Etna (Sicile / Italie)

1475806114.14.jpgAucune évolution particulière sur le site éruptif. La lave continue à s’écouler sur quelques centaines de mètres à l’intérieur de la Valle del Bove. La source se situe à 2800 m d’altitude sur la partie haute de la fracture où se produit une activité strombolienne accompagnée d’explosions pouvant être perçues jusque dans des bourgades comme San’Alfio. Ce soir, la webcam EtnaTrekking est pointée vers la source de l’éruption, avec de belles images de l’activité strombolienne actuelle à partir de deux bouches sur la fracture.
S’agissant de l’approche de la coulée, elle est extrêmement périlleuse et mieux vaut oublier un tel projet. Il n’y a aucun accès qui ne soit long, difficile, voire dangereux, pour un spectacle en fin de compte limité, la coulée étant de débit faible et variable selon les jours. Même l’INGV a renoncé à aller sur place. Les meilleurs points d’observation à distance (plusieurs kilomètres de distance) sont le Monte Zoccolaro et le chemin partant du refuge Citelli. Si l’activité n’évolue pas, le déplacement en Sicile ne s’impose pas !

993348610.18.jpgThe situation is very stable on the eruptive site. Lava keeps flowing a few hundred metres down into the Valle del Bove. The source is located 2800 m a.s.l. in the upper part of the fissure where one can observe an occasional strombolian activity with explosions that can be heard as far as San’Alfio. This evening, the EtnaTrekking webcam is directed towards the source of the eruption with nice pictures of the strombolian activity from two vents along the fissure.
Just forget the idea to walk as far as the lava flow. The access would be very long and extremely dangerous. Supposing you manage to get there, the show is not up to much! The lava flow has a low output that varies with the time. The best viewpoints are Monte Zoccolaro and the footpath from the Citelli refuge. The eruption of Mount Etna is not worth a journey at the moment!

Tungurahua (Equateur)

1475806114.10.jpgLe volcan reste très actif. Cette activité s’est accrue régulièrement à la fin du mois de mai et a persisté en juin.. Ainsi, le 23 mai, on a observé une augmentation du nombre des explosions, des émissions de cendre et des retombées. Les panaches montaient jusqu’à 6 ou 7 km d’altitude et des retombées de cendres avaient lieu dans les zones sous le vent. Le 29 mai, on a enregistré une hausse de la sismicité. Deux épisodes éruptifs ont été accompagnés de grondements, d’émissions de cendre tandis que des blocs roulaient sur les flancs du volcan. Des coulées pyroclastiques ont dévalé les versants N et NO avec des dépôts observés le lendemain. De tels événements se poursuivaient au début du mois de juin.
Source: Global Volcanism Network.

993348610.7.jpgThe volcano is still very active. This activity gradually increased by the end of May and continued in June. On May 23rd, a marked increase in the number of explosions and the intensity and frequency of ash plumes and ashfall was noted. They were rising to altitudes of 6-7 km a.s.l. Ashfall was reported in areas downwind. On May 29th, seismicity increased. Two episodes were accompanied by roaring noises, ash emissions, and incandescent blocks rolled down the flanks. Pyroclastic flows descended the N and NW flanks; deposits were observed the next day. Such events were still observed early in June.
Source: Global Volcanism Network.