Nouvelles du Mayon (Philippines) // News of Mayon Volcano (Philippines)

L’éruption du Mayon continue et est étroitement contrôlée par le PHIVOLCS. Le Manila Bulletin nous informe que des voleurs ont dérobé du matériel de surveillance appartenant à l’Institut à la station Hydrolab de Barangay Padang le week-end dernier. Le personnel du PHIVOLCS a constaté que deux batteries Yuwasa de 12 volts, d’une valeur de 12 000 pesos (environ 190 €) chacune, et un panneau solaire d’une valeur de 6 000 pesos (environ 95 €) avaient disparu. Les scientifiques venus contrôler les stations de surveillance vendredi après-midi ont constaté que le cadenas du caisson en aluminium où étaient entreposées les batteries avait été brisé et les batteries avaient disparu. Le matériel volé est utilisé pour surveiller l’acidité, la température et le niveau d’eau dans la zone. Même s’ils représentent une petite partie de l’équipement de surveillance du volcan, ces appareils ont leur importance. En décembre 2017, un panneau solaire et deux batteries utilisées pour alimenter l’équipement de surveillance installé à Barangay Lidong, dans la zone de danger, ont également été volés. Ce n’est pas le seul exemple de vol de matériel de surveillance. Semblables méfaits ont été constatés en République Démocratique du Congo sur les pentes du Nyiragongo, un dangereux volcan qui menace la ville de Goma.

Dans le même temps, le PHIVOLCS indique que « la situation sur le Mayon au cours des dernières 24 heures a consisté en fontaines de lave de faible intensité jusqu’à 150-600 mètres de hauteur, coulées de lave et dégazage du cratère sommital. Les coulées de lave avancent, comme précédemment, sur des distances de 3,3 km, 4,5 km et 900 mètres dans les ravines Miisi, Bonga et Basud. L’Institut n’a recensé que deux épisodes de coulées pyroclastiques le 25 février dans les ravines Miisi, Basud et Bonga-Buyuan. Ces coulées ont couvert moins de 4 kilomètres depuis le cratère sommital « .
Le niveau d’alerte 4 reste en vigueur sur le Mayon.

——————————————–

The eruption of Mayon Volcano continues and is closely monitored by the Philippine Institute of Volcanology and Seismology (PHIVOLCS).The Manila Bulletin informs us that thieves stole monitoring equipment belonging to the Institute at the Hydrolab Station in Barangay Padang last weekend. Two units of 12 Volts Yuwasa battery worth P12,000 (about 190 €)each and two pieces solar panel worth P6,000 (about 95 €) were discovered missing by Phivolcs personnel. Scientists were inspecting monitoring stations Friday afternoon, when it was discovered that the padlock of the aluminum case where the batteries were installed was already destroyed and the batteries missing. The stolen items are used to monitor the acidity, temperature, and the water level in the area. While they form a small percentage of the overall monitoring of the volcano, the same are still vital. In December last year, a solar panel and two batteries used to power the monitoring equipment installed in Barangay Lidong, within the danger zone were also stolen. This is not the only example of thefts of monitoring equipment. More occurred in the Democratic Republic of Congo on the slopes of Nyiragongo, a dangerous volcano that is a threat to the town of Goma.

Meantime, PHILVOCS indicates that « Mayon’s condition for the past 24 hours was characterized by weak lava fountaining 150-600 metres high, lava effusion and degassing from the summit crater. Lava flows have maintained fronts at 3.3 kilometres, 4.5 kilometres and 900 metres on the Miisi, Bonga and Basud Gullies, respectively, from the summit crater. Only two episodes of pyroclastic flows were visually observed on February 25th on the Miisi, Basud and Bonga-Buyuan Gullies within 4 kilometers of the summit crater ».
Alert Level 4 still remains in effect over Mayon Volcano.

Source: PHIVOLCS

Attention aux voleurs sur l’Etna ! // Beware of thieves on Mount Etna !

Une éruption de l’Etna, c’est beau et spectaculaire, mais les voleurs le savent ! Hier, les quelque 80 touristes qui se trouvaient sur le volcan au moment de l’explosion phréato-magmatique ont eu une bien mauvaise surprise en regagnant leurs véhicules : les voleurs étaient passés par là ! Ce sont principalement les voitures garées au départ des sentiers, ou dans des endroits plus ou moins isolées, qui se retrouvent dans le collimateur des «topi d’auto.» La plupart des victimes faisaient partie d’un groupe de touristes qui avaient emprunté le sentier menant à la Schiena dell’Asino. Ils ont indiqué que les voleurs avaient dérobé tout ce qu’ils pouvaient, y compris les vêtements sales. Selon les carabiniers, ce genre de méfait est relativement fréquent et ils ont conseillé aux victimes de porter plainte. Des témoins auraient vu au moins trois personnes qui erraient parmi les voitures garées en essayant de forcer les portes. Deux seraient reparties à bord d’une moto et une troisième à bord d’une Mini Cooper.
Le problème des vols sur les parkings de l’Etna n’est pas nouveau. Il est fortement déconseillé de ne pas laisser d’objets de valeur dans les véhicules pendant une excursion sur le volcan.

Source: La Sicilia.

—————————————

An eruption of Mount Etna is beautiful and spectacular, but the thieves know it! Yesterday, the 80 or so tourists who were on the volcano at the time of the phreato-magmatic explosion had a very bad surprise when they returned to their vehicles: the thieves had come along! Most of the victims were part of a group of tourists who had parked their cars at the head of the trail leading to the Schiena dell’Asino, or in more or less isolated places targeted by the « topi d’auto. » Victims said the thieves stole everything they could, including dirty clothes. According to the carabinieri, this kind of mischief is relatively common and they advised the victims to file a complaint. Witnesses reportedly saw at least three people wandering among parked cars trying to force the doors. Two would be onboard a motorcycle and a third onboard a Mini Cooper.
The problem of thefts on MtEtna’s car parks is not new. It is strongly advised not to leave valuables in vehicles during an excursion on the volcano.
Source: La Sicilia.