .
Besides that, the eruptions of Piton de La Fournaise (Reunion Island) confined to the Enclos Fouqué would reach an VEI of 1, 2 or 3 depending on their intensity and a VDI of only 1, because they cause no or very little damage. On the other hand, for an eruption outside the Enclos with damage to homes, the VDI would increase accordingly.
The much more powerful and destructive eruptions of Indonesian or Philippine volcanoes would have high levels, whether for VEI or VDI.
Just think over it….

La lave dans La Laguna le 21 octobre 2021 (Crédit photo: (Saul Santos / AP)