Belle photo de l’Overlook Crater (Kilauea / Hawaii) // Great photo of the Overlook Crater (Hawaii)

Le HVO a mis en ligne le 13 septembre une photo très intéressante de l’Overlook Crater, la bouche active avec un lac de lave dans le vaste cratère de l’Halema’uma’u. L’image montre la paroi ouest de l’Overlook Crater. Au bas du cliché, on peut voir la croûte mince du lac de lave avec les projections habituelles de spattering à sa surface. Juste au-dessus de la surface du lac, un anneau noir de quelques mètres de hauteur révèle un récent niveau du lac dont la surface varie selon les épisodes d’inflation et de déflation du Kilauea. Au-dessus de la zone noire, une épaisse couche de roche rouge, blanche et jaune apparaît dans la paroi du cratère. Ces couleurs sont dues à l’oxydation et à l’altération de la lave ancienne qui a envahi l’Halema’uma’u dans les années 1960 et 1970. Au-dessus des roches colorées, on peut voir une zone de 8 mètres d’épaisseur faite de couches de roches plus sombres laissées par le débordement de lave d’avril et mai 2015. La partie sommitale de la paroi est constituée par le plancher plat de Halema’uma’u qui est recouvert d’une couche de cheveux de Pele.
La photo a été prise par les géologues du HVO, les seules personnes autorisées à s’approcher de l’Overlook Crater. La zone est interdite au public quel qu’il soit, qu’il s’agisse de personnes individuelles ou d’agences de voyage, car les parois du cratère s’effondrent parfois dans le lac de lave, générant des explosions violentes qui envoient des matériaux incandescents au-delà de la lèvre de la bouche active.
Source: HVO.

—————————————

HVO posted on September 13th a very interesting photo of the Over look Crater, the active vent with a lava lake within Halema’uma’u. The image shows the western wall of the Overlook Crater. One can see the thin crust of the lava lake with the usual spattering at its surface. Just above the lake surface, a black ring extends up the wall several meters, revealing a recent high stand of the lake whose surface varies according to the inflation and deflation events on Kilauea. Above the black zone, a thick span of red, white and yellow rock is exposed in the crater wall. The colours are due to oxidation and alteration of older lava that filled Halema‘uma‘u in the 1960s and 1970s. Above the colourful rocks is an 8-metre-thick section of darker rock layers, which were formed by lava overflowing the Overlook Crater rim in April and May 2015. The top of the photo shows the flat floor of Halema‘uma‘u, blanketed in a continuous layer of Pele’s hair.

The photo was taken by HVO geologists, the only persons allowed to stand close to the Overlook Crater. The area is closed to the public whatever it is – individual people or travel agencies – as parts of the walls sometimes collapse in the lava lake, generating violent explosions that send hot material beyond the vent’s rim.

Source: HVO.

Paroi ouest de l’Overlook Crater le 13 septembre 2017 (Crédit photo: HVO)

Violente explosion dans l’Overlook Crater le 3 mai 2015 (Crédit photo : HVO)

 

Kilauea (Hawaii): Risque d’effondrement de la paroi sud de l’Overlook Crater // Risk of collapse of the southern wall of the Overlook Crater

Suite à un survol effectué le 16 mars 2017, le HVO a réalisé une modélisation 3D de l’Overlook Crater qui referme le lac de lave au cœur du vaste cratère de l’Halema’uma’u. L’animation est accessible en cliquant sur le lien ci-dessous. Le lac de lave présente un diamètre d’environ 250 mètres. L’image reconstituée montre qu’une partie de la paroi sud de l’Overlook Crater est en surplomb au-dessus du lac, avec un risque d’effondrement. Si ce dernier se produit – comme se fut le cas en novembre et décembre 2016 – la lèvre sud du cratère (là où se trouve l’ancienne terrasse d’observation) sera certainement impactée par des projections. Cela justifie l’interdiction d’accès de ce secteur.

https://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/uploads/multimediaFile-1658.mp4

————————————–

Following an overflight performed on 16 March 2017, HVO produced a 3D model of the Overlook Crater which holds the lava lake in the much larger Halema’uma’u Crater. The animated model can be seen by clicking on the link below. The lava lake has a diameter of about 250 meters. The reconstructed image shows that part of the southern wall of the Overlook Crater is overhanging over the lake, with a risk of collapse. If the collapse occurs – as was the case in November and December 2016 – the southern rim of the crater (where the old observation deck is located) will certainly be impacted by projections. This justifies the ban on access in this sector.
Https://hvo.wr.usgs.gov/multimedia/uploads/multimediaFile-1658.mp4

Overlook Crater le 4 décembre 2016 (Crédit photo: HVO)

Les explosions de l’Halema’uma’u (Volcan Kilauea / Hawaii) // The explosions of Halema’uma’u Crater (Kilauea Volcano / Hawaii)

drapeau-francaisL’explosion qui a secoué le lac de lave de l’Halema’uma’u le 6 août 2016 est la dernière d’une série qui a débuté en 2008. En effet, l’éruption sommitale en cours a commencé par une un événement explosif le 19 mars 2008, quand un éboulement a bloqué temporairement les gaz à l’intérieur de la nouvelle bouche qui venait de s’ouvrir. La pression s’est accumulée et une explosion s’est produite quelques minutes plus tard. Les matériaux éjectés étaient entièrement composé de roches anciennes tandis que les gaz provenaient du magma qui n’avait pas encore atteint la surface. Sept autres événements explosifs ont eu lieu entre le 9 avril et le 14 octobre 2008. Tous ont mis en œuvre des roches anciennes et du magma juvénile qui était apparu dans la nouvelle bouche. Depuis 2008, 19 rxplosions ont déposé des projections sur la lèvre de l’Halema’uma’u. Leur amplitude peut être définie en se référant à l’Indice d’Explosivité Volcanique (VEI) qui classe les éruptions explosives en fonction du volume de matériaux émis. Le VEI, tel qu’il est défini actuellement, varie de 8 à moins 6 (-6). Un VEI de 8 correspond à un volume de 1018 mètres cubes ou plus. Un VEI de -6 correspond à un volume de 0,1-0,01 mètres cubes.
http://geology.com/stories/13/volcanic-explosivity-index/

Trois parmi les événements explosifs de 2008 ont été répertoriés avec un VEI -2 (entre100 et 1000 mètres cubes émis), quatre avec un VEI -3 (10-100 mètres cubes émis), et un avec un VEI -4 (1-10 mètres cubes émis). Tous les événements depuis 2008 ont un VEI -3 ou un VEI.-4. Aucun n’égale ou dépasse les trois grands événements de 2008. Le VEI de l’événement du 6 août dernier a été estimé à -3.
Un autre facteur important à prendre en compte est la profondeur de l’explosion par rapport à la lèvre du cratère. Davantage de matériaux atteindront la lèvre de l’Halema’uma’u si la profondeur n’est pas importante car la matière éjectée aura moins de distance à parcourir. On ne connaît pas la profondeur des événements explosifs de 2008, ni des deux événements de 2009, mais on pense qu’ils se situaient probablement à plus de 150 mètres de profondeur.
En revanche, tous les événements explosifs ont eu lieu à une profondeur inférieure à 150 mètres depuis 2011, année où des mesures fréquentes de la profondeur du lac de lave ont commencé à être effectuées en utilisant un télémètre laser. Par exemple, l’événement du 6 août 2016 a eu lieu à une profondeur de 125 mètres. Trois événements explosifs en avril-mai 2015 se sont produits alors que le niveau du lac était anormalement élevé, à 85-90 mètres en dessous de la lèvre du cratère principal de l’Halema’uma’u. Toutes les explosions ont été provoquées par les chutes de pierres des parois de l’Overlook Crater qui contient le lac de lave. Ces parois sont devenues de plus en plus stables avec le temps. La preuve de cette stabilité est la faible quantité de roche solide émise quotidiennement ; elle atteint en moyenne aujourd’hui moins de 5% de l’ensemble des éjectas. Néanmoins, il reste des parties instables sur les parois, en particulier en dessous de l’ancien belvédère, aujourd’hui interdit au public. De petits événements explosifs provoqués par des effondrements de cette partie de la paroi peuvent encore « arroser » cette zone. C’est ce qui est arrivé le 8 janvier et le 6 août de cette année. Cette partie de la paroi va finir par se stabiliser, mais elle est probablement encore fragile. Il ne serait pas surprenant que de nouvelles explosions accompagnées de projections se produisent dans les prochains mois.
Source: USGS / HVO.

————————————–

drapeau-anglaisThe explosive event at Halema’uma’u Crater’s lava lake on August 6th, 2016, was the latest in a series that began in 2008. Indeed, the current summit eruption started explosively on March 19th, 2008, when a rockfall temporarily impeded the release of volcanic gas from a new vent. Pressure built up, and an explosion ensued a few minutes later. The erupted material consisted entirely of older rocks from past eruptions; the gas came from magma not yet in the vent. Seven more explosive events took place between April 9th and October 14th, 2008. All involved both old rocks and new magma, which had risen into the new vent.

Since 2008, 19 explosive events have deposited spatter on the rim of Halema’uma’u Crater. Their amplitude can be defined using the Volcano Explosivity Index (VEI) which classifies explosive eruptions by the volume of erupted material. The VEI, as currently defined, ranges from 8 to minus 6 (-6). A VEI of 8 has a volume of 1 trillion cubic metres or more. A VEI of -6 has a volume of 0.1–0.01 cubic metres.

http://geology.com/stories/13/volcanic-explosivity-index/

Three of the 2008 explosive events rated as VEI -2 (100–1,000 cubic metres), four as VEI -3 (10–100 cubic metres), and one as VEI -4 (1–10 cubic metres). All explosive events since 2008 are either VEI -3 or VEI -4. None comes close to matching the three larger 2008 events. The August 6th event rates a VEI of -3.

Another important factor to take into account is the depth below the crater rim at which the explosive event takes place. More material will reach the rim of Halema’uma’u if the depth is shallower, as the ejected material has less distance to travel. We don’t know the depths of the explosive events in 2008 or the two in 2009, except that they were certainly more than 150 metres deep.

In contrast, all explosive events have been shallower than 150 metres since 2011, when frequent measurements of the depth to the lava lake were started using a laser rangefinder. For example, the August 6th event occurred at a depth of 125 metres. Three explosive events in April-May 2015 took place when the lake level was unusually high, 85–90 metres below the Halema’uma’u Crater rim All the explosive events were triggered by rockfalls from the walls of Overlook crater, which contains the lava lake. Those walls are becoming more stable with time. Evidence of increasing stability is the low amount of solid rock material erupted daily from the crater, now averaging less than 5% of the total daily ejecta. Nonetheless, unstable portions of the wall remain. One is under the old visitor overlook on the Crater rim. Even small explosive events caused by failure of this part of the wall can throw spatter onto the overlook area. That happened on January 8th and August 6th of this year.  Eventually this part of the wall will stabilize, but it probably hasn’t yet. We will not be surprised if another shower of spatter lands in the overlook area in the next few months.

Source: USGS / HVO.

Halemaumau-juillet-2007

Cratère de l’Halema’uma’u quelques semaines avant la naissance de la nouvelle bouche éruptive (Photo: C. Grandpey)

Halemau 2008 01

La nouvelle bouche en mars 2008 (Crédit photo: HVO)

Halemau 2011

Explosion dans l’Overlook Crater le 7 mars 2011 (Crédit photo: HVO)

Les lacs de lave du Kilauea (Hawaii) // Kilauea lava lakes (Hawaii)

drapeau francaisLe HVO publie de temps en temps des articles de vulgarisation scientifique. L’un des derniers a été consacré au lac de lave de l’Halema’uma’u, apparu suite à l’ouverture spectaculaire de l’Overlook Crater dans la partie sud-ouest de la caldeira du Kilauea le 19 mars 2008.
Il existe très peu de lacs de lave actifs dans le monde. Les autres se trouvent dans les cratères du Nyiragongo (République Démocratique du Congo), de l’Erta Ale (Ethiopie) et de l’Erebus (Antarctique). Des chaudrons de lave sont également visibles de temps à autre sur le Marum et le Benbow au Vanuatu.
Le lac de lave de l’Overlook Crater est actuellement le deuxième de la planète, avec 220 mètres de long sur 170 de large. Il se trouve à plus de 100 mètres de profondeur sous la lèvre de l’Halema’uma’u. Celle de l’Overlook Crater s’est rehaussée de 8 mètres fin avril – début mai 2015, suite aux débordements de la lave sur le plancher de l’Halema’uma’u.
Les lacs de lave ne sont pas une nouveauté dans le cratère de l’Halema’uma’u. En effet, entre 1823 et 1924, un lac de lave était presque toujours présent dans la caldeira du Kilauea, généralement à l’intérieur de l’Halema’uma’u. Des lacs de lave éphémères ont été observés à plusieurs reprises entre 1924 et 1968. La plupart du temps, cependant, ils avaient un aspect bien différent de celui d’aujourd’hui.
La gravure presque centenaire que l’on peut voir au Musée Jaggar (voir ci-dessous) montre l’Halema’uma’u à une époque où une surface beaucoup plus vaste de son plancher était occupée par un lac de lave. Des structures imposantes de lave solidifiée s’élevaient alors au-dessus de la surface du lac. Les visiteurs pouvaient parfois apercevoir les fontaines de lave et entendre le bruit de ressac du lac depuis leur hôtel.
Dans les années 1900, la lave dans l’Halema’uma’u était tellement fluide que le lac montrait beaucoup de points communs avec un corps d’eau dynamique. Thomas Jaggar, le fondateur du HVO, a utilisé des termes tels que « anse », « baie » ou « crique » pour décrire la lave qui s’agitait dans le lac. Ce dernier était entouré de levées construites par les débordements de la lave.
À l’heure actuelle, le niveau du lac de lave du Kilauea fluctue en fonction des épisodes d’inflation et de déflation du sommet. Au cours des dernières semaines, sa surface se situait entre 40 et 65 mètres sous le plancher actuel de Halema’uma’u.

 ———————————————

drapeau anglaisHVO releases from time to time popular scientific articles. One of the latest was dedicated to the Halema’uma’u lava lake which followed the dramatic opening of the Overlook crater in the SW part of the Kilauea caldeira on March 19th 2008.

There are very few active lava lakes in the world. The others are within the craters of Nyiragongo volcano (Democratic Republic of Congo), Erta Ale (Ethiopia) and Mount Erebus (Antarctica). Occasional lava cauldrons are also to be seen on Marum and Benbow volcanoes in Vanuatu.

The active lava lake in the Overlook crater is now the second largest lava lake on Earth, about 170 metres by 220 metres across. The lake is more than 100 metres deep and the Overlook crater itself deepened by 8 metres in late April and early May 2015, when overflows onto the floor of Halema‘uma‘u built the rim higher.

Lava lakes are not new to Halema‘uma‘u Crater. Indeed, from 1823 through 1924, a lava lake was nearly always present in the Kilauea caldera, generally inside Halema‘uma‘u. Short-lived lava lakes played in Halema‘uma‘u several times between 1924 and 1968. Much of the time, however, visitors witnessed a scene quite different from today.

The nearly century-old print to be seen at the Jaggar Museum (see below) shows Halema‘uma‘u when a much larger area of its floor was covered by a lava lake, compared to today. Towering bodies of solidified lava can be seen rising above the lake surface. Visitors could sometimes view lava fountaining and hear noises of splashing lava from the hotel.

In the early 1900s, the lava lake inside Halema‘uma‘u resembled a dynamic body of water in many ways. Thomas Jaggar, founder of the Hawaiian Volcano Observatory, used terms such as cove, bay, and inlet to describe lava pools and other features in the lake. The lava lake was surrounded by levees made by overflows of lava from the lake.

Right now, Kilauea’s lava lake level fluctuates according to changes in summit inflation and deflation. During the past weeks, the lake ranged between 40 and 65 metres below the current floor of Halema‘uma‘u.

From ESE, SE crag.

Crédit photo: T. Jaggar / Jaggar Museum

Halemaumau 2015

Vue du cratère de l’Halema’uma’u, de l’Overlook Crater et du lac de lave début juin 2015

(Crédit photo:  HVO)

Halemau-fevrier

L’Overlook Crater vu depuis la terrasse du Jaggar Museum  (Photo:  C.  Grandpey)