Kliuchevskoi (Kamchatka / Russie)

drapeau francais.jpgSelon l’agence russe RIA-Novosti (mais sans confirmation sur le site du KVERT), le Kliuchevskoi vient de connaître un regain d’activité avec des panaches de cendre et de gaz s’élevant à une hauteur de 2,5 km. Les scientifiques locaux ont indiqué qu’il n’y avait pas de danger immédiat pour les populations ou les touristes dans la région, mais un bulletin d’alerte a été émis à destination de l’aviation.

 

drapeau anglais.jpgAccording to the Russian press agency RIA-Novosti (but with no confirmation from KVERT), volcanic activity on Kliuchevskoi has just increased with gas and ash plumes rising to a height of 2.5 km. Local scientists indicate there is no immediate threat to the residents or tourists in the area, but an ash emission warning has been issued for air traffic.

Des détecteurs de cendre bientôt sur les avions?

La compagnie bas-coût EasyJet a indiqué la semaine dernière qu’elle allait tester une technique  susceptible de détecter les nuages de cendre volcanique. Les testeurs seront placés sur la queue des appareils et seront capables de détecter les nuages de cendre à 100 km. Ils fonctionneront de la même façon que les radars météo déjà utilisés pour repérer les foyers orageux. Un système infrarouge fournira des images aux pilotes et aux centres de contrôle, ce qui leur permettra de voir les nuages de cendre à des altitudes entre 1500 mètres et 15000 mètres.   

La compagnie dépense 1,46 millions de dollars auprès d’Airbus pour que cette technologie baptisée AVOID (Airborne Volcanic Object Identifier and Detector) soit mise au point et espère qu’une douzaine d’avions équipés du système seront opérationnels à la fin de l’année. Il faudra néanmoins que la technologie soit approuvée par les commissions de contrôle européennes et par l’industrie aéronautique. Il semblerait que ce dernier point ne soit pas un problème et que la certification soit assez rapide.   

Le but recherché par la compagnie est bien sûr d’éviter que se reproduise la pagaille provoquée par le nuage de cendre islandais.

Source : CNN.