Images du Cotopaxi (Equateur)

drapeau francaisEn cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez une galerie de photos mise en ligne par le New York Daily News et qui résume bien la situation actuelle du Cotopaxi :

– Le volcan émet encore de temps en temps des panaches de cendre.

– Des retombées de cendre affectent plusieurs localités où les habitants doivent porter des masques anti-poussière.

– Plusieurs villages ont été évacués préventivement, avec les problèmes que cela suppose, en particulier au niveau de l’approvisionnement en eau.

– Le sommet du volcan est recouvert d’une calotte de neige et de glace. En cas d’ascension du magma, des lahars pourraient menacer les environs du volcan où réside une population estimée à plus de 300 000personnes.

http://www.nydailynews.com/news/villages-ecuador-evacuated-cotopaxi-volcanic-activity-gallery-1.2330083?old=/gallery.html

———————————————————-

drapeau anglaisBy clicking on the link below, you’ll see a gallery of photos released by the New York Daily News and that sums up the current situation of Cotopaxi:
– The volcano still emits still occasional ash plumes.
– Ashfall affects several communities where people should wear dust masks.
– Several villages were evacuated preventively, with the problems that this entails, particularly in terms of water supply.
– The summit area of the volcano is covered with a cap of snow and ice. In case of an eruption, lahars could threaten the surrounding area of the volcano with an estimated population of over 300 000 people.

http://www.nydailynews.com/news/villages-ecuador-evacuated-cotopaxi-volcanic-activity-gallery-1.2330083?old=/gallery.html

Vn. Cotopaxi

Crédit photo: Wikipedia

Cotopaxi (Equateur): Peu d’évolution au cours des dernières 24 heures // Little change during the past 24 hours

drapeau francaisLa situation n’a guère évolué sur le Cotopaxi au cours des dernières 24 heures. L’Institut Géophysique qualifie de « haute » l’activité interne du volcan et de « modérée » l’activité en surface.

Au court des dernières 24 heures, les sismos ont enregistré 300 événements longue période, 1 événement hybride, 1 événement volcano-tectonique et 142 épisodes de tremor associés à des émissions gazeuses.

Les émissions de SO2 atteignent une moyenne de 10 000 tonnes par jours. Le matin du 17 août, on observait un panache de cendre qui s’élevait jusqu’à 300 mètres au-dessus du cratère. Il n’est pas fait état de retombées de cendre dans les environs du Cotopaxi.

Le Président équatorien Rafael Correa a décrété une mesure de « censure préalable » samedi pour le Cotopaxi, ce que n’ont pas apprécié les groupes de presse. Il est interdit à tous les médias de publier des informations qui ne proviendraient pas d’une source officielle.
Je pense à titre personnel que le président a eu raison de prendre une telle mesure. Parmi les derniers articles publiés, certains indiquent que 325 000 personnes pourraient être évacuées si le Cotopaxi décidait d’entrer en éruption, tandis que d’autres articles affirment que 425 000 personnes sont sous la menace du volcan. Comme d’habitude, les journalistes nécrophages espèrent le pire et ils sont capables de déclencher des coulées pyroclastiques avant le volcan!

————————————————

drapeau anglaisThe situation has not much changed on Cotopaxi in the past 24 hours. The Geophysics Institute calls « high » the internal activity of the volcano and « moderate » the surface activity.
300 LP earthquakes have been recorded during the past 24 hours, together with 1 hybrid event, 1 volcano-tectonic event and 142 tremor episodes associated with gaseous emissions.
SO2 emissions reach an average of 10,000 tonnes per day. On the morning of August 17th, an ash plume rose to 300 meters above the crater. No ashfall has been reported in the vicinity of Cotopaxi.

Ecuador’s President Rafael Correa decreed prior censorship Saturday on Cotopaxi volcano, worrying press freedom groups. All media are prohibited from publishing information about Cotopaxi that doesn’t come from an official source.

The President was right to do so. Some of the latest press articles indicate that 325,000 persons might be evacuated if Cotopaxi decided to erupt, while other articles that 425,000 people are under the threat of the volcano. As usual, journalists are expecting the worst and they are able to trigger pyroclastic flows before the volcano!

Vn. Cotopaxi

Crédit photo: Wikipedia

Cotopaxi (Equateur): Etat d’urgence // State of emergency

drapeau francais8 heures : Le Président équatorien Rafael Correa a décrété l’état d’urgence suite à l’intensification d’activité du Cotopaxi. Cette mesure permettra aux autorités d’utiliser des fonds gouvernementaux si la situation venait à empirer. Plusieurs centaines de personnes ont déjà été évacuées de villages situés à proximité du volcan suite à l’épisode éruptif de vendredi dernier. Le Cotopaxi a connu plusieurs explosions phréatiques qui ont envoyé de la cendre à plus de 5 km de hauteur, avec des retombées jusqu’à Quito, à une cinquantaine de kilomètres du volcan.

Dans son dernier bulletin, l’Institut Géophysique indique que toutes les stations sismiques révèlent un tremor volcanique en hausse.

Sources : Journaux locaux et Institut Géophysique.

——————————————————–

drapeau anglais8:00: Ecuador President Rafael Correa has declared a state of emergency over increasing activity at Cotopaxi volcano. The declaration gives authorities more flexibility in using government funds to address the situation. Officials evacuated several hundred people from nearby villages after the volcano began to erupt on Friday when small eruptions shot ash more than 5km into the sky, with ashfall as far as Quito 50km to the north.

In its latest update, IG indicates that all seismic stations are recording an increase in the volcanic tremor.

Sources: Local newspapers and IG.

https://i2.wp.com/img.over-blog-kiwi.com/1/77/33/93/20150816/ob_d41bf1_coto-sismo-01.jpg

Source: Instituto Geofisico

Eruption du Cotopaxi (Equateur) // Eruptive episode at Cotopaxi (Ecuador)

drapeau francais22 heures: Selon l’Institut Géophysique (IG) de l’Équateur, le Cotopaxi est entré en éruption ce matin, la première éruption depuis les explosions qui ont secoué le volcan en 1940 et, peut-être en 1942. L’éruption d’aujourd’hui semble mineure. L’IG indique qu’il y a eu deux explosions (probablement d’origine phréatique) qui ont envoyé de la cendre jusqu’à la périphérie sud de Quito. L’éruption n’est pas vraiment une surprise car des essaims sismiques ont été enregistrés au cours des derniers jours.
Les volcanologues de l’Institut Géophysique survoleront le sommet dans la journée pour voir si des changements se sont produits. Pour le moment, aucune évacuation n’a été décrétée. Personne ne sait ce qui va se produire maintenant, mais la situation doit être suivie de près car nous savons que l’éruption de 1877 a généré des lahars qui ont parcouru plus de 100 km.
L’activité du Cotopaxi peut être observée grâce à une webcam à cette adresse:
http://www.igepn.edu.ec/cotopaxi/camaras-cotopaxi

°°°°°°°°°°

23 heures : Voici quelques informations supplémentaires fournies par l’Institu Géophysique concernant l’éruption du Cotopaxi.

Les deux explosions phréatiques du matin ont eu lieu à 04h02 et 04h07 (heure locale), avec des panaches de cendre qui ont atteint la périphérie méridionale de Quito.

A 10h25, on a observé une deuxième importante émission de cendre qui a duré environ 30 minutes, avec un panache qui est monté jusqu’à 6 ou 8 km au-dessus du cratère. Des retombées ont eu lieu au NO et au SO du Cotopaxi.

De nouveaux événements explosifs de moindre importance ont été observés à 13h45 et 14h29.  L’étude préliminaire de la cendre indique qu’il ne s’agirait pas de magma frais, mais de matériaux éjectés suite à la pressurisation d’un système hydrothermal profond, surchauffé par le magma la semaine dernière. Les explosions auraient donc bien l’origine phréatique mentionnée précédemment. D’autres explosions ne sont pas à exclure au cours des prochaines heures.
Toutefois, les derniers événements montrent que le magma issu des profondeurs accède à des niveaux de plus en plus superficiels qui ont une plus grande interaction avec le système hydrothermal. L’Institut Géophysique indique que la progression du magma vers la surface sera évaluée par les données de surveillance.

———————————————

drapeau anglais22:00: According to Ecuador’s Instituto Geofisico (IG), Cotopaxi volcano erupted this morning, the first eruption since explosions shook the volcano in 1940 and possibly 1942. Today’s eruption was quite small. IG says there were two (possibly phreatic) explosions that sent ash on the southern edge of Quito. The eruption was not really a surprise as earthquake swarms had been recorded over the past few days.

Volcanologists of the Instituto Geofisico will fly over the summit later today to see what might have changed. For the time being, no evacuations have been called. Nobody knows what will happen next but the situation needs to be closely monitored as we know that the eruption in 1877 produced lahars that travelled over 100 km from the volcano.

Activity at Cotopaxi can be observed through a webcam at this address:

http://www.igepn.edu.ec/cotopaxi/camaras-cotopaxi

°°°°°°°°°°

23:00: Here is some additional information provided by the Instituto Geofisico about the eruption of Cotopaxi.
This morning’s two phreatic explosions took place at 4:02 and 4:07 (local time) with ash plumes that reached the southern outskirts of Quito.
At 10:25, a second significant ash emission was observed that lasted about 30 minutes, with a plume that rose to 6 or 8 km above the crater. Asfall occurred NW and SW of Cotopaxi.
New explosive events of lesser importance were observed at 2:29 p.m. and 1:45 p.m. The preliminary study indicates that the ash did not include fresh magma but material ejected after pressurization of deep hydrothermal system, heated by magma last week. Thus, the explosions probably had the phreatic origin mentioned previously. More explosions are not to be excluded in the coming hours.
The recent events show that magma from the depths has reached more superficial levels that have greater interaction with the hydrothermal system. The Geophysical Institute indicates that the ascent of magma towards the surface will be assessed by monitoring data.

Vn. Cotopaxi

Crédit photo: Wikipedia

Cotopaxi (Equateur / Ecuador)

drapeau francaisJusqu’à présent, le Cotopaxi s’était montré relativement calme, mais il semble que la situation soit en train d’évoluer. Selon l’Institut Géophysique, le réseau sismique du Cotopaxi détecte une hausse d’activité depuis la mi-avril; 628 séismes locaux ont été enregistrés en avril et 3000 événements en mai. Des événements longue période ont été enregistrés en mai, en particulier au cours de la dernière semaine, dans les parties N et NE du cône, à des profondeurs de 3 et 14 km. Les émissions de SO2 ont augmenté le 20 mai et atteint 2500-3000 tonnes / jour à la fin du mois de mai, alors que le niveau normal est de 500 tonnes / jour. Une légère inflation a été détectée par les tiltmètres installés sur les versants N et NE du volcan. L’activité fumerollienne a augmenté dans le cratère, avec des panaches parfois visibles depuis Quito, à 55 km au nord. Des randonneurs ont perçu une odeur de SO2 très forte sur la partie nord du cône les 22 et 23 mai.
Le Cotopaxi est le stratovolcan le plus connu et l’un des plus actifs de l’Équateur. Le cône aux flancs pentus est couronné par plusieurs cratères sommitaux ; le plus vaste mesure environ 550 x 800 mètres. Les ravines montrent les traces laissées par les lahars et de longues coulées de lave andésitique atteignent la base du volcan. Des écoulements pyroclastiques ont accompagné de nombreuses éruptions explosives et les lahars ont souvent dévasté les vallées adjacentes. Les éruptions historiques les plus violentes ont eu lieu en 1744, 1768, et 1877. En 1877, des coulées pyroclastiques ont parcouru tous les flancs du volcan et des lahars ont atteint l’océan Pacifique et l’ouest du bassin de l’Amazone après un parcours de plus de 100 km. La dernière éruption importante du Cotopaxi a eu lieu en 1904.
Sources: Institut Géophysique / Global Volcanism Network.

 ———————————————–

drapeau anglaisUp to now Cotopaxi had been very quiet, but it seems the situation is changing. According to the Geophysical Institute, the seismic network at Cotopaxi had detected increases since mid-April; 628 local earthquakes were detected in April and 3,000 events were detected in May. Very-long-period earthquakes were recorded in May, especially during the last week, in the N and NE parts of the cone at depths of 3 and 14 km. SO2 emissions increased on May 20th and reached 2,500-3,000 tons/day by the end of May, compared with a background level of 500 tons/day. Slight inflation was detected by N and NE tiltmeters. Crater fumarolic activity increased, with plumes sometimes visible from Quito, 55 km to the north. Climbers indicated a very intense SO2 odour on the northern part of the cone on May 22nd and 23rd.

Cotopaxi stratovolcano is Ecuador’s best-known volcano and one of its most active. The steep-sided cone is capped by several summit craters, the largest of which is about 550 x 800 metres in diameter. Deep valleys show the traces left by lahars and large andesitic lava flows extend as far as the base of Cotopaxi. Pyroclastic flows have accompanied many explosive eruptions of Cotopaxi, and lahars have frequently devastated adjacent valleys. The most violent historical eruptions took place in 1744, 1768, and 1877. Pyroclastic flows descended all sides of the volcano in 1877, and lahars travelled more than 100 km into the Pacific Ocean and western Amazon basin. The last significant eruption of Cotopaxi took place in 1904.

Sources : Geophysical Institute / Global Volcanism Network.

Vn. Cotopaxi

Vue du Cotopaxi  (Crédit photo:  Wikipedia)