Volcans du monde // Volcanoes around the world

Voici un résumé de l’activité volcanique dans le monde, avec référence au Weekly Report de la Smithsonian Institution:

Ambrym (Vanuatu):
Comme je l’ai écrit précédemment, une éruption fissurale a débuté dans la partie ESE de la caldeira sommitale d’Ambrym près du cratère Lewlembwi le 15 décembre 2018, précédée par une sismicité élevée. On a pu observer des coulées et des fontaines de lave, ainsi que des explosions. Les fontaines de lave mesuraient environ 40 mètres de hauteur, tandis que les coulées avançaient vers la partie est de la caldera. L’éruption s’est poursuivie les 16 et 17 décembre, même si les rapports de ce dernier jour ne font état que d’émissions de cendre et de gaz.
Source: GeoHazards.

Cleveland (Alaska):
Une petite explosion a été enregistrée sur le Cleveland par le réseau sismique le 8 décembre 2018 à 11h55. Une seconde petite explosion avec une amplitude supérieure a été détectée à 12h53 le 12 décembre, ce qui conduit l’AVO à élever la couleur de l’alerte aérienne à Orange et le niveau d’alerte volcanique à Vigilance.
Source: AVO.

Planchon-Peteroa (frontière Chili-Argentine):
Des informations font état d’une augmentation de l’activité sur le Planchón-Peteroa à partirr du 16 décembre 2018 au matin. Des épisodes de tremor de faible intensité ont été détectés et associés à des émissions de gaz s’élevant à 800 mètres au-dessus du cratère. Les webcams ont enregistré de l’incandescence au niveau du cratère. Le niveau d’alerte reste au Jaune, sur une échelle de trois couleurs.
Source: SERNAGEOMIN.

Soputan (Indonésie):
L’activité sismique du Soputan a rapidement augmenté à 17h00 le 15 décembre 2018. Une éruption a débuté à 16h02 le 16 décembre, bien que l’obscurité et le brouillard aient empêché l’observation des émissions. L’événement a duré près de 10 minutes, accompagné de forts grondements. Les conditions se sont améliorées environ deux heures plus tard et on pouvait voir un panache de cendre dense s’élevant à 3 km au-dessus du sommet. L’incandescence sommitale était également visible. Un autre événement a débuté à 05h40 avec des panaches de cendre denses qui s’élevaient à 7 km au-dessus du sommet. L’événement a duré environ 6 minutes. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1-4).
Source: VSI.

Krakatau (Indonésie):
Plusieurs événements explosifs ont été enregistrés sur l’Anak Krakatau les 14 et 18 décembre 2018, avec des panaches de cendre s’élevant à 200 et 300 mètres au-dessus du sommet. Le niveau d’alerte reste à 2 (sur une échelle de 1-4).
Source: VSI.

Merapi (Indonésie):
Entre le 7 et le 13 décembre 2018, le dôme de lave dans le cratère sommital du Merapi a augmenté de 2 200 mètres cubes par jour. Le 13 décembre, le volume du dôme était estimé à 359 000 mètres cubes. Le niveau d’alerte reste à 2.

Pacaya (Guatemala):
Dans un bulletin spécial publié le 13 décembre 2018, l’INSIVUMEH a signalé que les grondements du Pacaya étaient perceptibles dans un rayon de 8 km et que de faibles explosions stromboliennes au cratère Mackenney éjectaient des matériaux jusqu’à 50 mètres au-dessus du cratère. Les coulées de lave actives mesuraient 200 à 300 mètres de long et avançaient sur le flanc nord-ouest, générant des avalanches de blocs atteignant un mètre de diamètre. Le rapport explique également que le cône dans le cratère continue de croître ;il remplit le cratère et son sommet se situe à 75 mètres au-dessus de la lèvre.
Source: INSIVUMEH.

Sabancaya (Pérou):
L’activité est stable sur le volcan avec une moyenne de 18 explosions par jour entre le 10 et le 16 décembre 2018. Les panaches de gaz et de cendre atteignent 2,2 km au-dessus du cratère.
Source: INDEMMET, IGP.

———————————————————–

Here is a summary of volcanic activity at some volcanoes around the world as reported in the Weekly Report of the Smithsonian Institution :

Ambrym (Vanuatu):

As I put it before, a fissure eruption in the ESE part of the Ambrym summit caldera near the Lewlembwi crater began on December 15th, 2018, heralded by elevated seismicity. Lava flows and lava fountains could be observed, together with explosions. The lava fountains were about 40 metres high, while lava flows spread to the E part of the caldera. The eruption continued on December 16th and 17th, though reports on this last day only described ongoing ash-and-gas emissions.

Source: GeoHazards.

Cleveland (Alaska):

A small explosion at Cleveland was recorded by the seismic network at 11:55 on December 8th, 2018. A second small explosion with a higher peak amplitude was detected at 11:53 on December 12th, prompting AVO to raise the aviation colour code to Orange and the Volcano Alert Level to Watch.

Source: AVO.

Planchon-Peteroa (Chile-Argentina border):

There are reports of increased activity at Planchón-Peteroa beginning in the morning of December 16th, 2018. Low-intensity pulses of tremor were detected and associated with gas emissions rising 800 metres above the vent rim. Webcams recorded crater incandescence. The alert level remains at Yellow on a three-color scale.

Source: SERNAGEOMIN.

Soputan (Indonesia):

Seismic activity at Soputan rapidly and significantly increased at 17:00 on December15th, 2018. An eruption began at 01:02 on December 16th, though dark and foggy conditions prevented views of emissions. The event lasted for almost 10 minutes, accompanied by thunderous sounds. The conditions improved about two hours later, and a dense ash plume was visible rising 3 km above the summit. Incandescence from the summit was also visible. An event that began at 05:40 produced dense ash plumes that rose as high as 7 km above the summit. The event lasted about 6 minutes. The alert level remains at 3 (on a scale of 1-4).

Source : VSI.

Krakatau (Indonesia):

Several explosive events were recoreded at Anak Krakatau on December 14th and 18th, 2018, producing ash plumes that rose 200 and 300 metres above the summit. The alert level remains at 2 (on a scale of 1-4).

Source : VSI.

Merapi (Indonesia):

Between December 7th and 13th, 2018, the lava dome in Merapi’s summit crater grew at a rate of 2,200 cubic metres per day. By December 13th, the volume of the dome was an estimated 359,000 cubic metres. The alert level remains at 2.

Pacaya (Guatemala):

In a special notice posted on December 13th, 2018, INSIVUMEH reported that rumbling at Pacaya was heard within a radius of 8 km, and weak Strombolian explosions at Mackenney Crater ejected material as high as 50 metres above the crater. Active lava flows were 200-300 metres in length and travelled down the NW flank, generating avalanches of blocks that were as large as 1 metre in diameter. The report also noted that the cone in the crater continued to grow, filling the crater, and was 75 metres above the crater rim.

Source: INSIVUMEH.

Sabancaya (Peru):

Activity is stable on the volcano with an average of 18 explosions per day during 10-16 December, 2018. Gas-and-ash plumes rose as high as 2.2 km above the crater.

Source: INDEMMET, IGP.

Vue de l’éruption du Soputan le 16 décembre 2018 (Credit photo: Sutopo Purwo Nugroho)

Augmentation de l’activité du Soputan (Indonésie) et d’Ambrym (Vanuatu) // Increased volcanic activity at Soputan (Indonesia ) and Ambrym (Vanuatu)

Selon le site web The Watchers, une intense activité éruptive a débuté sur le Soputan à 17h02 (TU) le 15 décembre 2018. Le volcan émat des fontaines de lave et des colonnes de cendre jusqu’à 8 km au dessus du niveau de la mer. La couleur de l’alerte aérienne et passée du jaune à l’Orange puis au Rouge.

Dans le même temps, le département GeoHazards du Vanuatu a fait passer le niveau d’alerte d’Ambrym à 3 le 15 décembre 2018. L’éruption a lieu dans la caldera. La zone de danger se limite à environ 2 km autour du Benbow et à 4 km autour des cratères du Marum, notamment le Maben-Mbwelesu, le Niri-Mbwelesu et le Mbwelesu.
Les observations et l’analyse des données sismiques effectuées le 15 décembre confirment une éruption latérale intra-caldérique mineure près du cratère du Marum ; elle a commencé à 06h00 (heure locale). L’activité consiste en coulées et fontaines de lave avec des émissions de cendre et de gaz.

Voici une petite vidéo montrant la nouvelle fracture éruptive: https://youtu.be/q3K4IWZILA4

Le niveau d’alerte à Ambrym était à 2 depuis le 7 décembre 2017.
Source: The Watchers.

————————————————————-

According to the website The Watchers, an intense eruptive phase started at Soputan volcano at 17:02 UTC onDecember 15th. The volcano is producing lava fountains and ash columns up to 8 km above sea level. The Aviation Colour Code has been raised from Yellow to Orange and then to Red.

Meantime, the Vanuatu Meteorology and Geo-Hazards Department raised the volcanic alert level for Ambrym volcano to 3 on December 15th, 2018. The eruption is taking place in the caldera area. The danger zone is limited about 2 km around Benbow and 4 kmaround Marum craters, including Maben-Mbwelesu, Niri-Mbwelesu and Mbwelesu.

Observations and seismic data analysis performed on December 15th confirm a small-scale intra-caldera flank eruption near Marum crater starting at 06:00 (local time). The activity consists of ongoing lava flows and lava fountains with ash and gas emissions.

Here is a short video showing the new eruptive fissure: https://youtu.be/q3K4IWZILA4

The Alert Level for Ambrym volcano had been at level 2 since December 7th, 2017.

Source: The Watchers.

Episode éruptif sur le Soputan (Sulawesi / Indonésie)

Selon le Jakarta Post, qui a relayé un message du VSI, le Soputan, dans le nord de Sulawesi, a émis une colonne de cendre de 4 km de hauteur le 3 octobre 2018 au matin, incitant les autorités à relever le niveau d’alerte du volcan à 3, sur une échelle de 4 .

Il est demandé à la population de ne pas entrer dans une zone d’un rayon de 4 à 6,5 km autour du volcan. Les habitants à proximité des rivières près de la montagne ont également été avertis du risque de lahars après les périodes de pluie. La population a également été invitée à utiliser les masques anti-poussière qui ont été distribués pour éviter tout problème respiratoire en cas de retombée de cendre.
Comme les panaches de cendre se dirigent vers l’ouest et le nord-ouest le trafic aérien risque d’être perturbé. L’aéroport international Sam Ratulangi de Manado fonctionne toujours normalement car il est situé au nord-est du Soputan.
Source: The Jakarta Post.

Il est très difficile de dire s’il existe un lien entre l’éruption du Soputan et les puissants séismes (M 6.1 et M 7.5) qui ont frappé l’île des Célèbes le 28 septembre 2018. Le dernier bilan est de 1 374 morts et devrait s’alourdir considérablement lorsque toutes les régions touchées par le séisme et le tsunami auront été explorées.
Le Soputan est situé à environ 600 kilomètres à vol d’oiseau, donc très loin de Palu, la ville la plus touchée par la catastrophe. Le volcan est entré en éruption  le mercredi 3 octobre 2018 à 00h47 (TU)  ou 08h47 (heure locale), avec une colonne de cendre qui est montée à 6,8 km au dessus du niveau de la mer.
Une augmentation de la sismicité sur le Soputan avait été observée depuis la fin du mois d’août 2018, ce qui avait incité les autorités à relever la couleur de l’alerte aérienne de Vert à Jaune.
La dernière éruption du Soputan a eu lieu du 2 janvier au 7 février 2016. Elle avait un VEI de 3. Le volcan est particulièrement actif. D’autres éruptions ont eu lieu en 2015, 2012, 2011, 2008 et 2007.

On ne peut donc pas dire si la dernière a un lien direct avec le tremblement de terre ou si elle fait partie du processus éruptif habituel de ce volcan.

———————————–

According to the Jakarta Post which relayed a message from the VSI, Mount Soputan in North Sulawesi emitted a 4-kilometre column of ash on October 3rd, 2018 in the morning, prompting authorities to raise the volcano’s alert level to 3, on a scale of 4 levels.

Residents have been advised to refrain from entering the area within a 4- to 6.5-kilometre radius around the volcano. Residents of riverbank settlements near the mountain have also been warned of the potential for lahars following rain periods. Residents have also been advised to use dust masks that have been distributed to avoid any potential respiratory problems in the event of falling ash.

As the ash is drifting to the west and northwest flights are likely to be disrupted. Sam Ratulangi International Airport in Manado is still operating normally, as it is located northeast of the mountain.

Source : The Jakarta Post.  

It is very difficult to say whether there is a link betwen the Soputan eruption and the powerful earthquakes (M 6.1 and M 7.5) that struck Sulawesi on September 28th, 2018 The latest death toll is 1,374 deaths and is likely to become much heavier when all regions affected by the quake and tsunami have been explored.

Mount Soputan is located about 600 km as the crow flies from Palu which was the town the most affected by the disaster. The volcano erupted early Wednesday, October 3rd, 2018, at 00:47 UTC (08:47 local time), producing an ash column up to 6.8 km above sea level.

An increase in the number of seismic events at Mt Soputan had been detected since the end of August 2018, which had incited authorities to raise the Aviation Colour Code from Green to Yellow.

The last eruption of Mt Soputan occurred from January 2nd to February 7th, 2016. It had a VEI of 3. The volcano is quite active. Other eruptions took place in 2015, 2012, 2011, 2008, 2007.

So, it cannot be said whether the latest event had a link with the earthquake or if it was part of the usual eruptive process of this volcano.

Vue du panache éruptif (Crédit photo: BNPB)

Vue du Soputan (Crédit photo: Wikipedia)

 

Quelques nouvelles volcaniques // A few volcanic pieces of news

drapeau-francaisDans son rapport pour la période du 10 au 16 février 2016, le Global Volcanism Network de la Smithsonian Institution mentionne quatre volcans qui ont été particulièrement actifs :
Des explosions sont encore observées sur le Sakurajima (Japon) avec des émissions de cendre jusqu’à 2 km d’altitude. Le niveau d’alerte reste à 3, sur une échelle de 5 niveaux.
Les panaches de cendre du Semeru (Indonésie) atteignent généralement des altitudes de 7-8 km. Un effondrement du dôme le 13 février a généré des coulées pyroclastiques qui ont dévalé les flancs S et SE sur 4 ou 5 km.
Les émissions de gaz et de vapeur du Soputan (Indonésie) montent jusqu’à environ 200 mètres au-dessus du cratère. La sismicité est dominée par des signaux indiquant des avalanches et des émissions de gaz. Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1-4). Il est demandé aux habitants et aux touristes de ne pas approcher les cratères à moins de 6,5 km.
Les explosions du Zhupanovsky (Kamchatka) continuent, avec des panaches de cendre jusqu’à 7 km d’altitude. Une forte explosion le 13 février a généré un panache de cendre qui est monté jusqu’à 10 km d’altitude. L’alerte aérienne a été portée à la couleur Rouge, avant d’être ramenée à l’Orange.

———————————

drapeau anglaisIn its report for the period between February 10th and 16th, the Smithsonian Institution’s Global Volcanism Program mentions four volcanoes that have been quite active.
Explosions are still observed on Sakurajima (Japan) with ash emissions up to 2 km a.s.l. The alert level remains at 3, on a 5-level scale.
Ash plumes from Semeru (Indonesia) usually rise to altitudes of 7-8 km. A lava-dome collapse on February 13th generated pyroclastic flows that travelled 4-5 km down the S and SE flanks.
White plumes from Soputan (Indonesia) rise as high as 200 metres above the crater. Seismicity is dominated by signals indicating avalanches and emissions. The alert level remains at 3 (on a scale of 1-4). Residents and tourists are advised not to approach the craters within a radius of 6.5 km.
Explosions at Zhupanovsky (Kamchatka) continue, generating ash plumes up to 7 km a.s.l. A larger explosion on February 13th generated an ash plume that rose up to10 km a.s.l. The aviation colour code was then raised to Red and later lowered to Orange.