Parc de Yellowstone (Etats Unis)

medium_drapeaufrancais.146.jpgAlors que l’Etna est en train de reprendre son souffle (très court en ce moment), profitons-en pour aller faire un tour dans le Parc de Yellowstone où un essaim sismique a été enregistré le 14 octobre dernier, avec 14 événements dans le secteur du Vieux Fidèle, l’un des geysers les plus célèbres au monde. La secousse la plus importante avait une magnitude de 2,4. Cet essaim était donc relativement modéré comparé à d’autres qui se produisent régulièrement dans le parc. Ainsi, en avril 2004, 4 secousses ont été enregistrées sur un espace de 3 jours. Le record se situe à l’automne de 1985, avec 1800 secousses d’une magnitude de 1 à 4,9.
Il semble que l’essaim sismique de la mi-octobre soit davantage dû à un déplacement d’eau et de gaz qu’à une activité volcanique comme une migration de magma.
En consultant le site Internet des stations sismiques de l’Université de l’Utah, on se rend compte que Yellowstone est exposé à une sismicité importante. La plupart des événements ont une magnitude autour de 2 avec des profondeurs allant de 9 à 24 km.
Il y a quelques mois, le parc avait défrayé la chronique avec la sortie d’un film-catastrophe – Supervolcano : the Truth about Yellowstone – qui prétendait montrer les dégâts qu’occasionnerait à la planète entière une éruption majeure du supervolcan de Yellowstone. Beaucoup de paramètres à la base du film étaient erronés et le film n’avait qu’une valeur scientifique très limitée. Le film prenait en compte le soi-disant cycle éruptif du volcan de Yellowstone qui serait (il faut parler au conditionnel) de 600 000 ans. Or le volcan ne s’est – semble-t-il – pas manifesté depuis 630 000 ans. Donc, il serait en retard de 30 000 ans !
S’il est vrai que des certitudes existent (nous sommes en présence d’un point chaud ; il y a bien une chambre magmatique sous le parc de Yellowstone ; le volcan a connu des éruptions dans le passé), il ne faut pas aller trop loin dans les projections. Rien ne permet d’affirmer comme le fait le film que la prochaine éruption du volcan de Yellowstone sera cataclysmale. Elle peut l’être (mais on ne sait pas à quelle échelle) ou elle peut ne pas l’être. A l’heure où la volcanologie moderne n’est toujours pas capable de prévoir les petites crises d’humeur de l’Etna, du Stromboli ou du Piton de la Fournaise, je pense qu’il faut arrêter de faire de telles affirmations péremptoires. Nous devons faire preuve d’une grande modestie et d’une grande humilité devant les phénomènes naturels, volcaniques en particulier.

medium_drapeau_anglais.141.jpgWhile Mount Etna is recovering its breath (very short at the moment !), let’s go to Yellowstone National Park where a seismic swarm was recorded on October 14th, with 14 events in the area of the Old faithful, one of the best-known geysers in the world. The largest earthquake had a 2.4 magnitude. This swarm was relatively moderate compared with others that regularly occur in the park. Thus, in April 2004, 4 earthquakes were recorded over 3 days. The record took place in autumn 1985 with 1800 earthquakes with magnitudes ranging from 1 to 4.9.
It seems that the latest swarm was rather due to a movement of gas and water underground than to some sort of volcanic activity like a migration of magma.
When consulting the website of the University of Utah Seismic Stations (UUSS), one realises that Yellowstone is going through an elevated seismic activity. Most events have a magnitude of 2 or so, with depths from 9 to 24 km.
Some months ago, the park became all the more popular with the release of the film Supervolcano: the Truth about Yellowstone which was supposed to show the damage caused to the whole planet by a major eruption of the Yellowstone supervolcano. Many parameters were false and the film only had a very limited scientific value. It was taking into account the supposed eruptive cycle of the volcano (600,000 years). As the volcano has not erupted for 630,000 years, it is late and probably about to erupt!!!!
If it’s true that Yellowstone is a volcanic hotspot, that there is a magmatic chamber under the park, that the volcano has gone through eruptions in the past, nothing allows to pretend that the next eruption will be cataclysmal. Maybe it will be, maybe not! Today, modern volcanology is not able to predict the small eruptive crises of Etna, Stromboli and others, so let’s not make such assertions! We have to be very modest and humble in front of natural phenomena, especially volcanic ones!

medium_OF-web.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.