Récente sismicité sur le Mont Rainier : Pas de quoi s’inquiéter // Recent seismicity on Mt Rainier : Nothing to worry about

Vingt-trois séismes ont été enregistré sur le Mont Rainier (État de Washington) au cours de la dernière semaine, mais les sismologues disent qu’il n’y a pas de quoi s’inquiéter.
Le premier événement a été détecté le 11 septembre près du sommet du volcan. La secousse la plus forte avait une magnitude  de M 1.6. Ce n’est pas le premier essaim sismique observé sur le Mt Rainier. Une sismicité semblable a déjà été observée dans le passé avec des événements qui ont duré quelques jours à une semaine environ et ont ensuite disparu. Le volcan a connu des pics de sismicité semblables au cours des deux dernières années et un épisode de sismicité plus soutenu en 2009.
Les essaims sismiques sont fréquents sur les volcans et n’annoncent généralement pas une éruption. Ils ont leur source dans le système hydrothermal du volcan et sont liés à de légers changements de température ou de pression des eaux souterraines, ce qui provoque la fracturation des roches. Les derniers séismes enregistrés sur le Mt Rainier sont peu profonds, ce qui montre également qu’ils ne sont pas provoqués par des mouvements profonds ou une ascension du magma.
Source: The Spokesman.

————————————

Nearly two dozen small earthquakes have rattled Mount Rainier (Washington State) over the past week, but seismologists say there’s no cause for worry.

The first of the 23 quakes struck on September 11th near the volcano’s summit. The largest of the quakes registered M 1.6. This is not the first swarm on Mt Rainier. Similar seismicity has already been observed in the past with events that lasted a couple of days to a week or so and then died out.  The volcano experienced similar increases in the past two years, and a more sustained episode of seismicity in 2009.

Earthquake swarms are common at volcanoes, and usually don’t signify any threat of eruption. They originate in the hydrothermal plumbing system, related to slight changes in temperature or groundwater pressure that cause cracking of the rocks. The recent quakes on Mt Rainier are shallow, which also suggests they are not connected to the deep movement or ascent of magma.

Source: The Spokesman.

Photo: C. Grandpey

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s