L’éruption du Piton de la Fournaise payante, c’est pour bientôt ! // You will soon have to pay to see an eruption of the Piton de la Fournaise

drapeau-francaisL’éruption du Piton de la Fournaise qui a commencé le 31 janvier continue au moment où j’écris ces lignes. Dès la sortie de la lave, le Préfet a mis en place le niveau d’alerte 2-2, de sorte que « l’accès du public à l’Enclos Fouqué, que ce soit depuis le sentier du Pas de Bellecombe ou depuis tout autre sentier ainsi que le poser d’hélicoptère dans la zone du volcan sont interdits jusqu’à nouvel avis. »

Cela pourrait changer sous peu. On peut lire dans le Journal de l’Ile qu’une cinquantaine d’accompagnateurs en montagne vont entamer une formation dans le but de conduire des groupes dans l’Enclos pendant les éruptions. Le dispositif pourrait être opérationnel dès le mois d’avril….à condition que l’éruption n’ait pas cessé d’ici là ! Malheureusement, il faudra mettre la main au portefeuille….

Les dernières éruptions du Piton ont fait naître des protestations. En particulier, les Réunionnais sont furieux de ne pas pouvoir se rendre auprès des coulées de lave de LEUR volcan, tandis que des touristes fortunés peuvent se payer des survols en hélicoptère. C’est vous mettre l’eau à la bouche sans pouvoir profiter du festin !

Entre tout interdire et tout ouvrir, le Préfet a donc adopté une solution intermédiaire en annonçant début 2016 le lancement d’une formation pour les accompagnateurs en montagne afin de conduire le public au plus près de l’éruption tout en respectant les mesures de sécurité. Le programme de formation comprend la gestion d’une évacuation d’urgence, des communications (chaque guide sera équipé d’une radio et d’un GPS)…

Avec le nouveau système d’accompagnement, 80 personnes au maximum seront autorisées à descendre simultanément dans l’Enclos à raison de groupes de 7 personnes. Le nombre de participants dans chaque groupe est volontairement restreint pour permettre une évacuation rapide en cas d’urgence.

L’accompagnement sera payant. C’est le temps de marche qui fera varier le prix de l’excursion. Une bonne condition physique sera demandée pour les éruptions les plus éloignées. Ce sera à chaque accompagnateur de gérer ses réservations auprès de la clientèle.

La Préfecture indique que selon les conditions, une ouverture encadrée et gratuite de l’Enclos «à tous» reste toujours possible.

[NDLR : A mon avis, il ne faut pas trop croire à cette dernière éventualité. Dès lors qu’il y a de l’argent en jeu… vous connaissez la suite ! Pas sûr qu’avec cette nouvelle formule payante les Réunionnais profitent davantage du spectacle des éruptions.]

————————————–

drapeau-anglaisThe eruption of Piton de la Fournaise, which began on January 31st, continues while I am writing these lines. As soon as the lava erupted, the Préfet triggered alert level 2-2, so that « public access to the Enclos Fouqué, whether from the path of the Pas de Bellecombe or from any other trail, as well as helicopter landing in the area of the volcano are prohibited until further notice. »
This may change very soon. One can read in the Journal de l’Ile that about fifty mountain guides will start training courses in order to be able to lead groups in the Enclos during eruptions. The system could be operational as early as April … provided the eruption has not stopped by then! Unfortunately, it will not be free ….
The last eruptions of the Piton gave rise to protests. In particular, the Reunion Islanders are furious at not being able to go to the lava flows of their volcano, while wealthy tourists can afford helicopter flights. It is like making your mouth water without being able to enjoy the feast!
The Préfet therefore adopted an intermediate solution by announcing in early 2016 a new training course for mountain guides in order to bring the public closer to the eruption while respecting safety measures. The training program includes the management of an emergency evacuation, communications (each guide will be equipped with a radio and a GPS) …
With the new accompaniment system, a maximum of 80 people will be permitted to descend simultaneously into the Enclos, with groups of 7 people each. The number of participants in each group is deliberately restricted to allow for rapid evacuation in the event of an emergency.
Participants will have to pay for the service. It is the walking time that will determine the price of the excursion. Good physical condition will be required for the most distant eruptions. It will be up to each guide to manage his reservations with the clientele.
The Prefecture indicates that, according to the conditions, a free and controlled opening of the Enclos « to everybody » might be imagined.
[Editor’s note: In my opinion, we should not over-believe this latter possibility. Once there is money at stake … you know what happens next! I’m not sure that with this new costly formula the Reunionnais will enjoy the show of the eruptions.]

piton-01_modifie-5

Cône éruptif édifié par l’éruption en cours.

(Crédit photo:  OVPF)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s