Meradalir (Islande) : vers la fin de l’éruption? // Meradalir (Iceland) : the eruption may be coming to an end

Je ne voudrais pas être un oiseau de mauvaise augure, mais j’ai vraiment l’impression que l’éruption sur la péninsule de Reykjanes est en train de vivre ses dernières heures. Au cours de l’après-midi du 19 août, les gerbes incandescentes – qui avaient déjà beaucoup perdu de leur vigueur ces derniers jours – ont pratiquement disparu du cratère actif. Le petit lac de lave qui s’était formé à l’intérieur de la bouche active continue probablement à mijoter et émettra vraisemblablement une belle lueur incandescente à la tombée de la nuit, mais il n’y aura plus grand-chose à voir sur le site. Cela fait longtemps que l’on ne parle plus d’un possible débordement de la lave dans une vallée adjacente.

La pente descendante du tremor confirme ce déclin d’activité. Comme je l’ai indiqué précédemment, la sismicité est faible sur la péninsule de Reykjanes. Il ne semble donc pas y avoir de nouvelle intrusion magmatique. Personnellement, je pense que l’éruption actuelle est la suite de l’événement de 2021. Il m’a été dit que la première lave émise en 2022 avait la même composition que celle de 2021. C’est ce qui s’était passé à Hawaii dans les premières heures de l’éruption du Kilauea en 2018.

Il y a donc de fortes chances pour qu’en septembre je remplace l’Islande par les glaciers alpins où je m’attends au pire après les vagues de chaleur de cet été.

—————————————

I wouldn’t like to be a bad omen, but I really think that the eruption on the Reykjanes peninsula is living its last hours. During the afternoon of August 19th, the incandescent projections – which had already lost much of their vigour in recent days – practically disappeared from the active crater. The small lava lake that had formed inside the active vent is likely still simmering and will likely emit a nice incandescent glow as night falls, but there won’t be much to see on the site. There is no more talk of a possible lava overflow into an adjacent valley.
The downward trend of the tremor confirms this decline in activity. As I stated earlier, seismicity is low on the Reykjanes Peninsula. There does not therefore seem to be any new magma intrusion. Personally, I think the current eruption is a follow-up to the 2021 event. I was told that the first lava emitted in 2022 had the same composition as the one in 2021. That’s what happened in Hawaii in the early hours of the Kilauea eruption in 2018.
So, in September I will probably replace Iceland with the alpine glaciers where I expect the worst after the summer heat waves.

Image webcam vers 15 heures (heure locale) le 19 août 2022

Tremor éruptif dans l’après-midi du 19août 2022

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.