Etna (Sicile / Italie)

medium_drapeaufrancais.191.jpg11 heures: Poussé par le vent, le panache de cendres qui sort à nouveau ce matin du Cratère SE prend la direction de l’ouest en se maintenant à une hauteur d’environ 1 km . L’aéroport de Catane a malgré tout été rouvert au trafic. Il fermera à nouveau ce soir au crépuscule pour rouvrir demain matin à 6 h30. Le tremor éruptif est stable depuis hier soir et se maintenant à un niveau modéré. La lave continue à s’écouler dans la Valle del Bove. Selon le quotidien La Sicilia, le front de coulée se situe à environ 1650 m d’altitude.

19 heures : Au cours d’un survol en hélicoptère, les scientifiques de l’INGV ont constaté qu’une nouvelle fracture s’était ouverte à la base du Cratère SE, à 3100 m d’altitude, laissant s’échapper une coulée bien alimentée qui avait parcouru une centaine de mètres lors de l’observation. Ce phénomène est donc l’explication de l’accroissement du tremor éruptif que je signalais hier soir. Il a maintenu toute la journée un niveau identique
Ce soir, un panache de cendres s’élevant à environ 1 km s’échappe toujours du Cratère SE et est emporté vers l’ouest par le vent.
La lave continue à s’écouler dans la Valle del Bove. Comme indiqué ci-dessus, le front le plus avancé se trouve à 1650 m d’altitude.

medium_drapeau_anglais.185.jpg11:00: Pushed by the wind, the plume of ashes that is coming again out of the SE Crater this morning is going towards the west and is about 1 km high. In spite of this, Catania airport is open this morning but will close again tonight at sunset to open again to morrow at 6:30.
The eruptive tremor has been stable since last night and maintaining a moderate level. Lava keeps flowing into the Valle del Bove. According to the local newspaper La Sicilia, the lava front is located about 1650 m a.s.l.

19:00: During a helicopter flight, the scientists of the INGV of Catania discovered that a new fissure had opened at the base of the SE Crater, at 3100 m a.s.l., releasing a new lava flow that is quite well-fed and that had covered 100 metres or so at the moment of the observation. So this is the explanation of the increase of the eruptive tremor that I mentioned last night. The tremor has maintained the same level all day.
This evening, a plume of black ash is still coming out of the SE Crater and is blown away towards the west.
Lava is still flowing in the Valle del Bove. As mentioned above, the lowest lava front is located at 1650 m. a.s.l.

Volcan de boue (Ile de Java / Indonésie)

Le volcan de boue de Java fait ses premiers morts.

medium_drapeaufrancais.192.jpgL’explosion d’un gazoduc a fait au moins huit morts, deux disparus et une douzaine de blessés mercredi soir près de Porong, dans l’est de Java. C’est là que s’étale une immense étendue de boue qui jaillit depuis environ six mois (voir ma note du 29 septembre dernier) , suite à une erreur technique lors d’un forage exploratoire de gaz qui a crevé une couche de boue sous pression contenant de l’hydrogène sulfuré. De la boue chaude jaillit donc de facon inexorable dans la région. Des centaines d’hectares ont été submergés et plus de 12.000 Indonésiens ont tout perdu.
Le gazoduc, enterré a une profondeur de deux mètres, a éclaté à 22H20 (heure locale). L’accident, vu à des kilomètres, a été marqué par un dégagement de flammes qui ont atteint une hauteur de 500 mètres.
L’explosion est la conséquence d’un affaissement, vu que le terrain s’est enfoncé autour du volcan de boue. Quand la force s’est révélée trop importante à supporter, le gaz sous haute pression est sorti et a explosé au contact de l’air. Selon des spécialistes, le sol est descendu d’environ 5 mètres au fur et a mesure que la nappe de boue se déversait à l’extérieur.
L’explosion du gazoduc a causé une brèche dans une digue contenant la boue. Un axe routier capital de l’est de Java, ou se trouve Surabaya, la deuxième ville la plus importante d’Indonésie, a été submergé et restait coupé jeudi.

medium_drapeau_anglais.186.jpgThe explosion of a pipeline killed at least 8 persons and injured a dozen more on Wednesday night near Porong to the east of Java. There lies a huge pond of mud that squirted about six months ago (see my note of September 29th) following a technical mistake during a drilling for gas that went through a layer of mud under pressure containing sulphur dioxide. Hundreds of acres were flooded and more than 12,000 Indonesians lost everything.
The pipeline exploded at 22:20, releasing huge flames that reached a height of 500 metres.
The explosion was caused by a collapse of the ground around the mud volcano. The explosion also opened a breach in the dyke that contains the mud and cut one of the main roads near Surabaya, the second lardest Indonesian town.

Philippines et Sumatra

medium_drapeaufrancais.190.jpgUn typhon a dévasté jeudi l’est des Philippines, avec des vents atteignant 250 km/h accompagnés de fortes pluies. On dénombre 198 morts, 260 disparus et des dégâts considérables. En particulier, une coulée de boue a emporté le village de Padang situé au pied du volcan Mayon. Le bilan est d’au moins 50 morts et de nombreux disparus dans ce seul village.

Par ailleurs, un séisme de 6,3 sur l’échelle de Richter a secoué aujourd’hui à 12h03 le nord de l’île indonésienne de Sumatra. Aucune information n’a encore été fournie sur les conséquences de ce séisme.

medium_drapeau_anglais.184.jpgA typhoon devastated on Thursday the east of the Philippines with winds up to 250 km/h, with heavy rains. 198 persons were killed, 260 are reported missing and the damage caused to the houses is huge. In particular, a mudslide swept away the village of Padang at the foot of the Mayon volcano. The toll in the village is at least 50 dead and many more missing.

Besides, a 6.3 earthquake on the Richter scale shook today at 12:03 the north of the Indonesian island of Sumatra. No information has been given yet about the consequences of this earthquake.