Fête de la Science

Dans le cadre de la Fête de la Science, on m’a proposé de faire partager ma passion des volcans au cours d’une projection – conférence. Elle se tiendra le samedi 13 octobre à 10h30 au LYCEE TURGOT à LIMOGES dans la salle Rougier.
L’entrée est gratuite.

Au programme, un voyage qui partira des sources hydrothermales du Parc de Yellowstone aux Etats-Unis. Il se poursuivra par une étape en Indonésie où l’on rencontre quelques uns des plus beaux volcans gris de la planète. Notre périple prendra fin à Hawaii – exemple type du volcanisme de point chaud – où la lave s’écoule des flancs du Kilauea….

17abbbce48c8398beefde83754a44a85.jpg

Jabal al-Tair (Yémen)

420f95fea47bfdf2e315f081cf19f573.jpgAux dernières nouvelles, le navire canadien Toronto a pu secourir lundi un soldat yéménite et a remonté les corps sans vie de deux autres, suite à l’éruption qui a secoué dimanche cette petite île de la Mer Rouge. En tout, quatre survivants ont pu être repêchés par les bateaux de l’OTAN. Deux soldats sont encore portés manquants.
Comme je l’ai écrit auparavant, cette petite île de forme ovale, longue d’environ 3 km, se situe à environ 140 km de la côte du Yémen. Elle abrite uniquement des installations militaires destinées au contrôle maritime des nombreux cargos qui passent à proximité. 29 soldats étaient basés sur l’île au moment de l’éruption.
Jabal al-Tair – qui signifie « montagne des oiseaux » – est l’un des nombreux volcans à l’extrémité sud de la Mer Rouge, dans le détroit entre le Yémen et le Soudan. L’île a connu une éruption explosive en 1883.
Pendant les deux semaines qui ont précédé l’éruption, des séismes entre M 2 et 3,6 ont été enregistrés, avec 3 secousses de M 4,3 dimanche après-midi.

063e366dca652e46c07f15d7f91fa5a9.jpgThe Canadian navy ship Toronto rescued a Yemeni soldier and recovered the bodies of two others Monday following a volcanic eruption on a small island in the Red Sea. In all, four survivors were found by the NATO ships. There were still two soldiers missing.
As I put it before, the tiny island, about three kilometres wide, is about 140 kilometres off the Yemeni coast. It lacks a settled population but includes military installations used for naval control because large cargo ships pass nearby. Twenty-nine Yemeni soldiers were based on the island.
Jabal al-Tair — meaning “Bird Mountain” — is one of a number of volcanoes at the southern end of the Red Sea in the narrows between Yemen and Sudan. The island last saw an explosive eruption in 1883.
Over the past two weeks, the area around the island had seen light earthquakes between M 2 and 3.6, with three larger ones Sunday afternoon reaching magnitude 4.3.