Ça bouge en Islande ! // Seismic unrest in Iceland !

La sismicité reste élevée dans le sud-ouest de l’Islande après le séisme de M 3,5 qui a été enregistré le 29 septembre 2021 au matin. Son épicentre était à faible distance au sud-ouest de la montagne Keilir sur la péninsule de Reykjanes, au nord-est de la zone de l’éruption de Fagradalsfjall.
Dans les heures qui ont suivi, environ 400 événements ont été enregistrés entre Keilir et Litli-Hrútur, au nord-est de Fagradalsfjall. Le plus significatif avait une magnitude de M 3,7 en début d’après-midi le 30 septembre. Son épicentre était à 0,8 km au sud-ouest de Keilir.
Selon les scientifiques islandais, il n’y a aucun signe d’activité volcanique. Tout est calme en ce moment dans le secteur de Fagradalsfjall. Aucun changement n’a été détecté par les webcams. A noter que l’activité sismique se rapproche de Keilir depuis le 27 septembre.
Une réunion avec les autorités de la Protection Civile était prévue le 30 septembre dans l’après-midi pour faire le point sur la situation à Fagradalsfjall et dans la zone de Keilir, ainsi que pour examiner la situation près de l’Askja où la station GPS qui mesure l’inflation de la zone ne fonctionne plus. Les récentes intempéries ont empêché d’effectuer les réparations.
Source : Iceland Monitor.

——————————————-

Seismicity remains high in southwest Iceland after the M 3.5 earthquake that was recorded on September 29th, 2021 in the morning. Its epicenter was a short distance southwest of Keilir mountain on the Reykjanes peninsula, northeast of the Fagradalsfjall eruption area.

In the following hours, about 400 events have been recorded between Keilir and Litli-Hrútur, northeast of Fagradalsfjall. The largest one had a magnitude of M 3.7 in the early afternoon of September 30th. Its epicenter was 0.8 km southwest of Keilir.

According to Icelandic experts, there are no signs of volcanic unrest. Everything is quiet these days in the Fagradalsfjall area. No changes have been detected on webcams either. It should be noted that the seismic activity has been gradually moving closer to Keilir since September 27th.

A meeting with the Civil Protection authorities was planned on September 30th in the afternoon to review the situation in the Fagradalsfjall eruption area and the Keilir area, as well as to review the situation near Askja volcano where there is currently no connection to the GPS station which measures inflation of the surface. Inclement weather has prevented repairs.

Source: Iceland Monitor.

Calme plat à Fagradalsfjall et dans la vallée de Natthagi (Photo: C. Grandpey)

5 réflexions au sujet de « Ça bouge en Islande ! // Seismic unrest in Iceland ! »

  1. Bonjour Claude.

    Décidément nous sommes gâtés (si je puis dire) par les évènements.

    Une hypothèse.
    Le dyke sous Fagradalsfjall s’est petit à petit refermé.
    La lave dessous pousse (les essaims séismiques le prouvent) et cherche un nouvel exutoire. Vers Keilir ??
    Il serait intéressant d’avoir les données GPS du coin (inflation ?).

    Bonne soirée.
    Frédéric

    J'aime

  2. Je ne sais pas si Fagradalsfjall, va repartir, il fume encore un peu le bougre, mais si une fracture et un épanchement de lave se fait vers Keilir, ça ne va pas rigoler du côté de la capitale qui va se trouver dans l’axe de tir d’une nouvelle progression du magma vers le nord-est.

    J'aime

    1. Bonsoir Frédéric,
      Très difficile de faire des pronostics en Islande, mais cette sismicité relativement intense et persistante est inquiétante. Il suffit de voir comment réagit le signal du tremor sur le site de l’éruption. Je ne serais pas surpris que la lave perce la surface ailleurs. Mais je peux avoir tout faux. Le niveau de prévision volcanique est vraiment très faible.
      Bonne soirée.
      Claude

      J'aime

  3. Bonsoir Claude,

    Nous sommes vraiment gâtés en 2021!
    Remarques:
    1/ une différence par rapport aux préparatifs de février/mars: cette fois tous les séismes sont précisément localisés au même endroit. Qu’est-ce qui résiste comme ça?
    2/ je ne crois pas que ce soit des réajustements post-éruption, sinon ce serait quelques gros séismes mais pas une telle séquence qui semble montrer que quelque chose fait pression.

    Toujours aussi passionnante votre couverture des éruptions du moment !

    J'aime

    1. Bonsoir Benoît,
      Je suis assez d’accord avec vous. J’en arrive à me demander si l’on n’a pas affaire à une migration du magma. Cette sismicité persistante et intense ne semble pas tectonique. Wait and see!
      Bonne soirée.
      Claude Grandpey

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.