Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

1475806114.20.jpgLa situation n’est pas aussi stable que pendant les dernières semaines. En effet, depuis le 25 juin, le sommet du Kilauea et le Pu ‘u O’o sont dans une phase de gonflement. Ce gonflement s’accompagne d’un accroissement de l’émission de cendre (avec des morceaux de verre volcanique) au niveau de la bouche de l’Halema’uma’u qui montre par ailleurs une incandescence plus intense. On observe aussi une augmentation de l’amplitude des pointes du tremor (50% de plus depuis le 27 juin). Sur le site éruptif de l’East Rift Zone, le cratère du Pu’u O’o continue à émettre des panaches de SO2, tandis que la lave continue à s’évacuer vers le Pacifique par un réseau de tunnels.
Les émissions de SO2 au sommet sont élevées et variables. Les dernières mesures donnaient 1000 tonnes le 24 juin, 900 tonnes le 26 juin, contre une moyenne de base de 150-200 tonnes par jour.
La situation est donc à surveiller et il n’est pas impossible qu’elle évolue dans les jours à venir.
Source : HVO.

993348610.11.jpgThe situation is not as stable as during the past weeks. Indeed, since June 25th, both Kilauea summit and Pu`u `O`o Cone have been inflating. The inflation is accompanied by increased ash production (dominated by bits of volcanic glass) at the Halema’ma’u vent whose incandescence is more intense. One can also observe an increase in the amplitude of seismic tremor bursts (about 50% since June 27th). At the east rift eruption site, plumes of sulphur dioxide continue to come out of Pu`u `O`o crater; lava continues to flow through tubes to the ocean.
The SO2 emission rate at the summit remains high and variable; the most recent average measurement was 900 tonnes/day on June 26th compared to 1,000 tonnes/day on June 24th and a background rate between 150-200 tonnes/day.
One should watch the situation very carefully. It might change in the coming days.
Source: HVO.