L’énergie des volcans sous-marins // The energy of submarine volcanoes

La plus grande partie de l’activité volcanique sur Terre se produit dans les profondeurs de nos océans, souvent à plusieurs kilomètres sous leur surface. Toutefois, contrairement aux volcans terrestres, la détection d’une éruption sur le fond marin se révèle souvent très difficile. Il reste encore beaucoup à apprendre sur le volcanisme sous-marin et ses effets sur le milieu environnant. Comme je l’ai souligné à plusieurs reprises, nous connaissons la surface de la planète Mars,  nous sommes capables d’y faire voler un hélicoptère, mais les abysses de nos océans, là où se produit le phénomène de subduction et où se déclenchent les séismes les plus meurtriers, restent inconnus.

Une nouvelle étude publiée dans Nature Communications explique que les volcans sous-marins en éruption au fond des océans peuvent générer une énergie extrêmement puissante. On croyait auparavant que les volcans sous-marins étaient beaucoup moins puissants que ceux sur terre en raison des coulées de lave relativement lentes qu’ils produisent. Toutefois, des submersibles déployés dans le nord-est du Pacifique ont fourni des données qui montrent que les volcans sous-marins peuvent libérer de puissants panaches – appelés méga panaches – qui distribuent des cendres volcaniques sur de grandes distances sous-marines. Les panaches sont poussés par des colonnes d’eau chauffée à haute température. Ils suivent les mêmes schémas que les panaches générés par les éruptions volcaniques sur terre. Ils se déplacent d’abord verticalement puis s’étalent horizontalement.

Les chercheurs estiment que les méga panaches produits par les grandes éruptions sous-marines produisent suffisamment d’eau pour remplir environ 40 millions de piscines olympiques. Cependant, leur source est restée longtemps ambiguë. La nouvelle étude est la première à relier le phénomène à l’émission de magma d’un énorme volcan sous-marin.

Pour mieux comprendre le processus des éruptions volcaniques sous-marines, les chercheurs ont proposé une simulation qui montre que l’énergie nécessaire pour générer de tels panaches de cendres est énorme. Les éruptions les plus puissantes peuvent libérer suffisamment d’énergie pour alimenter un continent. Le problème est de savoir comment exploiter cette énergie.

La nouvelle étude fournit la preuve que les méga panaches sont directement liés à l’émission de lave et sont responsables du transport des cendres volcaniques dans les profondeurs de l’océan. Les recherches montrent également que ces panaches peuvent se former en quelques heures en libérant une énorme quantité d’énergie.

À l’avenir, les scientifiques espèrent utiliser les technologies de télédétection pour observer en direct l’activité des volcans sous-marins afin de pouvoir mieux l’étudier.

Référence : « Rapid heat discharge during deep-sea eruptions generates megaplumes and disperses tephra » – Pegler, S. S., & Ferguson, D. J. – Nature Communications.

Source : The Watchers.

——————————————–

The majority of Earth’s volcanic activity occurs underwater, mostly at depths of several kilometres, but in contrast to terrestrial volcanoes, detecting that an eruption has occurred on the seafloor can be very difficult. There remains a lot to be done to learn about submarine volcanism and its effects on the marine environment. As I have pointed out several times, we know the surface of Mars, we are able to fly a helicopter there, but the abyss of our oceans, where the phenomenon of subduction occurs and where the the deadliest earthquakes are triggered,  remain unknown.

A new research published in Nature Communications explains that submarine volcanoes erupting at the bottom of the oceans can release extremely powerful energy, high enough to power a continent. It was previously believed that underwater volcanoes were much less powerful than those on land due to relatively slow-moving lava flows. Submersibles operated in the North East Pacific have released data which show that submarine volcanoes can release powerful and huge plumes called megaplumes, distributing volcanic ash across wide underwater distances. The plumes are formed by columns of heated water. They follow the same patterns as plumes generated by volcanic eruptions on land. The plumes move vertically first and then spread out horizontally..

The researchers estimate that the megaplumes produced by large underwater eruptions have enough water to fill about 40 million Olympic-sized swimming pools. However, their source have long remained ambiguous. The new research is the first to link the phenomenon with the release of magma from a huge submarine volcano.

To better understand the process of underwater volcanic eruptions, the researchers came up with a simulation, which showed that the release of energy needed to generate such expansive ash plumes was enormous. The largest eruptions could release energy high enough to power a continent. The problem is how to tap this energy.

The new study provides evidence that megaplumes are directly linked to the eruption of lava and are responsible for transporting volcanic ash in the deep ocean. It also shows that plumes can form in a matter of hours, creating an immense rate of energy release.

In the future, scientists hope to use remote-sensing technologies to livestream activity of underwater volcanoes as they are happening.

Reference : « Rapid heat discharge during deep-sea eruptions generates megaplumes and disperses tephra » – Pegler, S. S., & Ferguson, D. J. – Nature Communications.

Source : The Watchers.

Source : Wikipedia

Nouvelle éruption sous-marine au large des Tonga // New underwater eruption off Tonga

drapeau-francaisEn décembre 2014 et janvier 2015, une nouvelle île d’environ un kilomètre de large a été façonnée par une éruption sous-marine près de la principale île des Tonga. En scannant les images satellitaires de cette nouvelle île, un scientifique néo-zélandais vient d’observer sous la surface de la mer un vaste panache éruptif de 30 km de long et 20 km de large non loin de l’île et à seulement 33 km de la côte de Tongatapu. Le panache, de couleur verdâtre dans l’océan, a été photographié par le satellite Landsat 8 le 27 janvier 2017. D’autres images satellitaires montrent que le panache est apparu la semaine précédente et a augmenté de volume par la suite. Il semble qu’il provienne d’un site où la dernière éruption a eu lieu entre décembre 1998 et janvier 1999 et qui s’était manifesté précédemment en 1911, 1923 et 1970. Les données fournies par l’Ozone Monitoring Instrument (OMI), à bord du satellite EOS-Aura de la Nasa, ne révèlent pas la présence de gaz volcanique dans l’atmosphère.
Les éruptions volcaniques sous-marines ne sont pas rares dans le Pacifique et sont parfois décelées a posteriori, longtemps après l’événement. Les 15 et 16 novembre 2016, un équipage de la Royal New Zealand Air Force a repéré un gigantesque bac de pierre de ponce à l’ouest du récif de Minerva, à environ 500 km au sud-ouest de Tonga, signe qu’une importante éruption sous-marine avait eu lieu.
L’éruption de ce mois semble s’être produite à environ 420 km du banc de pierre ponce observé en novembre. Un volcanologue néo-zélandais a déclaré: «Il est peu probable qu’il y ait un lien entre les deux événements, mais comme on ne peut pas déceler l’origine de cette pierre ponce, on ne peut pas non plus exclure une connexion.»
Source: New Zealand Herald.

———————————–

drapeau-anglaisIn December 2014 and January 2015, a new island about one kilometre wide was created by an undersea eruption near the main island of Tonga. While scanning images of this new island, a New Zealand scientist has just observed a vast plume measuring 30km long and 20km wide lying not far from the island and just 33km off the coast of Tonga’s main island Tongatapu. The plume, appearing as a greenish cloud in the ocean, was captured by the Landsat 8 satellite on January 27th 2017. More satellite images showed the plume had been emerging during the previous week and was growing larger. It appeared to have originated from a site that last erupted between December 1998 and January 1999, and which previously erupted in 1911, 1923 and 1970. A check with the Ozone Monitoring Instrument (OMI), on board Nasa’s EOS-Aura satellite showed it had not detected any signatures of volcanic gas in the atmosphere.

Undersea volcanic eruptions are not rare occurrences in the Pacific – and are sometimes picked up long after the event. In November, a Royal New Zealand Air Force crew spotted a huge pumice raft west of the Minerva reef, about 500km southwest of Tonga, pointing to a large undersea eruption.

This month’s eruption appeared to be about 420 km from the pumice seen on November 15-16. A NZ volcanologist said: « It’s not likely to be related, but as we couldn’t back-track that pumice, we also can not exclude a connection. »

Source: New Zealand Herald.

tonga-2

Vue satellitaire du panache émis par l’éruption sous-marine.

(Crédit photo: NASA)

Nouvelle éruption sous-marine au large des Tonga // New submarine eruption off Tonga

drapeau francaisLa presse néo-zélandaise indique qu’« une importante éruption volcanique est en train d’avoir lieu près de Nuku’alofa, la capitale des îles Tonga, avec un panache de cendre et de vapeur qui s’élève dans le ciel ». Le volcan Hunga Ha’apai, quio s’était déjà fait remarquer en 2009, se trouve à 63 kilomètres au nord de Nuku’alofa, en bordure de la fosse Tonga/Kermadec qui s’étire entre les Iles Samoa et la côte orientale de la Nouvelle Zélande en passant par l’archipel des Tonga.

Malgré le panache de cendre, le Metservice néo-zélandais n’a pas émis d’alerte pour l’aviation. Il se peut que l’éruption ait commencé il y a plus d’une semaine. C’est un pêcheur qui a donné l’alerte le 19 décembre, au retour d’une campagne de pêche dans la zone.

En cliquant sur ce lien, vous verrez (ou reverrez) des images spectaculaires de l’éruption de 2009 :

http://topclassnews.blogspot.fr/2014/11/undersea-volcano-eruption-near-tonga.html

 —————————————–

drapeau anglaisNew Zealand newspapers indicate that “a large volcanic eruption is taking place near Tonga’s capital’s Nuku’alofa, sending ash and steam into the sky”. The Hunga Ha’apai volcano which already erupted and created an island in 2009 is located 63 kilometres north of Nuku’alofa. It sits on the edge of the Tonga/Kermadec Trench with runs from Samoa through Tonga and down the New Zealand east coast.

Despite the ash plume, no aviation warning has yet been issued by New Zealand’s Metservice

The volcano may have been erupting for more than a week. The eruption was first reported by a fisherman who came back from the area on December 19th.

By clicking on this link, you will see dramatic images of the 2009 eruption:

http://topclassnews.blogspot.fr/2014/11/undersea-volcano-eruption-near-tonga.html

Vidéo sous-marine à Hawaii // Underwater video at Hawaii

drapeau francais   En cliquant sur le lien ci-dessous, vous verrez une bonne vidéo tournée par des plongeurs à Hawaii. On y voit parfaitement la formation des laves en coussins (pillow lavas) ainsi que les effondrements dus à l’accumulation de matériaux. Un tel tournage n’est pas sans risques car des effondrements et autres glissements de terrain peuvent survenir à tout moment et la visibilité sous-marine n’est pas bonne dans la zone où la lave entre dans l’océan. Le risque est également présent en surface car, comme je l’ai indiqué à plusieurs reprises, la banquette littorale peut brutalement disparaître dans les eaux du Pacifique.

http://www.theblaze.com/stories/2013/04/17/divers-film-underwater-volcano-erupting-and-rock-avalanche-that-makes-your-whole-body-vibrate/

drapeau anglais   By clicking on the link below, you’ll see a good video filmed by divers in Hawaii. It perfectly shows the formation of pillow lavas and the collapses due to the accumulation of materials. Such shooting is not without risks as collapses and landslides can occur at any time and underwater visibility is not good in the area where the lava enters the ocean. The risk is also present on the surface because, as I indicated several times, the coastal bench can suddenly disappear into the waters of the Pacific Ocean.

http://www.theblaze.com/stories/2013/04/17/divers-film-underwater-volcano-erupting-and-rock-avalanche-that-makes-your-whole-body-vibrate/