Le point sur l’éruption du Cumbre Vieja (La Palma) // The eruption of Cumbre Vieja (La Palma)

18 heures : Les scientifiques de Plan de Emergencias Volcánicas de Canarias (Pevolca) indique ce 16 novembre 2021 que les émissions de SO2 sont en baisse avec 3000-3500 tonnes par jour, ce qui confirme la tendance générale de ces derniers jours. Les émissions de CO2 sont estimées à 2000-2500 tonnes par jour.

S’agissant de l‘énergie émise par l’éruption strombolienne du Cumbre Vieja, l’IGN constate une stabilisation de la situation, mais exclut un arrêt de l’éruption dans le court terme.
Le volcan continue d’émettre beaucoup de cendre. Celle-ci a ponctuellement affecté le trafic aérien de l’aéroport de La Palma.

Le rebond de la sismicité observé le 15 novembre n’a pas eu de suite. Les valeurs restent faibles à des niveaux intermédiaires par rapport aux jours précédents. Un séisme de M 3,8 a été enregistré la nuit dernière; il n’a pas été ressenti par la population.
La lave continue à alimenter les deltas, mais avec moins d’effet sur le milieu marin que les jours précédents, selon Pevolca.
La superficie affectée par l’éruption s’élève désormais à 1 034 hectares. Le delta de lave a une superficie d’environ 42 hectares.
1 462 bâtiments, dont 1 181 à usage d’habitation, ont été détruits ou endommagés depuis le début de l’éruption,. La superficie cultivée touchée s’élève à 305 hectares. Plus de la moitié concerne les bananeraies.
Source: Pevolca, IGN.

———————————————–

6:00 p.m : Scientists at the Plan de Emergencias Volcánicas de Canarias (Pevolca) indicate this November 16th, 2021 that SO2 emissions are down with 3000-3500 tonnes per day, which confirms the general trend of recent days. CO2 emissions are estimated at 2000-2500 tonnes per day.
Regarding the energy emitted by the Strombolian eruption of Cumbre Vieja, IGN notes a stabilization of the situation, but excludes a stop of the eruption in the short term.
The volcano continues to emit a lot of ash. It occasionally affected air traffic at La Palma airport.
The rebound in seismicity observed on November 15th did not follow through. Values remain low at intermediate levels compared to previous days. An M 3.8 earthquake was recorded last night; it was not felt by the population.
Lava continues to feed the deltas, but with less effect on the marine environment than in previous days, according to Pevolca.
The area affected by the eruption now stands at 1,034 hectares. The lava delta has an area of approximately 42 hectares.
1,462 structures, including 1,181 for residential use, have been destroyed or damaged since the start of the eruption. The cultivated area affected by the eruption amounts to 305 hectares. More than half concerns banana plantations.
Source: Pevolca, IGN.

L’éruption ce soir, avec un important panache de vapeur et de gaz au niveau de l’arrivée de la lave en mer. La nuit, le spectacle prend une autre ampleur (captures écran webcam)

Nouvel événement explosif sur le Stromboli (Sicile) // New explosive event on Stromboli Volcano (Sicily)

L’INGV indique qu’un événement explosif majeur a été enregistré le 16 novembre 2020 à 9 h 17 dans la zone centre-sud du la terrasse cratèrique du Stromboli. Il a généré un volumineux nuage de cendres d’environ 1 km de hauteur au-dessus du sommet du volcan, ainsi qu’une coulée pyroclastique qui a dévalé la Sciara del Fuoco jusqu’au littoral, avant de se déplacer à la surface de la mer sur environ 200 m. On avait observé un phénomène semblable le 28 août 2019.

Après cet événement, d’une durée de quelques minutes, l’activité strombolienne habituelle a repris. Du point de vue sismique, les signaux  montrent une séquence d’événements explosifs qui a débuté à 9:17, avec une durée totale d’un peu plus de 4 minutes. Les explosions se sont également accompagnées de signaux sismiques attribuables à des glissements de terrain. Aucune variation significative du tremor n’a été signalée.

Source : INGV.

——————————————

INGV reports that a major explosive event was recorded on November 16th, 2020 at 9:17 a.m. in the south-central area of the Stromboli crater terrace. It generated a voluminous ash plume about 1 km high above the summit of the volcano, as well as a pyroclastic flow that travelled along the Sciara del Fuoco down to the coast, before moving at the surface of the sea over about 200 m.A similar phenomenon had already been observed on August 28th, 2019.

After this event, which lasted a few minutes, the usual Strombolian activity resumed. Seismically, the signals show a sequence of explosive events that started at 9:17, with a total duration of just over 4 minutes. The explosions were also accompanied by seismic signals related to landslides. No significant variation in the tremor was reported.

Source: INGV.

Photo : C. Grandpey