Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

Le brouillard qui envahit souvent la colline de Langihryggur ne permet pas de faire de bonnes observations de l’éruption de Fagradalsfjall (Islande). Cependant, les quelques éclaircies montrent que le volcan reste actif. Le tremor a un comportement irrégulier, avec des périodes intenses entre coupées de pauses.

En cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez une bonne vidéo de l’éruption réalisée à l’aide d’un drone DJI Mavic Air 2 les 18 et 20 juillet 2021 : 

A l’attention des volcanophiles qui ont l’intention de se rendre prochainement en Islande, le gouvernement islandais impose à nouveau la présentation de tests PCR négatifs de moins de 72 heures par les personnes vaccinées avant l’entrée dans le pays. La mesure entrera en vigueur le 26 juillet 2021. Plusieurs Islandais rentrant de l’étranger ont été testées positif à la Covid-19. Leur état n’inspirait toutefois pas d’inquiétude.

 

Source : Icelandic Met Office

++++++++++

Un essaim sismique incluant plus de 140 événements a secoué le parc national de Yellowstone ces derniers jours. Il était centré sous le lac Yellowstone. 40 secousses avaient une magnitude supérieure à M 2.0, et deux se situaient au-dessus de M 3.0. Cependant, les géologues de l’USGS expliquent que la situation n’a rien d’inquiétant. De telles séquences sismiques sont courantes dans le parc et représentent environ 50 % de la sismicité totale de la région de Yellowstone. Cet essaim est semblable à celui qui s’est produit à peu près au même endroit en décembre 2020. Certaines personnes craignent toujours que la sismicité à Yellowstone annonce le réveil du «supervolcan», avec des conséquences régionales et mondiales. L’USGS ne pense pas qu’une éruption à Yellowstone puisse se produire avant des milliers d’années.

Le niveau d’alerte pour Yellowstone est à la couleur Verte. La sismicité à Yellowstone est en général due à l’activité hydrothermale, lorsque l’eau pénètre dans les failles de la croûte terrestre.

Source : USGS.

Source : USGS

++++++++++

Après une pause de plusieurs jours (dernière crise éruptive le 14 juillet 2021), l’Etna (Sicile) a connu un nouveau paroxysme le 20 juillet sur le coup de 5h30 du matin (heure locale). Le processus reste le même : activité strombolienne dans le Cratère SE, évoluant ensuite en fontaines et débordements de lave d’environ 1 ou 2 km de longueur sur le versant SO du cratère.

Au moment où j’écris ces lignes, l’Etna a connu 47 crises éruptives – ou « paroxysmes » – depuis le mois de février 2021. Ces événements éruptifs spectaculaires génèrent des panaches de cendres qui, selon l’orientation du vent, entraînent des retombées sur différentes régions de la Sicile, en particulier l’est, le sud et le nord. C’est chaque fois le même scénario : les habitants doivent sortir les balais pour évacuer cette cendre.

Cette cendre malvenue a des conséquences économiques et sanitaires. Il n’y a pas qu’un aspect économique, mais aussi social et sanitaire. Nello Musumeci, le président de la Région sicilienne, a déclaré : « Nous voulons impliquer la législation nationale afin que la cendre de l’Etna soit considérée comme un phénomène ordinaire et non extraordinaire. »   En effet, les colères à répétition du Mongibello non seulement mettent à rude épreuve la patience des habitants, mais causent des dommages et des coûts supplémentaires aux maisons et aux entreprises, sans parler des désagréments pour les routes et des problèmes de santé, en particulier pour les enfants.

La région Sicile a donc décidé de planifier une intervention structurelle d’évacuation de la cendre volcanique avec un fonds régional dans lequel elle pourra puiser plus rapidement. Cette allocation de fonds permettra aux municipalités de faire face aux dépenses engagées jusqu’à présent.

Source : La Sicilia.

Source : INGV

++++++++++

Le Sirung n’est pas le plus connu des volcans indonésiens. Il est situé à l’extrémité nord-est d’une ligne de centres volcaniques longue de 14 km qui forment une péninsule à l’extrémité sud de l’île de Pantar, dans la province orientale de Nusa Tenggara Timor.

Des émissions de cendres jusqu’à près de 3 km de hauteur ont été observées dans la soirée (heure locale) du 21 juillet 2021.

La sismicité n’a pas montré de changements significatifs.

La couleur de l’alerte aérienne est passée à Orange.

Un certain nombre d’éruptions phréatiques se sont produites sur le Sirung à partir de bouches dans la caldeira au cours du 20ème siècle. Une éruption d’une durée de 3 heures a eu lieu le 8 mai 2012. La dernière éruption s’est produite le 8 juillet 2015, lorsqu’un panache de cendres s’est élevé jusqu’à 1,5 km d’altitude.

Source : The Watchers et des médias indonésiens

 

Source : Wikipedia

++++++++++

Le Taal (Philippines) reste actif avec des panaches de vapeur et de SO2 qui montent à 1-2 km de hauteur au-dessus du Main Crater Lake. La sismicité reste élevée.
Le niveau d’alerte est maintenu à 3. Le PHIVOLCS rappelle au public que l’ensemble de Volcano Island est une zone de danger permanent interdite d’accès. 3 839 personnes séjournent actuellement dans des centres d’évacuation.
Source : PHIVOLCS.

+++++++++

De nouvelles explosions ont été enregistrées dans le cratère Ontake du Suwanosejima (Japon) entre le 12 et le 19 juillet 2021. Elles généraient des panaches de cendres de 3 km de hauteur. De grosses bombes volcaniques sont actuellement éjectées à 400 mètres du cratère où de l’incandescence est visible de nuit. Le niveau d’alerte volcanique reste à 3 et il est demandé au public de ne pas s’approcher à moins de 2 km du cratère.

Source : JMA.

Eruption du Suwanosejima (Source : JMA)

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :
https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

 ————————————–

Here is some news of volcanic activity around the world :

The fog which often invades Langihryggur does not allow to make good observations of the Fagradalsfjall eruption (Iceland). However, one can see from time to time that the volcano is still active. The tremor behaves in an irregular way, with intense periods between pauses. It looks as if lava is still flowing.

For the attention of volcanophiles who intend to visit Iceland soon, the Icelandic government will again require negative PCR tests done no more than 72 hours before arrival in Iceland to visitors who have been vaccinated. Several Icelanders returning from abroad have tested positive for Covid-19. Their condition, however, did not cause concern.

++++++++++

A swarm of more than 141 earthquakes rattled Yellowstone National Park in the past days. It was centered beneath Yellowstone Lake. 40 earthquakes were bigger than M 2.0, and two above M 3.0. However, USGS geologists say the earthquake swarm is nothing to worry about. Such earthquake sequences are common in the Park and account for roughly 50% of the total seismicity in the Yellowstone region. This swarm is similar to one that occurred in about the same place during December 2020.

Some people still worry earthquakes in Yellowstone are a sign that the super volcano that lies beneath the park will soon erupt and have regional and global consequences. The USGS doesn’t think an eruption at Yellowstone is likely for thousands of years. Even with the current swarm, the alert level for Yellowstone is Green, which is normal.

Earthquakes in Yellowstone occur for a number of reasons. The most common is hydrothermal activity when water gets into faults in the Earth’s crust.

Source : USGS.

++++++++++

After a pause of several days (last eruptive crisis on July 14th, 2021), Mt Etna (Sicily) experienced a new paroxysm on July 20th, 2021 at 5:30 in the morning (local time). The eruptive process has not changed : Strombolian activity in the SE Crater, then evolving into fountains and lava overflows of about 1 or 2 km in length on the SW side of the crater.

At the time of this writing, Etna has experienced 47 eruptive crises – or « paroxysms » – since February 2021. These spectacular eruptive events generate ash plumes which, depending on the direction of the wind, cause ashfall on different regions of Sicily, in particular the east, south and north. It is the same scenario each time: the inhabitants must take out the brooms to remove this ash.

This unwelcome ash has economic and health consequences. There is not only an economic aspect, but also social and sanitary consequences. Nello Musumeci, the President of the Sicilian Region, declared: “We want to involve the national legislation so that the ash of Mt Etna is considered as an ordinary and not extraordinary phenomenon. Indeed, the repeated anger of Mongibello not only disturbs the population, but causes damage and additional costs to homes and businesses, not to mention inconvenience to the roads and health problems, in particular for kids. The Sicily region has therefore decided to plan a structural intervention to evacuate the volcanic ash with a regional fund on which it can draw more quickly. This allocation of funds will allow municipalities to meet the expenses incurred to date.

Source: La Sicilia.

++++++++++

Mt Sirung is not the best known Indonesian volcano. It is located at the northeast end of a 14 km long line of volcanic centers that form a peninsula at the southern end of Pantar Island, in the eastern province of Nusa Tenggara Timor. Ash emissions up to nearly 3 km in height were observed on the evening (local time) of July 21st, 2021. However, seismicity did not show significant changes. The aviation colour code was raised to Orange.

A number of phreatic eruptions occurred on Mt Sirung from vents in the caldera during the 20th century. A 3-hour eruption occurred on May 8th, 2012. The last eruption occurred on July 8th, 2015, when an ash plume rose to an altitude of 1.5 km.

Source: The Watchers and Indonesian media. Image Sirung

++++++++++

Taal (Philippines) remains very active with steaam and SO2 plumes rising 1-2 km above the Main Crater Lake. SO2 emissions remain elevated. Significant seismicity accompanies the gaz emissions.
The alert level is kept at 3. PHIVOLCS reminds the public that the entire Taal Volcano Island is a permanent danger zone whose acess is prohibited. 3,839 persons are staying in evacuation centres..
Source: PHIVOLCS.

++++++++++

New explosions were recorded at Suwanosejima’s Ontake Crater between July 12th and 19th,, 2021. They produced plumes that rose as high as 3 km above the crater. Large volcanic bombs are often ejected 400 m from the crater and incandescence is visible at night. . The Alert Level remains at 3 and the public is asked to stay 2 km away from the crater.

Source : JMA.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

ource : JMA.

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

En Islande, l’éruption de Fagradalsfjall continue. Un lac de lave s’agite dans le cratère actif avec de fréquents débordements en surface, mais la lave s’écoule aussi en tunnels comme on peut le voir sur cette vidéo :

https://youtu.be/0mCbD4Sp-RQ

Les autorités ont décidé de ne pas essayer de détourner la lave pour l’éloigner de Suðurstrandarvegur, la route côtière 427. L’éruption dure depuis plus de trois mois maintenant et le front de lave devrait atteindre la route dans une à trois semaines. Les efforts se concentrent désormais sur la protection éventuelle de Grindavík et de la centrale électrique de Svartsengi.

Les autorités islandaises sont persuadées qu’une tentative de détournement de la lave se solderait par un échec, à la fois pour des raisons techniques et à cause du coût de l’opération. En conséquence, les autorités vont maintenant déterminer quelles infrastructures devront être protégées si l’éruption se poursuit pendant encore plusieurs mois. Elles veulent avoir suffisamment de temps pour édifier des remparts dignes de ce nom afin de protéger la bourgade et la centrale. Les responsables locaux pensent que cette situation n’interviendra pas avant longtemps, mais des structures sont néanmoins prévues pour faire face à une telle éventualité.

Plusieurs géologues ont affirmé que l’éruption pourrait donner naissance à un volcan bouclier. De tels volcans sont édifiés par de longues et lentes éruptions comme celle qui a lieu dans la Geldingadalir où la lave forme au fil du temps un volcan en pente douce. De telles éruptions se sont rarement produites en Islande depuis la fin de la période glaciaire, mais ont sait qu’elles peuvent durer des années.

Source : Iceland Review..

Centrale électrique de Svartsengi (Photo : C. Grandpey)

++++++++++

Au cours d’une interview accordée aux médias locaux le 16 juin 2021, le porte-parole de l’UWI a confirme le déclin de l’activité éruptive à La Soufrière de Saint-Vincent. Cependant, une hausse des émissions de vapeur a été observée dans la zone sommitale du volcan. Les scientifiques pensent que les précipitations abondantes da la saison des pluies peuvent expliquer cette vapeur, avec un risque d’éruptions phréatiques si cette eau interagit avec le magma. De puissants jets de vapeur sont observés périodiquement. Avec la saison des pluies, le niveau de nappe phréatique devrait augmenter. Comme il y a encore des matériaux à haute température dans la zone sommitale, il y a un risque que cette nappe interagisse avec ces matériaux et provoque, là aussi, des éruptions phréatiques.

Les instruments ont détecté une légère augmentation de la sismicité, avec une dizaine de séismes au cours des 24 heures qui ont précédé l’interview.

Les dernières mesures des gaz ont révélé 352 tonnes par jour. Il y a quelques fluctuations mais le taux global reste stable à environ 550 tonnes par jour.

Des inclinomètres seront bientôt installés à Bamboo Range, à la Richmond Vale Academy et au sommet afin de contrôler l’inflation de l’édifice volcanique et de voir si du nouveau magma remonte à la surface.

Le porte-parole de l’UWI a annoncé que son équipe disposerait bientôt du soutien d’un hélicoptère, ce qui lui permettra d’effectuer une surveillance rapprochée du volcan.

++++++++++

De nouvelles crises éruptives – ou paroxysmes – ont été observées sur l’Etna (Sicile).Les dernières en date ont eu lieu les 14, 16, 17, 19, 20, 22, 23 (2 fois) et 25 juin 2021 et ont suivi le processus habituel : activité strombolienne dans le Cratère SE, évoluant ensuite en fontaines et débordements de lave d’environ 1 km de longueur sur le versant SO du cratère. A noter l’ouverture d’une nouvelle bouche dans la partie supérieure du flanc Est du Cratère SE. L’INGV pourrait faire un copier/coller de chaque bulletin ! La crise éruptive s’accompagne d’une hausse rapide du tremor qui, une fois atteint son point culminant, chute aussi rapidement qu’il avait grimpé.

 

++++++++++

L’activité a retrouvé son cours normal sur le Stromboli (Sicile), avec quelques explosions dans les zones Nord et Centre-sud de la terrasse cratèrique. De petits débordements de lave de courte durée sont parfois observés dans la partie haute de la Sciara del Fuoco.

Source : INGV.

 

++++++++++

La Japan Met Agency indique que le Suwanosejima est entré en éruption le 22 juin 2021 en propulsant des très gros blocs jusqu’à 1 km du cratère. Le niveau d’alerte volcanique est passé de 2 à 3 (sur une échelle de 5 niveaux).

Les villageois de Toshima et les touristes ont été priés de ne pas entrer dans la zone de danger.

Une explosion de moindre importance s’était déjà produite le 21 juin, avec projection de gros blocs jusqu’à 900 m du cratère. Les explosions se sont ensuite intensifiées et sont devenues plus fréquentes le 22 juin, avec 5 explosions en 6 heures. Les explosions ont généré des panaches de cendres jusqu’à 1 200 mètres au-dessus du cratère.

Source : JMA.

 

Source : Wikipedia

++++++++++

Des explosions sont toujours enregistrées sur le Fuego (Guatemala) avec des panaches de cendres d’environ 1 km de hauteur et des projections de matériaux incandescents à 100-300 m au-dessus du sommet. Des retombées de cendres ont été signalées dans plusieurs localités sous le vent. Des ondes de choc secouent quotidiennement les bâtiments autour du volcan. Le 15 juin 2021, des lahars ont dévalé les ravines de Las Lajas et El Jute, transportant des branches d’arbres et des blocs pouvant atteindre 1,5 m de diamètre. Des avalanches de blocs sont toujours observées dans plusieurs ravines où elles atteignent souvent des zones de végétation.

Source : INSIVUMEH.

Photo: C. Grandpey

+++++++++

En Indonésie, le dôme de lave en dessous de la lèvre sud-ouest du Merapi et le dôme dans le cratère sommital continuent d’être actifs. Le volume du dôme de la lèvre SO était estimé à 1,39 million de mètres cubes le 17 juin 2021, avec une croissance de 11 300 mètres cubes par jour. Des coulées pyroclastiques continuent à dévaler le flanc SO du volcan, parfois sur 2 km de distance et 1 km vers le SE. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4) et il est demandé au public de rester à au moins 5 km du sommet.

Source : BPPTKG.

Crédit photo: CVGHM

+++++++++

Une moyenne quotidienne de 80 explosions est actuellement enregistrée sur le Sabancaya (Pérou), avec des panaches de gaz et de cendres qui s’élèvent jusqu’à 2,3 km au-dessus du sommet. Sept anomalies thermiques au niveau du dôme de lave dans le cratère sommital ont été identifiées dans les données satellitaires. Le niveau d’alerte reste à Orange et le public est prié de rester en dehors d’un rayon de 12 km.

Source : IGP.

Panache de cendre sur le Sabancaya (Source : IGP)

+++++++++

Le Taal (Philippines) montre toujours des signes d’activité avec une sismicité élevée (séismes et épisodes de tremor). Des panaches de vapeur s’élèvent toujours au-dessus du lac de cratère. Les émissions de SO2 sont en moyenne de 3 000 à 5 600 tonnes/jour. Le niveau d’alerte reste à 2 sur une échelle de 0 à 5. Le PHIVOLCS recommande fortement de ne pas entrer sur l’île et l’accès au Main Crater (crater principal) est strictement interdit.

Source : PHIVOLCS.

Crédit photo : PHIVOLCS

+++++++++

La couleur de l’alerte aérienne reste inchangée pour les volcans du Kamtchatka.

Cratère du Karymsky (Crédit photo : KVERT)

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

—————————————-

Here is some news of volcanic activity around the world :

In Iceland, the Fagradalsfjall eruption continues. One can seee a very active lava lake in the crater with frequent overflows. Lava also travels in tunnels as can be seen on this video:

https://youtu.be/0mCbD4Sp-RQ

Authorities will not attempt to divert lava from the ongoing eruption in Geldingadalir away from Suðurstrandarvegur (coastal road 427). The eruption has been ongoing for more than three months now and the lava front is expected to reach the road in one to three weeks. Efforts will instead be focused on protecting the nearby town of Grindavík and the Svartsengi power station if necessary.

It was decided that trying to divert the lava would not work, both for technical reasons and because of the cost. As a consequence, authorities are now looking further ahead to see what infrastructure will need protecting if the eruption continues for many more months. They want to have enough time to create powerful barriers in order to prevent the municipality and the power station. Local officials say that will not happen for a long time but structures are being designed nevertheless that would provide protection in that case.

Several geologists have stated that the current eruption could give birth to a shield volcano. Such volcanoes are formed by long, slow eruptions like the one in Geldingadalir where lava forms a gently sloping volcano over time. Such eruptions have rarely occurred in Iceland since the end of the Ice Age but they can last years at a time.

Source : Iceland Review.

++++++++++

During an interview with local news media on June 16th, 2021, UWI’s lead scientist confirmed that St Vincent’s La Soufriere is showing a declining pattern of eruptive activity.

However, more significant steam emissions are being observed in the summit area of the volcano. Scientists think that the rainy season may account for this steam, with the risk of phreatic eruptions when this water interacts with the magma. Periodic bursts of intense steaming are observed in the crater. With the rainy season, the water table is expected to rise. As the volcano still has hot material at the top, the water table may interact with the hot material, which may create phreatic eruptions.

Instruments have detected a slight increase in seismicity, with less than 10 earthquakes during the 24 hours preceding the interview

The latest gas monitoring revealed 352 tonnes per day. There are some fluctuations but the overall rate remains at about 550 tonnes per day.

Tiltmeters will soon be installed at Bamboo Range, at the Richmond Vale Academy and at the summit in order to monitor the inflation of the volcanic edifice and see if new magma is coming to the surface.

The lead scientist announced that his team will soon have helicopter support which will give them a chance to do close up monitoring.

++++++++++

New eruptive crises – or paroxysms – have been observed at Mt Etna (Sicily). The most recent events took place on June14th, 16th, 17th, 19th, 20th, 22nd, 23rd (twice) and 25th 2021 and followed the usual process: Strombolian activity in the SE Crater, then evolving into lava fountains and overflows over about 1 km on the SW flank of the crater. A new vent opened in the upper part of the eastern flank of the SE Crater. The eruptive crisis is accompanied by a rapid rise in the tremor which, when peaked, drops as rapidly as it had climbed.

++++++++++

Activity has gone back to normal on Stromboli (Sicily), with sporadic explosions in the North and South-Central areas of the crater terrace. Short-lived lava overflows are sometimes observed in the upper part of Sciara del Fuoco.

Source: INGV.

++++++++++

The Japan Met Agency indicates that Suwanosejima volcano erupted on June 22nd, 2021, ejecting large rocks as far as 1 km from the crater. The Volcanic Alert Level was raised from 2 to 3 (on a scale of 5 levels).

Residents of Toshima Village and tourists have been asked not to enter the danger zone.

A smaller explosion had already occurred at the volcano on June 21st, ejecting large blocks as far as 900 m from the crater. The explosions later intensified and became more frequent on June 22nd, with 5 explosions within 6 hours. The explosions generated ash plumes up to 1 200 metres above the crater.

Source: JMA.

++++++++++

Explosions are still recorded at Fuego (Guatemala) with ash plumes rising about 1 km high and ejection of incandescent material 100-300 m above the summit. Ashfall has been reported in several downwind municipalities. Daily shock waves rattle buildings in towns around the volcano. On June 15th, 2021, lahars descended the Las Lajas and El Jute drainages, carrying tree branches and blocks as large as 1.5 m in diameter. Block avalanches are still travelling down several drainages, often reaching vegetated areas.

Source : INSIVUMEH.

++++++++++

In Indonesia, the lava dome just below Merapi’s SW rim and the dome in the summit crater continue to be active. The volume of the SW rim dome was estimated at 1.39 million cubic metres by June 17tn, 2021, with a growth rate of 11,300 cubic metres per day,. Pyroclastic flows still travel as far as 2 km down the SW flank and 1 km SE. The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1-4), and the public is asked to stay 5 km away from the summit.

Source : BPPTKG.

++++++++++

A daily average of 80 explosions is currently recorded at Sabancaya (Peru), with gas-and-ash plumes rising as high as 2.3 km above the summit. Seven thermal anomalies originating from the lava dome in the summit crater have been identified in satellite data. The Alert Level remains at Orange and the public is asked to stay outside a 12-km radius.

Source : IGP.

++++++++++

Taal (Philippines) is still showing signs of activity with elevated seismicity (earthquakes and tremor episodes). Steam plumes are still rising above the crater lake. SO2 emissions average 3,000-5,600 tonnes/day. The Alert Level remains at 2 on a scale of 0-5. PHIVOLCS strongly recommends no entry onto the island, and access to the Main Crater is strictly prohibited.

Source : PHIVOLCS.

++++++++++

The aviation colour codes remain unchanged for Kamchatka volcanoes.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm