Cumbre Vieja (La Palma): le point sur la situation // Latest news

16 octobre 2021 – 14 heures : L’activité sismique continue d’être soutenue à La Palma avec deux nouveaux séismes de magnitude supérieure à M 4,0 au cours de la nuit dernière. Comme précédemment, ils ont été ressentis par la population.
Il semblerait que le volcan soit entré dans une phase plus effusive qu’explosive, même si les nuages de cendre sont encore bien présents. D’ailleurs la direction prise par les nuages de cendre a contraint la compagnie Binter à arrêter temporairement les vols avec La Palma jusqu’à ce que les conditions s’améliorent et permettent les vols en toute sécurité.

L’intensification du débit effusif a des conséquences sur la superficie de la zone affectée par les coulées. Elle est actuellement de 732 hectares, soit 52 de plus que la veille, 1817 bâtiments sont été détruits, soit 269 de plus que lors du précédent décompte. La lave a recouvert 56,4 kilomètres de routes et partiellement affecté 3 autres kilomètres.

Source: Presse espagnole.

++++++++++

Voici les dernières données concernant le Cumbre Vieja le 16 octobre 2021 au soir:

– La hauteur de la colonne de cendre atteint 4 500 mètres d’altitude. Le panache de cendres et de dioxyde de soufre (SO2) devrait continuer à se diriger vers le nord et le nord-est au cours des prochaines 24 à 36 heures. Les conditions météorologiques, avec l’arrivée de la brume, sont défavorables à la qualité de l’air.

– La superficie de la zone touchée par les coulées de lave est d’environ 742 hectares, avec une largeur maximale de coulée de 2350 mètres.

– Selon Copernicus, 1 923 bâtiments sont affectés par l’éruption, dont 1 826 sont totalement détruits et 97 sont soit en danger, soit partiellement touchés. Selon les données cadastrales, il y a 1058 bâtiments concernés, dont 854 à usage d’habitation.

– Des séismes continuent de se produire. Comme je l’ai indiqué précédemment, au cours des dernières 24 heures, la secousse la plus significative a atteint M 4,6 à 37 kilomètres de profondeur.

– Les déformations de l’édifice volcanique ont diminué au cours des dernières heures.

– L’émission de dioxyde de carbone (CO2) sur le Cumbre Vieja atteint 1 224 tonnes par jour, une valeur semblable à celle des jours précédents.

– La coulée qui était la plus proche de la montagne de La Laguna poursuit son avancée vers la mer à une vitesse plus lente que le 15 octobre dans l’après-midi. Le front se trouve à environ 300 ou 400 mètres de la côte mais avec une progression assez lente.

– Le VEI reste à 2, sur une échelle de 0 à 8.

Source: Copernicus

———————————————

October 16th, 2021 – 2:00 p.m .: Seismic activity continues to be sustained in La Palma with two new earthquakes above M 4.0 recorded last night. As before, they were felt by the population.
It seems that the volcano has entered a phase that is more effusive than explosive, even if the ash clouds are still present. The direction taken by the ash clouds has forced the Binter company to temporarily stop flights with La Palma until conditions improve and allow flights in complete safety.
The intensification of the effusive flow has consequences on the surface area of the area affected by the lava. It covers currently 732 hectares, or 52 more than the day before, 1,817 buildings have been destroyed, or 269 more than during the previous count. The lava covered 56.4 kilometers of roads and partially affected another 3 kilometers.
Source: Spanish press.

++++++++++

Here is the latest data for Cumbre Vieja on the evening of October 16th, 2021:

– The height of the ash column reaches 4,500 meters above sea level. The ash and sulfur dioxide (SO2) plume is expected to continue to move north and northeast over the next 24 to 36 hours. Weather conditions, with the onset of mist, are unfavorable to air quality.

– The area affected by the lava flows is approximately 742 hectares, with a maximum flow width of 2350 meters.

– According to Copernicus (see map above), 1,923 buildings were affected by the eruption, of which 1,826 were totally destroyed and 97 were either in danger or partially affected. According to cadastral data, there are 1058 buildings concerned, including 854 for residential use.

– Earthquakes continue to occur. As I indicated earlier, in the last 24 hours the most significant tremor reached M 4.6 at a depth of 37 kilometers.

– The deformation of the volcanic edifice has declined during the last hours.

– The emission of carbon dioxide (CO2) on the Cumbre Vieja reached 1,224 tonnes per day, a value similar to that of the previous days.

– The lava flow which was closest to the mountain of La Laguna continues its advance towards the sea at a slower speed than on October 15th in the afternoon. The front is about 300 or 400 meters from the coast but with a rather slow progression.

– The VEI remains at 2, on a scale of 0 to 8.

Les dernières images de l’activité effusive sont inquiétantes (capture image webcam)

Mt Agung (Bali / Indonésie)

L’ Agung a connu une nouvelle séquence éruptive le vendredi 24 mai 2019. Elle a duré quatre minutes et 30 secondes et projeté des matériaux sur un rayon de 2,5 à 3 km. La cendre est retombée sur des dizaines de villages, mais aucune victime n’a été signalée et aucune évacuation n’a eu lieu. Certains vols ont été annulés vers et depuis l’Australie, mais l’aéroport international fonctionne de nouveau normalement. Le niveau d’alerte reste à trois (SIAGA) et une zone d’exclusion de 4 km a été établie.
Source: VSI, presse locale et internationale.
D’autres événements explosifs semblables sont susceptibles de se reproduire, chaque fois que la pression des gaz détruira le dôme de lave dans le cratère. L’aéroport international de Bali rencontre des problèmes lorsque les vents poussent la cendre dans la mauvaise direction. Des vols peuvent être annulés. Il convient de noter qu’aucun progrès n’a été réalisé depuis l’éruption islandaise de l’Eyjafjallajökull en 2010.

————————————-

Mt Agung went through another eruption on Friday, May 24th, 2019. It lasted for four minutes and 30 seconds, spraying lava and rock showers over a 2.5- to 3-kilometre radius. Ash fell over dozens of villages, but no casualties were reported and no evacuations took place. Some flights were canceled to and from Australia after the eruption, but normal operations have since resumed. The alert level remains at level three (SIAGA) and a 4 kilometre exclusion zone has been established.
Source: VSI, local and international press.
Similar explosive events are likely to take place again, each time gas pressure destroys the lava dome within the crater. Bali’s international airport when the winds blow the ash in the wrong direction. Flights may also be cancelled. It should be noted no progress has been made since the Icelandic eruption of Eyjafjallajökull in 2010.

Agung (Bali / Indonésie) : Ça recommence ! // Mt Agung (Bali / Indonesia) is erupting again

Selon le VSI et les journaux locaux, plusieurs éruptions ont secoué le Mont Agung les 27 et 28 juin 2018. Elles ont généré des panaches de cendre qui sont montés jusqu’à 5 km d’altitude et forcé AirAsia à annuler au moins 27 vols le 28 juin. Les responsables de l’aéroport international Ngurah Rai examinent la situation pour savoir s’il faut de nouveau suspendre des vols. Les compagnies aériennes ont été prévenues de la possibilité de nouvelles perturbations concernant les vols eu départ et à destination de Bali.

Des retombées de cendre ont été observées dans les localités proches du volcan.
Le niveau d’alerte reste à 3 (sur une échelle de 1 à 4) et la zone d’exclusion de 4 km reste en vigueur. Les autorités demandent aux habitants vivant à proximité du volcan ainsi qu’aux touristes de respecter la zone d’exclusion.
Source: VSI, Jakarta Post.

—————————————–

According to VSI and the local newspapers, several eruptions occurred at Mount Agung on June 27th and 28th, 2018. They produced ash plumes that rose up to 5 km a.s.l. and forced AirAsia to cancel at least 27 flights on June 28th. Officials in Ngurah Rai International Airport are still assessing whether to halt operations again. They have issued a warning to airlines on the possibility of ash disrupting flights to and from the airport following the eruption, urging all airlines to remain cautious although the situation has yet to affect flight routes.

Ashfall was reported in nearby communities.

The Alert Level remains at 3 (on a scale of 1 – 4) and the 4-km-radius exclusion zone remains in effect. Authorities are urging residents living close to the volcano as well as tourists to respect the exclusion zone.

Source: VSI, Jakarta Post.

L’Agung vu par la webcam dans la soirée du 28 juin (heure locale)

Image de l’éruption de 2017 (Webcam VSI)

Nouvelles du Mayon (Philippines) // News of Mayon Volcano (Philippines)

L’éruption du Mayon continue et est étroitement contrôlée par le PHIVOLCS. Le Manila Bulletin nous informe que des voleurs ont dérobé du matériel de surveillance appartenant à l’Institut à la station Hydrolab de Barangay Padang le week-end dernier. Le personnel du PHIVOLCS a constaté que deux batteries Yuwasa de 12 volts, d’une valeur de 12 000 pesos (environ 190 €) chacune, et un panneau solaire d’une valeur de 6 000 pesos (environ 95 €) avaient disparu. Les scientifiques venus contrôler les stations de surveillance vendredi après-midi ont constaté que le cadenas du caisson en aluminium où étaient entreposées les batteries avait été brisé et les batteries avaient disparu. Le matériel volé est utilisé pour surveiller l’acidité, la température et le niveau d’eau dans la zone. Même s’ils représentent une petite partie de l’équipement de surveillance du volcan, ces appareils ont leur importance. En décembre 2017, un panneau solaire et deux batteries utilisées pour alimenter l’équipement de surveillance installé à Barangay Lidong, dans la zone de danger, ont également été volés. Ce n’est pas le seul exemple de vol de matériel de surveillance. Semblables méfaits ont été constatés en République Démocratique du Congo sur les pentes du Nyiragongo, un dangereux volcan qui menace la ville de Goma.

Dans le même temps, le PHIVOLCS indique que « la situation sur le Mayon au cours des dernières 24 heures a consisté en fontaines de lave de faible intensité jusqu’à 150-600 mètres de hauteur, coulées de lave et dégazage du cratère sommital. Les coulées de lave avancent, comme précédemment, sur des distances de 3,3 km, 4,5 km et 900 mètres dans les ravines Miisi, Bonga et Basud. L’Institut n’a recensé que deux épisodes de coulées pyroclastiques le 25 février dans les ravines Miisi, Basud et Bonga-Buyuan. Ces coulées ont couvert moins de 4 kilomètres depuis le cratère sommital « .
Le niveau d’alerte 4 reste en vigueur sur le Mayon.

——————————————–

The eruption of Mayon Volcano continues and is closely monitored by the Philippine Institute of Volcanology and Seismology (PHIVOLCS).The Manila Bulletin informs us that thieves stole monitoring equipment belonging to the Institute at the Hydrolab Station in Barangay Padang last weekend. Two units of 12 Volts Yuwasa battery worth P12,000 (about 190 €)each and two pieces solar panel worth P6,000 (about 95 €) were discovered missing by Phivolcs personnel. Scientists were inspecting monitoring stations Friday afternoon, when it was discovered that the padlock of the aluminum case where the batteries were installed was already destroyed and the batteries missing. The stolen items are used to monitor the acidity, temperature, and the water level in the area. While they form a small percentage of the overall monitoring of the volcano, the same are still vital. In December last year, a solar panel and two batteries used to power the monitoring equipment installed in Barangay Lidong, within the danger zone were also stolen. This is not the only example of thefts of monitoring equipment. More occurred in the Democratic Republic of Congo on the slopes of Nyiragongo, a dangerous volcano that is a threat to the town of Goma.

Meantime, PHILVOCS indicates that « Mayon’s condition for the past 24 hours was characterized by weak lava fountaining 150-600 metres high, lava effusion and degassing from the summit crater. Lava flows have maintained fronts at 3.3 kilometres, 4.5 kilometres and 900 metres on the Miisi, Bonga and Basud Gullies, respectively, from the summit crater. Only two episodes of pyroclastic flows were visually observed on February 25th on the Miisi, Basud and Bonga-Buyuan Gullies within 4 kilometers of the summit crater ».
Alert Level 4 still remains in effect over Mayon Volcano.

Source: PHIVOLCS