Ambae (Vanuatu): Prolongation des évacuations // Extension of the evacuations

Comme je l’ai écrit dans une note précédente, le volcan Manaro Voui à Ambae s’est calmé. Le 6 octobre, le niveau d’alerte a été abaissé de quatre à trois. La coulée de lave s’est arrêtée et la sismicité a diminué. Les émissions de cendre produites par les petites explosions ne dépassent pas quelques centaines de mètres. Les éruptions à Ambae durent généralement d’un mois à un mois et demi. Celle-ci a duré un peu plus d’un mois. En conséquence, si le volcan se comporte comme en 1966, en 2005 et en 2016, l’éruption devrait ralentir puis s’arrêter.
Malgré la baisse d’activité et du niveau d’alerte, en dépit de la promesse des autorités il y a quelques jours, l’état d’urgence a été prolongé de deux semaines, jusqu’au 24 octobre 2017. Les quelque 11 000 personnes évacuées vers les camps dans les îles voisines de Santo, Maewo et Pentecôte doivent prendre leur mal en patience dans l’attente d’une décision du gouvernement sur leur retour à Ambae où la cendre volcanique a contaminé l’eau et détruit les cultures.
L’extension de l’état d’urgence signifie que la présence renforcée de la police à Ambae se poursuivra.
Source: Radio New Zealand.

———————————

As I put it in a previous post, Manaro Voui volcano at Ambae has calmed down. On October 6th, the alert level was lowered from level four to level three. The lava flow had stopped and seismic energy has decreased.. Ashfall from the small explosions is only being dispersed a few hundred metres. Eruptions at Ambae usually last from a month to a month and a half. This one has been going a bit over a month, so if it is behaving like in 1966, 2005 and 2016, it is probably slowing down and stopping.

Despite the decrease in activity, the new alert level and the authorities’ promise a few days ago, the state of emergency has been extended for another two weeks, until October 24th, 2017. Eleven thousand people are in camps on Santo, Maewo and Pentecost, awaiting a decision from the government on when they can return to their island where volcanic ash has contaminated waterways and killed crops.

Extending the state of emergency means the enhanced presence of the police on Ambae will continue.

Source: Radio New Zealand.

Carte à risques d’Ambae (Source: Geohazards)

Publicités

Une réflexion au sujet de « Ambae (Vanuatu): Prolongation des évacuations // Extension of the evacuations »

  1. Re bonjour Claude,
    Comme je le pense… !
    C’est marrant mais, aussi bien sur l’Agung qu’au Vanuatu, j’ai du mal à m’empêcher de penser que sous le couvert du principe de précaution, une intension dolosive des autorités semble transparaitre.
    N’y aurait-il pas tout de même un soupçon de ressemblance avec l’affaire de la soufrière de Guadeloupe, et peut être bien que là aussi, quelques intérêts cachés nous m’échappent.
    N’étant pas vraiment amateur de cinéma peut-être que je me fais un mauvais film.
    A voir
    Amitiés
    Pierre Chabat

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s