Etna (Sicile / Italie)

medium_drapeaufrancais.209.jpg7 heures : Ce matin, la visibilité est un peu meilleure et deux phénomènes sont à retenir au vu des images des webcams de l’INGV :
1) une lueur rouge est visible sur le versant est-nord-est du cône SE. La bouche qui le perce est probablement à nouveau active.
2) Une coulée de lave assez bien alimentée semble se diriger plus vers le nord que précédemment.
Ces informations sont à prendre avec des réserves. Une approche sur le terrain et un survol en hélicoptère (si le temps se dégage) permettront d’en savoir plus. Une chose est certaine, l’Etna est sorti de son sommeil.
Le tremor éruptif reste remarquablement stable, à un niveau modéré.

19 heures: Les observations effectuées par l’INGV confirment le bulletin de ce matin:
– L’activité (légèrement strombolienne) se situe bien dans la bouche qui perce le flanc oriental du Cratère SE..
– Une coulée démarre à proximité de la bouche située à 2800 m d’altitude. La lave prend la direction ENE, le long de la paroi occidentale de la Valle del Bove. Elle se répand au fond au fond de la dépression, en se superposant aux coulées de ces dernières semaines.

medium_drapeau_anglais.202.jpg7:00: This morning, the weather has cleared up a bit and two events can be detected thanks to the INGV webcams :
1) A glow can be seen on the eastern flank of the SE cone, which means the vent that pierces it is probably active anew.
2) A lava flow, quite well-fed, seems to be moving towards the north (and not the east as previously)
All this information has to be confirmed. On-the-field or helicopter observations will allow to know more about what’s happening. But there’s no doubt that Mount Etna has woken up!
The eruptive tremor is remarkably stable, at a moderate level.

19:00: The observations performed by the INGV do confirm my update this morning:
– Slight strombolian activity can be seen in the vent on the eastern flank of the SE Crater.
– A lava flow starting near the vent at 2800 m a.s.l. is moving towards ENE along the western wall of the Valle del Bove. Lava then spreads at the bottom of the depression, superimposing over the lava flows of the previous weeks.