Kelud (Ile de Java / Indonésie)

8193fbb7d206aa85a2af9112b10f9340.jpgLa menace d’une éruption reste très présente, même si l’on a enregistré une baisse de l’activité au cours des dernières 24 heures sur le volcan. La frustration se fait de plus en plus grande parmi les villageois qui ont dû quitter leurs villages, parfois sous la menace des armes. Avec la baisse d’activité enregistrée depuis dimanche, il est de plus en plus difficile de convaincre les gens de rester dans les abris de fortune mis en place au pied du volcan. On a ordonné à 116 000 villageois de quitter leurs habitations, mais plus de 12 000 ont refusé de partir, sous prétexte qu’ils devaient s’occuper de leurs animaux et de leurs cultures et se protéger contre les pillards.

6fe6526ee2e3a961d8a4d0ea6990962d.jpgThe threat of an eruption remains high despite a slowdown in activity over last 24 hours. Frustration is mounting among tens of thousands of villagers forced to flee its slopes. There has been no major activity since Sunday, making it all the more difficult to convince evacuees to remain in makeshift refugee shelters near its base. Authorities have ordered 116,000 people living along the volcano’s fertile slopes to leave their homes, but more than 12,000 refused, saying they needed to tend to their crops and animals and protect against possible looting.