Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde:

Dans son dernier bulletin, l’Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique (OVSM) indique qu’après une accalmie de quelques jours, on a observé une augmentation de la sismicité d’origine volcanique à l’intérieur de la Montagne Pelée.

Les secousses sont de faible magnitude et ne sont pas ressenties par la population. Les instruments de l’Observatoire ont enregistré au moins 46 séismes de type volcano-tectonique de magnitude inférieure ou égale à 1, entre le 19 et le 26 février 2021. Leurs hypocentres sont à faible profondeur à l’intérieur de l’édifice volcanique, entre 1.2 km sous le niveau de la mer et 1 km au-dessus du niveau de la mer, à l’exception d’un séisme localisé à 15.1 km sous le niveau de la mer.

L’Observatoire se veut rassurant et explique que lors des phases de réactivation volcanique, il est fréquent que des périodes de plus forte activité sismique alternent avec des phases de sismicité plus faible. La sismicité d’origine volcanique reste toutefois au-dessus du niveau de base moyen enregistré entre le 1er janvier 2015 et avril 2019, date du début de son augmentation.

Dans son dernier bulletin hebdomadaire, l’OVSM note également « qu’une zone de végétation fortement dégradée, brunie, et morte, est toujours observée sur le flanc sud-ouest de la Montagne Pelée, entre la haute rivière Claire et la rivière Chaude, au-dessus de leur confluence. » Une intervention sur le terrain le 8 février 2021 avec le soutien des pompiers et de l’hélicoptère de la Protection Civile, a confirmé la présence dans cette zone d’un dégazage diffus et passif de CO2 à partir du sol,  sans présence de fumerolles, mais nettement supérieur au niveau de base.

Cette situation a conduit l’Observatoire a maintenir le niveau de vigilance Jaune pour la Montagne Pelée.

++++++++++

Les images satellites du 23 février 2021 ont confirmé que le dôme de La Soufrière de Saint-Vincent continue de croître lentement dans le cratère avec quelques fluctuations périodiques.

L’analyse des gaz émis par le nouveau dôme donne des résultats stables. Ils se composent de vapeur d’eau (H2O), de dioxyde de carbone (CO2,), d’hydrogène sulfuré (H2S) et de dioxyde de soufre (SO2).

La NEMO demande en permanence au public de s’abstenir de visiter le volcan de La Soufrière, en particulier le cratère.

Source: médias d’information locaux.

++++++++++

En Sicile, la série de paroxysmes au cratère SE de l’Etna continue avec un 8ème événement observé le 2 mars 2021 et un 9ème le 4 mars au matin. Le processus éruptif est toujours le même : fontaines et coulées de lave au niveau du Cratère SE. Des retombées de cendres et lapilli sont observées dans les secteurs sous le vent. A noter que le nuage de SO2 émis les 4 et 7 mars a été détecté au-dessus de laChine.

L’activité du Stromboli se caractérise actuellement par des explosions stromboliennes de faible intensité, à raison d’une dizaine d’événements par heure, accompagnés de projections de scories et de cendres. Cette activité se limite au cratère NE, tandis que l’on observe des bouffées da gaz et de cendre dans la partie SO de la terrasse cratèrique.

Vers 02h30 (heure locale) le 1er mars 2021, on a enregistré deux explosions au niveau du cratère NE. La deuxième a projeté des matériaux jusqu’à 200 m de hauteur avec des retombées sur la Sciara del Fuoco et en direction du Pizzo. L’activité sismique qui s’était intensifiée pendant la séquence explosive est redevenue normale par la suite. On n’enregistre pas de déformation de l’édifice volcanique.

Source: INGV.

++++++++++

La sismicité se poursuit sur la Péninsule de Reykjanes (Islande). Les secousses font partie d’un essaim qui a commencé le 24 février 2021. L’événement le plus fort atteignait M 5,7.

À 14 h 20 le 3 mars, une augmentation soudaine du tremor a été détectée par la majeure partie du réseau sismique islandais. Le tremor a sa source dans une zone à 2 km au sud-ouest de Keilir sur la Péninsule de Reykjanes. Des épisodes similaires de tremor ont déjà été observés avant des éruptions volcaniques en Islande. Cependant, personne ne sait si, quand et comment le magma atteindra la surface.

Source: Iceland Review.

++++++++++

L’INSIVUMEH indique qu’une augmentation de l’activité strombolienne a été observée sur le Pacaya (Guatemala) le 3 mars 2021, avec des projections de matériaux incandescents jusqu’à 500 m au-dessus du cratère Mackenney. Cette activité s’est accompagnée de fortes émissions de cendres jusqu’à 5,5 km d’altitude et de deux nouvelles coulées de lave de 800 à 1 000 m de long sur le flanc SO. D’importantes retombées de cendres ont été signalées dans plusieurs villages. Au plus fort de la crise éruptive, les habitants autour du volcan n’ont pas tenu compte des recommandations d’évacuation, de peur que des vols soient commis pendant leur absence.

++++++++++

Le PHIVOLCS a relevé le niveau d’alerte du Pinatubo (Philippines) de 0 à 1 le 3 mars 2021 en raison d’une augmentation de la sismicité avec 1 722 séismes de faible magnitude détectés depuis fin janvier. Les essaims allaient de M1,0 à 2,8, à des profondeurs comprises entre 15 et 25 km. Tous les événements ont été provoqués par la fracturation de la roche sous le volcan. Le nouveau niveau d’alerte signifie qu’il y a une activité partielle susceptible d’être causée par des événements tectoniques sous le volcan.

Une émission globale de CO2 de 378 tonnes par jour a également été mesurée au niveau du lac de cratère du Pinatubo en février, ce qui est inférieur au niveau de base estimé à 1 000 tonnes par jour.

Le PHIVOLCS rappelle à la population et aux visiteurs que l’entrée dans le cratère du Pinatubo doit se faire avec une extrême prudence et évitée autant que possible.

Source: PHIVOLCS.

++++++++++

Au Kamchatka, la couleur de l’alerte aérienne reste à l’Orange pour l’Ebeko, le Klyuchevskoy et le Sheveluch. Elle est Jaune pour le Bezymianny.

++++++++++

L’Alaska Volcano Observatory (AVO) a fait passer le niveau d’alerte du Veniaminof (Aléoutiennes / Alaska) à Watch (Vigilance) et la couleur de l’alerte aérienne à la couleur Orange le 4 mars 2021. Les capteurs d’infrasons ont détecté une petite explosion sur le volcan à 05h13 (heure locale). Les images satellite et celles de la webcam ont révélé des émissions de cendres mineures se dirigeant dans la direction SSE, ainsi que de légers dépôts de cendres sur le volcan.

Source: AVO.

++++++++++

Le Sinabung (Indonésie) reste bien actif et a connu un nouvel épisode éruptif le 2 mars 2021. Le panache de cendres s’est élevé jusqu’à 5000 mètres de hauteur, avec des retombées sur les villages à proximité du volcan. L’éruption s’est également accompagnée de coulées pyroclastiques atteignant 5 km de longueur sur le versant ESE.

L’activité volcanique avait augmenté au cours de la semaine dernière ; les volcanologues ont enregistré 13 nuages de cendres. Il n’y a pas eu de nouvelles évacuations et le trafic aérien dans la région n’a pas été trop affecté. La couleur de l’alerte aérienne est passée au Rouge pendant la crise et a ensuite été ramenée à Orange.

Source: The Jakarta Post.

°°°°°°°°°°

Ces informations ne sont pas exhaustives. Vous en trouverez d’autres (en anglais) en lisant le bulletin hebdomadaire de la Smithsonian Institution :

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

—————————————-

Here is some news of volcanic activity around the world :

In its latest report, the Observatoire Volcanologique et Sismologique de Martinique (OVSM) indicates that after a lull of a few days, an increase in seismicity has been observed inside Montagne Pelée.

The tremors are of low magnitude and are not felt by the population.The Observatory’s instruments recorded at least 46 volcano-tectonic earthquakes with magnitudes less than or equal to 1, between February 19th and 26th, 2021. Their hypocenters are at shallow depth inside the volcanic edifice, between 1.2 km below sea level and 1 km above sea level, except for an earthquake located 15.1 km below sea level.

The Observatory wants to be reassuring and explains that during phases of volcanic reactivation, it is common for periods of higher seismic activity to alternate with phases of lower seismicity. The seismicity of volcanic origin remains above the background level recorded between January 1st, 2015 and April 2019, when the increase started.

In its last weekly bulletin, OVSM also notes that “an area of ​​strongly degraded, brown and dead vegetation is still observed on the southwest flank of Montagne Pelée, between the upper Claire river and the Chaude river, above their confluence.” An intervention on the ground on February 8th, 2021 with the support of firefighters and the Civil Protection helicopter confirmed the presence in this area of ​​a diffuse and passive degassing of CO2 from the ground, without fumaroles , but significantly above the background level.

This situation has led the Observatory to maintain the Yellow alert level for Montagne Pelée.

++++++++++

Satellite images on February 23rd, 2021 confirmed that the dome within St Vincent’s La Soufriere continues to grow slowly onto the crater floor with periodic changes in the rate of dome growth.

The analysis of the gases emitted by the new dome gives stable results. They consist of water vapour (H2O), carbon dioxide (CO2,), hydrogen sulphide (H2S) and sulphur dioxide (SO2).

NEMO continues to appeal to the public to desist from visiting the La Soufrière Volcano, especially going into the crater.

Source : Local news media.

++++++++++

In Sicily, the series of paroxysms at Mt Etna’s SE Crater continues with an 8th event on Mach 2nd, 2021 and a 9th paroxysm on the morning of March 4th. The eruptive process is always the same: lava fountains and lava flows at the SE Crater, with ashfall in downwind areas. It should be noted that the SO2 plume emitted on 4 and 7 March has been detedted above China.

The volcanic activity at Stromboli is characterized by weak strombolian explosions with an average of about 10 events per hour, with emissions of scoria and ash. This activity is localised at the NE crater, with puffing at the SW part of the crater terrace.

At around 2:30 a.m. (local time) on March 1st, 2021, two explosions were recorded at the NE crater. The second ejected material up to 200 m in height with fallout on the Sciara del Fuoco and toward the Pizzo. The seismic activity that had intensified during the explosive sequence returned to normal values thereafter. No deformation of the volcanic edifice is recorded.

Source: INGV.

++++++++++

Seismicity continues on the Reykjanes Peninsula (Iceland). The earthquakes are part of a swarm that began on February 24th, 2021.The largest earthquake in the swarm measured M 5.7.

At 2.20 pm on March 3rd, a sudden increase in seismic tremor was detected throughout most of Iceland’s national seismic network. The tremor is sourced from a region 2 km southwest of Keilir on the Reykjanes Peninsula. Similar bursts of tremor have been observed ahead of previous volcanic eruptions in Iceland. However, nobody knows if, when and how magma will reach the surface.

Source: Iceland Review.

++++++++++

INSIVUMEH indicates that an increase in strombolian activity was observed at Pacaya (Guatemala) on March 3rd, 2021, with incandescent material ejected up to 500 m above the Mackenney crater. This activity was accompanied by strong ash emissions up to 5.5 km and two new lava flows between 800 and 1 000 m long on the SW flank. At the peak of the eruptive crisis, residents around the volcano ignored the recommendations to evacuate, for fear of thefts while they were away from their homes.

Heavy ashfall has been reported in several villages.

++++++++++

PHIVOLCS raised the Alert Level for Pinatubo (Philippines) from 0 to 1 on March 3rd, 2021 because of an increase in seismicity with1 722 weak earthquakesdetected since the end of January. The swarms had magnitudes ranging from M1.0 to 2.8, at depths between 15 and 25 km. All the events were created by rock fracturing beneath the volcano. The new alert level means there is a partial disturbance that could be caused by tectonic events under the volcano.

A total CO2 flux of 378 tonnes per day was also measured at the Pinatubo Crater lake in February, which is below the estimated background level of 1 000 tonnes per day.

PHIVOLCS reminds the population and visitors that entering the Pinatubo Crater should be taken with extreme caution and avoided as much as possible.

Source : PHIVOLCS.

++++++++++

In Kamchatka, the aviation colour code is Orange for Ebeko, Klyuchevskoy and  Sheveluch. It is Yellow for Bezymianny.

++++++++++

The Alaska Volcano Observatory (AVO) raised the alert level to Watch and the aviation colour code to Orange for Veniaminof (Aleutians / Alaska) on March 4th, 2021. Regional infrasound sensors detected a small explosion at the volcano at 05:13 (local time).

Satellite and webcam images indicated minor ash emissions heading in the SSE direction, and minor ash deposits are visible at the volcano.

Source : AVO.

++++++++++

Mount Sinabung (Indonesia) remains quite active and went through another eruptive episode on March 2nd, 2021. The ash plume rose as high as 5,000 metres with ashfall in nearby villages. The eruption also produced pyroclastic flows as long as 5 km on the ESE flank of the volcano.

Activity at the volcano increased over the past week, with authorities recording 13 ash clouds.

There have been no fresh evacuations and minor disruptions to flights in the region. The aviation colour code was momentarily raised to Red and later lowered to Orange.

Source : The Jakarta Post.

°°°°°°°°°°

This information is not exhaustive. You can find more by reading the Smithsonian Institution’s weekly report:

https://volcano.si.edu/reports_weekly.cfm

Source : The Jakarta Post

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde.

Le CENAPRED indique qu’une puissante éruption s’est produite sur le Popocatepetl (Mexique) dans l’après-midi du 22 juillet 2020. Le VAAC de Washington indique que le panache de cendres a atteint une altitude d’environ 7300 m. Des retombéesde cendres étaient attendues dans les zones sous le vent. De tels événements se produisent é général quand la pression détruit le dôme de lave au fond du cratère.
Le reste du temps, le système de surveillance enregistre les habituelles «exhalaisons», autrement dit des panaches de gaz et de vapeur.
Le niveau d’alerte volcanique reste à la couleur Jaune Phase 2.
Malgré les restrictions, in voit des randonneurs inconscients grimper jusqu’au cratère et filmer le sommet du volcan.

++++++++++

L’activité strombolienne reste intense dans le cratère Mackenney du Pacaya (Guatemala). Le volcan projette des matériaux incandescents jusqu’à 100 mètres au-dessus du cratère. Une nouvelle coulée de lave a émergé de la base nord-ouest du cône sommital, devant Cerro Chino le 20 juillet. Les autres coulées mentionnées précédemment sont toujours actives. Les stations sismiques enregistrent un tremor en relation avec l’arrivée de magma et de gaz. La population et les touristes sont invités à rester à l’écart du volcan
Source: INSIVUMEH.

++++++++++

L’INGV donne plus de détails sur les derniers événements observés sur le Stromboli (Sicile). L’activité explosive se situe dans deux bouches de la zone cratèrique N (nord) et quatre bouches dans la zone C-S (zone cratèrique centre-sud). Des explosions de la bouche N1 projettent parfois des téphra à 200 m de hauteur, ainsi que des lapilli et des bombes qui arrosent toute la zone sommitale. Des explosions de faible intensité au niveau de la bouche N2 expédient des téphra à 80 m de hauteur. Des explosions sont également observées au niveau des bouches S1 et S2 de la zone C-S.
Comme je l’ai indiqué précédemment, une forte séquence explosive a débuté à 5h00 le 19 juillet 2020 et a duré environ 4 minutes. La première explosion s’est produite au niveau de la bouche centrale de la zone C-S, mais en quelques secondes, toutes les bouches de la zone C-S ont montré de l’activité. Un panache de cendres s’est élevé jusqu’à 1 km de hauteur. Les blocs et lapilli sont retombés le long de la Sciara del Fuoco et ont atteint la mer environ 40 secondes après le début de l’événement. L’événement a endommagé la caméra infrarouge de l’INGV.

++++++++++

Une grande quantité de cendres est toujours émise par le cratère sommital de Nishinoshima (Japon), avec des panaches de cendres s’élevant à environ 1,7 km, avec des retombées jusque dans la mer. Des dépôts de gros blocs jonchent le sol au pied du cône. Des fontaines de lave s’élevant à 200 m au-dessus du cratère sont observées pendant la nuit, avec des éclairs dans les panaches de cendres. Le cône atteint environ 200 m de hauteur, soit environ 40 m de plus qu’au 1er décembre 2019. Il ;est demandé aux embarcations de rester à au moins 2,5 km du cône.
Source: JMA.

++++++++++

Aucun événement majeur n’a été enregistré sur l’Agung (Bali / Indonésie) au cours des derniers mois. La dernière éruption a été enregistrée le 13 juin 2019. Au cours de l’année écoulée, la sismicité est restée généralement faible; des séismes d’origine volcanique sont toujours enregistrés, mais ils sont de moins en moins fréquents. Les données de déformation indiquent une stabilisation du processus de déflation de l’édifice volcanique. Une anomalie thermique a été détectée pour la dernière fois dans les données satellitaires en octobre 2019 et n’est pas réapparue. On peut vour des panaches blancs s’élever de 20 à 150 m au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte de l’Agung a été abaissé à 2 (sur une échelle de 1 à 4) le 16 juillet 2020 et il est demandé au public de ne pas pénétrer dans une zone d’exclusion d’un rayon de 2 km.
Source: VSI.

++++++++++

Aucun événement volcanique significatif n’est actuellement observé à Hawaii. C’est une bonne chose car le Covid-19 se répand dans l’archipel, avec de nombreux cas, comme dans le reste des États-Unis.
Le Kilauea n’est pas en éruption. On observe les niveaux habituels de sismicité et de déformation du sol, ainsi que de faibles émissions de SO2. On a relevé des modifications géologiques mineures depuis la fin de l’activité éruptive en septembre 2018. Le lac au fond de l’Halema’uma’u continue de grandir et de s’approfondir lentement. Le 30 juin 2020, la profondeur du lac était d’environ 39 mètres.
Le Mauna Loa n’est pas en éruption et reste au niveau d’alerte « Advisory » (surveillance conseillée). Cela ne signifie pas qu’une éruption est imminente, mais que le volcan doit être tout de même surveillé. Des séismes de faible magnitude sont enregistrés dans la partie supérieure du volcan; la plupart des hypocentres sont à faible profondeur. Les mesures GPS montrent une lente inflation sommitale sur le long terme, en relation avec la recharge en magma du réservoir superficiel du volcan.
Source: HVO.

———————————————

 Here is some news of volcanic activity around the world.

CENAPRED indicates that a powerful eruption occurred at Popocatepetl (Mexico) in the afternoon of July 22nd, 2020. The Washington VAAC indicates that the ash plume reached an altitude of about 7 300 m. Ashfall was expected in downwind areas. Similar events usually happen when gas pressure destroys the come at the bottom of the crater. The rest of the time, the monitoring system identifies the usual ‘exhalations’, gas and steam plumes..

The Volcanic Alert level is kept Yellow Phase 2.

Despite the restrictions, reckless mountaineers have been seen climbing to the crater, even filming the top of the volcano.

++++++++++

Strombolian activity is still elevated at Pacaya‘s Mackenney crater (Guatemala). The volcano is ejecting incandescent material up to 100 metres above the crater. A new lava flow emerged from the north-western base of the summit cone, in front of Cerro Chino on July 20th. The other flows mentioned previously are still active. Seismic stations register new tremors associated with the rise of magma and gas. Residents and tourists are advised to stay away from the volcano

Source: INSIVUMEH.

++++++++++

INGV gives more details about the latest events at Stromboli (Sicily). The volcano’s explosive activity is located in two vents in Area N (north crater area) and four vents in Area C-S (south-central crater area). Explosions at the N1 vent in Area N sometimes ejected tephra 200 m high, and ejected lapilli and bombs radially. Low-intensity explosions at vent N2 ejected tephra 80 m high. Explosions at the S1 and S2 vents in Area C-S aso ejected tephra.

As I put it previously, a sequence of high-energy explosions began at 0500 on July 19th, 2020 and lasted about 4 minutes. The first explosion originated at the central vent in Area C-S but within a few seconds involved all Area C-S vents. An ash plume rose as high as 1 km. Tephra was ejected radially; some material was deposited along the Sciara del Fuoco and reached the coast within about 40 seconds after the beginning of the event. The event damaged INGV’s infrared camera.

++++++++++

A large amount of ash is still emitted by Nishinoshima’s summit crater (Japan), with plumes rising about 1.7 km, dropping ash into the sea. Deposits of large blocks cen be seen at the foot of the cone. Lava fountains rising 200 m above the crater can be obseved at night, along with lightning in the ash plumes. The cone has grown to about 200 m, about 40 m higher than on December 1st, 2019. Ships are asked to stay at least 2.5 km away from the cone.

Source : JMA.

++++++++++

No major event has been recorded at Agung (Bali / Indonesia) during the past months. The last eruption was recorded on June 13th, 2019. Over the past year seismicity was generally low; volcanic earthquakes continued to be recorded but at a low occurrence rate. Deformation data indicated a stabilisation of the deflationary process. A thermal anomaly was last visible in satellite data in October 2019 and did not reappear. White plumes can be seen rising 20-150 m above the summit. The alert level at Agung was lowered to 2 (on a scale of 1-4) on July 16th, 2020 and the public should not enter an exclusion zone set at a 2-km radius.

Source : VSI.

++++++++++

No significant volcanic event is currently observed in Hawaii. It’s a good thing because Covid-19 is spreading in the archipelago, with many cases, like in the rest of the U..S.

Kilauea is not erupting. Typical rates of seismicity and ground deformation are observed, together with low rates of SO2 emissions, and only minor geologic changes since the end of eruptive activity in September 2018. The water lake at the bottom of Halema‘uma‘u continues to slowly expand and deepen. As of June 30th, 2020, the lake depth was approximately 39 metres.

Mauna Loa is not erupting and remains at volcano alert level ADVISORY. This does not mean that an eruption is imminent, but that the volcano should be closely monitored. Small-magnitude earthquakes are recorded beneath the upper-elevations; most of them at shallow depths. GPS measurements show long-term slowly increasing summit inflation, consistent with magma supply to the volcano’s shallow storage system.

Source: HVO.

Graphique montrant l’évolution du niveau du lac au fond du cratère de l’Halema’uma’u (Source: HVO)

Volcans du monde // Volcanoes of the world

Voici quelques nouvelles de l’activité volcanique dans le monde. La situation est restée relativement calme ces derniers jours.

Le Kavachi est l’un des volcans sous-marins les plus actifs dans le sud-ouest de l’Océan Pacifique. Situé au sud de l’île de Vangunu dans les îles Salomon, le volcan a percé la surface de l’océan au moins huit fois depuis sa première éruption en 1939, avant de disparaître sous l’action des vagues.
Dans son dernier rapport, le Global Volcanism Program de la Smithsonian Institution indique que les données satellitaires montrent une décoloration de l’eau de mer autour du Kavachi depuis janvier 2020. Les zones décolorées  à la surface de l’océan sont devenues plus fréquentes et plus denses et s’étirent sur de plus longues distances. Le 25 avril, une image satellite a montré une zone décolorée d’environ 15 km de long pour une surface d’environ 30 kilomètres carrés. Une zone circulaire d’eau marron d’environ 50 000 mètres carrés trahissait probablement l’emplacement de la bouche active à l’origine de la décoloration de l’océan. Une image acquise le 30 avril montre un mince ruban d’eau décolorée s’étendant à environ 50 km à l’ouest de Kavachi.

++++++++++

L’activité éruptive se poursuit sur le Semeru (Indonésie). Les explosions génèrent des panaches de cendres denses qui s’élèvent à 100-400 m au-dessus du sommet. Des matériaux incandescents se détachent des extrémités des coulées de lave et descendent  sur environ 1 km dans les ravines Kembar et Kobokan (sur le flanc sud) où elle atteignent une distance de 2 km du cratère. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1 à 4), et il est rappelé au public de rester en dehors d’un rayon de 1 km du sommet et de 4 km sur le flanc SSE.
Source: CVGHM.

++++++++++

Les émissions de gaz et de cendres se poursuivent sur le Yasur (Vanuatu). Certaines explosions peuvent être intenses et projeter des bombes à l’extérieur du cratère. Les données sismiques indiquent une diminution de l’activité par rapport au mois de mars. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 0 à 4). Le rayon de la zone d’exclusion a été étendu à 600 mètres à la mi-mars et reste en vigueur.
Source: GeoHazards.

++++++++++

L’eau du lac de cratère du Ruapehu (Nouvelle-Zélande) montre actuellement une tendance au refroidissement. La température de l’eau est de 35°C. Entre février à avril, elle avait atteint 42°C. L’intensité du tremor volcanique a augmenté au début du mois de mars, avant de décliner, pratiquement en même temps que le refroidissement de l’eau du lac. Le niveau d’alerte volcanique reste à 1 et la couleur de l’alerte aérienne reste au Vert.
Source: GeoNet.

———————————————

Here is some news of volcanic activity around the world. The situation has been relatively quiet during the past days.

Kavachi is one of the most active submarine volcanoes in the south-west Pacific Ocean. Located south of Vangunu Island in the Solomon Islands, the volcano has become emergent and then been eroded back into the sea at least eight times since its first recorded eruption in 1939.

In its latest report, the Smithsonian Institution’s Global Volcanism Program indicates that satellite data have shown discoloured water around Kavachi since January 2020. The discoloured plumes became more frequent, dense, and stretched for longer distances. On April 25th, a satellite image showed a plume in the water that was about 15 km long and spread over about 30 square kilometres. A small brown circle about 50,000 square metres in area indicated the presence of material over the likely vent location. An image acquired on April 30th showed a thin ribbon of discoloured water extending about 50 km W of Kavachi.

++++++++++

Eruptive activity continues at Semeru (Indonesia). The explosions produce dense ash plumes that rise 100-400 m above the summit. Incandescent material from the ends of lava flows descend 1 km in the Kembar and Kobokan drainages (on the S flank), reaching a maximum distance of 2 km from the crater. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 1-4), and the public is reminded to stay outside a 1-km radius from the summit and 4 km on the SSE flank.

Source : CVGHM.

++++++++++

Gas-and-ash emissions are continuing at Yasur Volcano (Vanuatu). Some explosions can be intense and eject bombs outside the summit crater. Data from the seismic network indicate a decrease in activity as compared to March data. The Alert Level remains at 2 (on a scale of 0-4). The radius of the permanent exclusion zone had been extended to 600 m in mid-March and is still in effect.

Source : GeoHazards.

++++++++++

A cooling trend is currently observed in the water of the crater lake of Ruapehu (New Zealand). The water temperature is 35°C. During February-April the water temperature had peaked at 42°C. The intensity of the volcanic tremor increased in early March and later declined, almost in conjunction with the lake water cooling trend. The Volcanic Alert Level remains at 1 and the Aviation Color Code is kept remained at Green.

Source: GeoNet.

Lac de cratère du Ruapehu (Photo: C. Grandpey)

L’activité volcanique dans le monde // Volcanic activity around the world

drapeau francaisVoici un petit tour d’horizon de l’activité volcanique dans le monde en ce moment:

Les explosions continuent au sommet du Sakura-jima (Japon), avec des panaches de cendre qui atteignent le plus souvent des altitudes comprises entre 2 et 4 km. On observe parfois la nuit de l’incandescence au niveau du cratère.

Au Guatemala, on continue à observer des explosions au sommet du Santiaguito. Les panaches de cendre atteignent plusieurs centaines de mètres de hauteur et des effondrements génèrent parfois des coulées pyroclastiques, comme cela s’est produit le 21 septembre (voir ma note du 22 septembre).

La situation semble s’être calmée sur le Sinabung  (Indonésie) et les émissions de cendre ont cessé. Les quelque 6000 personnes qui avaient été évacuées ont commencé à regagner leurs habitations.

L’alerte aérienne reste à l’Orange pour le Karymsky, le Klyuchevskoy et le Shiveluch (Kamchatka / Russie) car il existe toujours un risqué d’explosions susceptibles de produire d’importants panaches de cendre.

La baisse de l’activité sismique et la cessation de l’activité éruptive ont entraîné la baisse des niveaux d’alerte du Veniaminof  (Iles Aléoutiennes).

La situation reste calme sur le Kilauea (Hawaii) où l’on observe toutefois un gonflement régulier de l’édifice volcanique. Aucune coulée n’est observée sur la plaine côtière et la lave n’entre plus dans l’océan depuis plusieurs semaines.

Source : Global Volcanism Network.

 

drapeau anglaisHere’s a quick overview of volcanic activity around the world right now:

Explosions continue at the top of Sakura-jima (Japan), with ash plumes reaching altitudes between 2 and 4 km. Glow can sometimes be seen at night at the crater.
In Guatemala, there continues to be explosions at the top of Santiaguito. Ash plumes may reach several hundred metres high and collapses sometimes generate pyroclastic flows, as occurred on September 21st (see my note of 22 September).
The situation seems to have calmed down on Sinabung(Indonesia) and ash emissions have ceased. The 6,000 people who were evacuated have begun returning to their homes.
The aviation colour code remains Orange at Karymsky, Klyuchevskoy and Shiveluch (Kamchatka / Russia) because there is still a risk of explosions that can produce large ash plumes.
The decrease in seismic activity and the cessation of eruptive activity resulted in the lowering of the alert level of Veniaminof(Aleutian Islands).
The situation remains calm on Kilauea(Hawaii). However, one can observe a steady inflation of the volcanic edifice. No lava flow is observed on the coastal plain and no lava has been entering the ocean for several weeks.
Source: Global Volcanism Network.