Etna (Sicile / Italie)

Il suffit que j’aie le dos tourné pour que l’Etna se manifeste ! C’est ce qui s’est passé pendant que je faisais une escapade glaciaire dans les Alpes. Le 5 septembre 2018 au matin, le volcan a réveillé les habitants de la région avec deux fortes explosions à 6h15 et 8h36 au niveau de la bouche E du Nouveau Cratère Sud-Est (NCSE).

Au vu de cette activité explosive qui fait suite à une activité strombolienne les jours précédents, il a été décidé de faire passer la couleur du niveau d’alerte volcanique du Vert au Jaune. La décision a été adoptée le 29 août 2018 par la Protection Civile sur la base des informations fournies par l’INGV de Catane, le Département des Sciences de la Terre de l’Université de Florence et le CNR. L’activité éruptive n’a pas, pour le moment, affecté le trafic aérien à l’aéroport de Catane.

———————————————–

While I was on a glacier getaway in the Alps, Mount Etna wolke up residents on its slopes with two powerful explosions on the morning of September 5th, 2018 at 6:15 and 8:36 am. Their origin was the eastern vent of the New Southeast Crater (NSEC).
In view of this explosive activity that followed Strombolian activity in the previous days, it was decided to raise the colour of the volcanic alert level from Green to Yellow. The decision was adopted on 29 August 2018 by the Civil Protection on the basis of information provided by the INGV of Catania, the Department of Earth Sciences of the University of Florence and the CNR. The eruptive activity has not, for the moment, disturbed air traffic at the airport of Catania.

Merci à mon ami Santo Scalia de m’avoir envoyé ces photos

Etna (Sicile / Italie): Belle activité mais restrictions d’accès // Nice activity but restricted access

Après une longue période de repos, l’Etna semble avoir repris goût à la vie. Depuis quelques semaines, on observe un regain d’activité dans les cratères sommitaux. En ce moment, les plus actifs sont la Bocca Nuova et le Nouveau Cratère Sud-Est (NCSE), en particulier au niveau de la bouche qui s’est ouverte fin novembre 2017 sur le flanc E de ce cratère. Le matin du 24 août 2018, le NCSE a émis pendant environ une heure un volumineux panache de cendre produit probablement par des effondrements à l’intérieur des conduits. Boris Behncke indique que l’on observe deux petites coulées de débordement, peu alimentées. De nombreuses photos illustrent cette activité éruptive sur sa page Facebook :

https://www.facebook.com/boris.behncke?fb_dtsg_ag=Adxo1mL_gVvS0E2U1kgySN669dka5v4YAJWNiJvTYWeHHw%3AAdz7lshyvpwVDaja9dUqT25cjKy-JsTpcsLRUtfOiWIP2g

++++++++++

Suite à l’activité actuelle de l’Etna, le Maire de Nicolosi a publié le 24 août 2018 une ordonnance définissant l’accès au volcan (voir ci-dessous):

  • Accès libre jusqu’à 2600 mètres d’altitude.
  • Entre 2600 et 2750 mètres d’altitude, accompagnement obligatoire par les guides alpins ou à compétence volcanologique.
  • L’accès est interdit au-dessus de 2750 mètres d’altitude.

Ces restrictions d’accès ne concernent pas la Protection Civile, les scientifiques de l’INGV, les forces de l’ordre, les servives de secours, les Guides de l’Etna…

———————————————–

After a long period of quiescence, Mt Etna seems to have become active again. In recent weeks, there has been new activity in the summit craters. At this time, the most active are the Bocca Nuova and the New South-East Crater (NSEC), especially at the vent which opened at the end of November 2017 on the E side of this crater. In the morning of 24 August, the NSEC produced a voluminous ash plume that lasted about one hour. It was probably triggered by collapses inside the conduits. Boris Behncke indicates that there are two short-lived lava overflows. Many photos illustrate this eruptive activity on his Facebook page:
https://www.facebook.com/boris.behncke?fb_dtsg_ag=Adxo1mL_gVvS0E2U1kgySN669dka5v4YAJWNiJvTYWeHHw%3AAdz7lshyvpwVDaja9dUqT25cjKy-JsTpcsLRUtfOiWIP2g

++++++++++

Due to the current activity of Mt Etna, the Mayor of Nicolosi released on August 24th, 2018 an ordinance defining the access to the volcano (see below):
Free access up to 2600 meters a.s.l.
Between 2600 and 2750 meters a.s.l., mandatory accompaniment by alpine or volcanological guides.
Access is prohibited above 2750 meters above sea level.

These restrictions do not concern the Civil Defense, INGV scientists, the police forces, the emergency services, the Guides of MtEtna…

Crédit photo: Boris Behncke

°°°°°°°°°°°°°°°

Etna (Sicile): Situation stable

drapeau-francais8h30 : Rien de très nouveau sur l’Etna depuis hier soir. L’éruption sommitale (ce n’est pas seulement un paroxysme) semble avoir trouvé sa vitesse de croisière. Le tremor est stable et une activité strombolienne continue à animer le Nouveau Cratère SE (NCSE).

——————————-

drapeau-anglais8:30 : There is nothing quite new on Mt Etna this morning. The summit eruption (the word “paroxysm” is now inadequate) has now got a steady pace. The tremor is stable and strombolian activity can still be observed at the New SE Crater (NSEC).

Etna 2015_modifié-13

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

drapeau-francais18 heures : Le tremor montre que la situation est restée relativement stable sur l’Etna aujourd’hui. L’activité strombolienne reste présente à partir d’une double bouche au sommet du Nouveau Cratère SE et la lave continue à s’écouler sur le flanc oriental du cône.

———————————

drapeau-anglais18:00 : The tremor shows that the situation has remained quite stable on Mt Etna today. Strombolian activity is still present at a double vent at the summit of the New Crater and lava keeps flowing along the eastern flank of the cone.

Etna 2015_modifié-15

L’activité éruptive vue ce soir par l’une des webcams RadioStudio7.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

20h30: La webcam INGV orientée vers le Cratère SE montre bien la coulée de lave qui se dirige vers la valle del Bove.

——————————-

20:30: The INGV webcam clearly shows the lava flows that is travelling toward the Valle del Bove.

Etna 2015_modifié-16

Etna (Sicile / Italie) [suite / continued]

drapeau francaisL’Etna est un beau volcan ; il n’est pas loin de la France et le moindre de ses caprices fait l’objet de longs commentaires. Pourtant, son activité actuelle est de la rigolade à côté de celle que l’on a observée ces derniers jours sur un volcan comme le Kilauea à Hawaii !

Pour répondre à la question que je posais dans ma dernière note, il semble que l’Etna ait daigné ouvrir un œil avec une petite activité strombolienne qui a débuté le 12 mai sur le Nouveau Cratère SE (NCSE). La caméra thermique et les images de la webcam Radio Studio 7 montrent également l’apparition d’une petite coulée de lave à partir d’une bouche située juste sous la lèvre orientale du cratère. A noter que l’avancée de cette coulée s’est accompagnée de petits effondrements sur le versant E du NCSE

L’activité éruptive s’est progressivement intensifiée, avec une hausse du tremor. Au cours de la nuit du 12 au 13 mai, l’activité s’est stabilisée et s’est concentrée sur trois bouches situées le long d’une fracture dans la partie E du cratère.

Ce soir, après une tendance à la baisse, le tremor a repris de la vigueur. La webcam Radio Studio 7 montre parfaitement d’activité strombolienne ainsi que la coulée de lave. .

 ——————————————–

drapeau anglaisMount Etna is a nice volcano; it is not far from France and his every whim is the subject of much comment. Yet its current activity is a mere trifle compared to the one that could be observed in recent days on Kilauea Volcano in Hawaii!
To answer the question I asked in my last note, it seems that Mt Etna accepted to open one eye with a small strombolian activity that began on May 12th at the New SE Crater (NSEC). The thermal camera and webcam images provided by Radio Studio 7 also show a small lava flow coming out of an effusive vent just below the eastern rim of the crater. The advancement of this flow was accompanied by smaller collapses on the E side of the NSEC
The eruptive activity gradually intensified, with an increase in the tremor. During the night May 12th to 13th, the activity stabilized and remained located on three vents along a fracture in the eastern part of the crater.
Tonight, after a decreasing trend, the tremor has regained some strength. The radio Studio 7 webcam perfectly shows the strombolian activity as well as the lava flow.

Etna-13-mai

Etna (Sicile / Italie): Pas de quoi fouetter un chat! // Nothing to make a fuss about!

drapeau francaisPeut-être parce qu’il est pratiquement à portée de main (un vol d’à peine 3 heures suffit pour atteindre Catane depuis Paris), l’Etna fait frémir Internet dès qu’il montre un panache de gaz ou de cendre inhabituel.

Le 28 décembre, le Nouveau Cratère Sud-Est (NCSE) a cru bon fêter la fin de l’année 2014 par l’une de ces brèves crises éruptives dont il a le secret. Certains se sont alors précipités sur leurs claviers pour parler de « paroxysme », entrevoyant déjà une série de gerbes et de coulées, comme cela s’est produit il y a quelques mois. Malheureusement pour eux, l’Etna en a décidé autrement. Après deux heures d’activité – rendue invisible par les mauvaises conditions météo – le NCSE a retrouvé son calme. On peut raisonnablement penser qu’il s’agissait de la vidange d’une petite poche de magma superficielle, un événement qui n’a rien d’exceptionnel sur l’Etna.

Il faut toutefois noter que le retour au calme s’est fait progressivement et que des émissions de cendre relativement abondantes étaient observées au niveau du NCSE dans les jours qui ont suivi. Il s’agissait probablement de la fin du nettoyage de la poche de magma que je viens de mentionner. Par ailleurs, une petite activité strombolienne a été observée début janvier dans le Cratère Central qui ne s’était pas manifesté depuis pas mal de temps.

Au moment où j’écris ces lignes, tremor et sismicité montrent des niveaux qui n’ont rien d’inquiétant. Il faut toutefois rester vigilant car on sait que le Mongibello a plus d’un tour dans son sac et peut surprendre les scientifiques de l’INGV, en dépit de tous les instruments de mesure à leur disposition !

En y réfléchissant bien, les menaces occasionnées par les coulées de lave sur l’île de Fogo ou à Hawaii, ou par les coulées pyroclastiques du Sinabung sont autrement plus inquiétantes que les petites sautes d’humeur de l’Etna !

Vous trouverez un rapport détaillé de la crise éruptive du 28 décembre, ainsi que des photos et une carte des coulées à cette adresse:

http://www.ct.ingv.it/it/?option=com_content&view=article&id=1035

 —————————————–

drapeau anglaisPerhaps because it is so close to us (you reach Catania after a mere 3-hour flight from Paris), Etna causes a panic on the Internet as soon as it emits an unusual plume of gas or ash.
On December 28th, the New Southeast Crater (NSEC) saw fit to celebrate the end of 2014 with a brief eruptive crisis. Some volcano lovers then rushed to their keyboards and talked about « a paroxysm », already foreseeing a series of lava ejections and flows, as happened a few months ago. Unfortunately, Etna decided otherwise. After two hours of activity – that could not be seen because of the bad weather – the NCSE became quiet again. It is reasonable to think that it was the drainage of a small shallow pocket of magma, an event that is by no means exceptional on Mount Etna.
However, the return to a calm period happened gradually and voluminous ash emissions were observed at the NSEC in the days that followed. This was probably the end of the cleaning of the magma pocket I mentioned previously. Furthermore, a small Strombolian activity was observed in early January at the Central Crater that had not been active for quite a long time.
At the time I’m writing this note, the tremor and seismicity show levels that have nothing to worry about. However, one should remain vigilant because we know that Mongibello has more than one trick up its craters and can surprise INGV scientists despite all the measuring instruments at their disposal!
On reflection, the threats caused by the lava flows on Fogo Island or Hawaii, or the pyroclastic flows of Sinabung are far more disturbing than Mount Etna’s sudden changes of mood!

You will find a detailed report of the December 28th eruptive crisis, together with photos and a map of the lava flows at this address:

http://www.ct.ingv.it/it/?option=com_content&view=article&id=1035

Etna-neige-SE

Vue du Cratère Sud-Est le 1er janvier 2000!

Etna (Sicile / Italie)

drapeau francaisDans son dernier bulletin en date du 10 mars, l’INGV indique qu’une petite activité strombolienne, parfois accompagnée de faibles émissions de cendre, persiste au sommet du Nouveau Cratère SE (NCSE). La lave continue à s’échapper de la base du cône ; elle forme deux bras à partir d’une bouche nichée à l’intérieur de la zone où a pris naissance l’effondrement du 11 février dernier.  Le tremor ne montre pas de variations significatives.

Outre cette activité du NCSE, on observe des émissions sporadiques de cendre et de matériaux à haute température au niveau de la Bocca Nuova. Toutefois, les mauvaises conditions météo n’ont pas permis de faire de bonnes observations de ce phénomène, ni de l’instabilité du versant E du NCSE. On remarque néanmoins une zone de fumerolles à haute température au-dessus de la fracture d’effondrement.

 ——————————————

drapeau anglaisIn its latest report (March 10th 2014), INGV indicates that some slight strombolian activity is going on at the summit of the New Crater (NSEC), with occasional weak ash emissions. Lava keeps flowing from the lower part of the cone. It divides in two branches from a vent located within the notch that was left by the 11 February collapse. The tremor does not show any significant variations.

Beside the activity at the NSEC, one can observe sporadic emissions of ash and hot materials at the Bocca Nuova. However, the poor weather conditions did not allow to make good observations. They also prevented from seeing the instability of the eastern flank of the NSEC. One can notice an area of hot fumaroles above the collapse notch.