Montier-en-Der: Un bon festival, mais…

Je rentre tout juste de Montier-en-Der (Haute-Marne) où le Festival Photo Animalière me laisse de plus en plus sur ma faim. Certes, les expositions proposées au public sont globalement de bonne facture, mais je trouve que l’on est tombé dans une espèce de banalité qui fait que l’on s’ennuie un peu. Je pense que les organisateurs auraient tout intérêt à dynamiser cette manifestation, au risque de voir le public se désintéresser un peu plus chaque année. J’avais déjà remarqué que la foule de visiteurs était moins dense en 2012 et j’ai fait la même constatation cette année. Il est vrai que le tarif d’entrée (15 euros pour une journée et 24 euros pour 2 jours n’est pas donné). Ne pas oublier que la crise est passée par là et qu’il faut aussi prévoir des frais d’essence et parfois d’hébergement.

Même si je ne suis pas enthousiaste, il faut tout de même reconnaître que le Festival de Montier-en-Der conserve un niveau tout à fait acceptable. A mes yeux, deux expositions sortent du lot cette année :

Les images du monde polaire du photographe allemand Thorsten Milse présentées en très grand format sont époustouflantes. Je vous conseille vivement de visiter son site (www.polar-world.de) où on peut les admirer en résolution plus faible (heureusement, sinon bonjour les vols!).

L’autre exposition concerne les flamants roses de Patrick et Marie Blin. La finesse des clichés est absolument remarquable.

Le biologiste marin Laurent Ballesta (bien connu grâce à l’émission de Nicolas Hulot Ushuaia Nature, aujourd’hui défunte) présentait des photos du monde animal rencontré dans les rivières et les plans d’eau de nos régions. La technique photo est bien sûr au rendez-vous mais, comme je le confiais à Laurent, je préfère les clichés réalisés dans les profondeurs des océans, tels qu’il les avait présentés à Montier il y a deux ou trois ans.

Si je devais donner un conseil aux organisateurs du Festival de Montier, ce serait le suivant: Au lieu de se concentrer à tout prix sur la vie animale (au fil des années, les renards, les chouettes et les petits oiseaux finissent par lasser), il serait peut-être intéressant de faire entrer des photos touchant à d’autres aspects de la Nature et de donner, par exemple, une place un peu plus large aux paysages ou aux quatre éléments qui sont actuellement réduits à la portion congrue dans le festival. Il serait peut-être bon de remplacer le mot « Animalière » par le mot « Nature » qui permettrait d’élargir les horizons.

Pour le reste, l’organisation est bonne, même si certains points peuvent être améliorés: L’accrochage des photos est parfois un peu léger (dans la Halle au Blé, par exemple); les traductions en français des légendes sont parfois bâclées et réalisées de toute évidence avec le traducteur Google!!

Le festival est l’occasion de rencontrer d’autres passionnés de Nature. Sans oublier les grues qui fréquentent encore en nombre important le Lac du Der et les environs à cette époque de l’année.

Par respect pour leurs auteurs, je ne photographie jamais les oeuvres exposées, même si certaines personnes utilisent sans vergogne leur téléphones portables, voire carrément leurs appareils photo.  En revanche, je photographie volontiers les grues, comme ce groupe d’oiseaux en train de se restaurer avant leur départ pour des cieux plus cléments…

Grues-Montier

 

Une réflexion au sujet de « Montier-en-Der: Un bon festival, mais… »

    1. En très grand format, elles sont magnifiques. Il y a en particulier le cliché d’une ourse avec ses deux oursons dans un univers blanc qui fait ressortir à la fois le froid et la tendresse. Le tout avec un fondu de couleurs extraordinaire.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.