Tungurahua (Equateur)

drapeau francais.jpgL’activité sismique et volcanique du Tungurahua continue de croître. On enregistre des explosions semblables à des coups de canons qui font vibrer portes et fenêtres dans les villages voisins, ainsi que des rugissements liés à l’échappement des gaz sous pression. Les panaches de cendre s’élèvent en général à environ 3000 mètres de hauteur. Des retombées de cendres ont été  observées dans plusieurs localités. Des centaines de gens fuient la région du volcan. Rappelons que 2500 personnes ont été évacuées à la fin de la semaine dernière. Les paysans ont essayé de déplacer 420 têtes de bétail mises en danger par la cendre qui recouvre les pâturages.

 

drapeau anglais.jpgSeismic and volcanic activity of Tungurahua keeps increasing. One can hear cannon-like explosions that rattle the windows in neighbouring villages, as well as roaring caused by the liberation of gas under pressure. Ash plumes often rise up to 3,000 metres high. Ashfall was observed in several towns. Hundreds of people are seeking to escape the eruption, days after the evacuation of around 2,500 locals. Farmers sought to move some 420 head of cattle away from the volcano, because pastures have become covered with ash.

Kilauea (Hawaii / Etats unis)

drapeau francais.jpgCe matin, les images de la webcam du Pu’uO’o montrent que la lave a fait sa réapparition dans le cratère. Merci à Pascal Belouet de me l’avoir signalé. Vous pourrez voir le spectacle en cliquant sur le lien suivant:

drapeau anglais.jpgThis morning, lava has reappeared inside Pu’uO’o. Thank you Pascal for giving me the information. Just click on the following link to see the show:

http://volcanoes.usgs.gov/hvo/cams/POcam/

PuOo-juin-2010.jpg
Le cratère du Pu’u O’o ce matin à 9 heures (heure française)
[Avec l’aimable autorisation du HVO]

Bezymianny (Kamchatka / Russie)

drapeau francais.jpgD’après le KVERT,  « l’éruption explosive de Bezymianny est terminée, mais de fortes émissions de gaz et de vapeur continuent à s’échapper du dôme de lave ». Le niveau d’alerte a été ramené à l’Orange. Il y a probablement eu deux explosions le 31 mai, avec des panaches de cendre jusqu’à 8 – 10 km d’altitude. Le premier panache a dérivé vers l’ouest sur environ 250 km tandis que le second prenait la direction du N-NE sur 160 km. On pense que des dépôts pyroclastiques se sont formés sur les pentes du volcan (deux anomalies thermiques étaient visibles sur les images satellites le 1er juin) et qu’une coulée de lave visqueuse est apparue sur le dôme.  

 

drapeau anglais.jpgAccording to KVERT, « the explosive eruption of Bezymianny is finished but strong gas-steam emissions from the lava dome continue ». The alert level has been lowered to Orange. There were probably two explosions on May 31st. Ash plumes rose up to 8-10 km a.s.l. The first ash plumes extended to the west from the volcano over about 250 km and the second ash clouds to the north and the north-east over about 160 km. Probably pyroclastic flow deposits were formed on the slope of the volcano – two bright thermal anomalies could be seen on the satellite images on June 1st. A viscous lava flow probably effuses on the slope of the lava dome.

Imagination volcanique!

Comme je l’ai indiqué au moment de l’événement, l’Assemblée Générale de L’Association Volcanologique Européenne (L.A.V.E.) se tenait cette année à Mayen, petite ville au cœur de la région volcanique de l’Eifel.

Peu de gens le savent, mais l’Allemagne possède bel et bien son « Auvergne jolie » à l’ouest de la ville de Coblence. Il suffit de regarder les maisons et les escaliers de Mayen ou de Mendig pour se rendre compte que beaucoup d’édifices ont été érigés avec le basalte extrait dans la région. A ce sujet, la visite des carrières souterraines – Lavakeller – de Mendig est fort intéressante.

Fleuron de l’Eifel, le Laacher See est un magnifique maar, cratère plus ou moins circulaire résultat de la rencontre explosive du magma et d’une nappe d’eau souterraine. Il a été formé après l’éruption du volcan Laacher, entre 12 900 et 11 200 ans, donc relativement récemment à l’échelle géologique. On estime que cette éruption a été 250 fois plus importante que l’éruption du Mont St Helens aux Etats-Unis en 1980.

Le Laacher See est toujours considéré comme un volcan actif. On le constate au travers de nombreuses activités sismiques (la dernière en date a eu lieu le 11 avril 2010 avec une secousse de 3,2 sur l’échelle de Richter) et de fortes anomalies thermiques sous le lac. Des bulles de gaz sont encore visibles à la rive sud, et les scientifiques pensent qu’une nouvelle éruption peut survenir à tout moment, ce qui, aujourd’hui, serait une véritable catastrophe  

C’est cette dernière menace qui sert de support à une vidéo que l’on peut voir au Lava-dome, petit musée construit au coeur de la ville de Mendig, par ailleurs célèbre pour sa Vulcan Bier produite par la brasserie locale… Alors qu’à Hawaii ou sur l’Etna on vend aux touristes des cassettes vidéo rappelant les éruptions passées, à Mendig on essaye d’imaginer ce que pourrait être une prochaine colère du Laacher See, tout en sachant qu’il n’est pas du tout  certain qu’un tel événement se produise un jour ! Quand on ne dispose que de volcans éteints ou en sommeil, il faut bien trouver quelque chose qui puisse frapper l’imagination du touriste de passage. Le film-catastrophe ‘à l’américaine’ étant à la mode de nos jours, les Allemands ont sauté sur l’occasion… Les réalisateurs ont tout de même pris la précaution d’écrire à l’issue du générique de fin que les événements présentés étaient fictifs ! Des fois qu’on aurait eu peur ! Un tel rappel a au moins le mérite de faire rire et de détendre l’atmosphère.

Vous l’aurez compris, mon point de vue sur ce genre de pseudo documentaire est assez mitigé. Je n’en vois pas trop l’intérêt, même si les scènes présentées sont assez réalistes. Projeter un film sur une activité éruptive bien réelle du passé, oui ; imaginer ce qui n’est pas du tout certain d’arriver, bof ! Mais ce n’est qu’un point de vue personnel !  J’ai préféré l’animation qui précédait la projection de cette vidéo et qui avait pour but de reconstituer l’éruption du volcan il y a des milliers d’années.

Cela fait pas mal de temps que je n’ai pas visité notre Vulcania national, mais je ne serais pas surpris qu’un tel film y soit projeté un jour ou l’autre. Il y a quelques semaines, deux géologues auvergnats ont essayé de montrer que le Lac Pavin – un maar lui aussi – était entré en éruption plus récemment qu’on le suppose habituellement, mais leur tentative n’a pas rencontré le succès escompté ! On a l’impression que les scientifiques locaux voudraient bien allumer la mèche qui déclencherait une éruption, mais qu’ils ne réussissent pas à trouver la flamme pour allumer ladite mèche !

Il y a quelques années, Haroun Tazieff pensait que si une éruption devait avoir lieu en Auvergne, ce serait probablement dans le secteur où se trouve actuellement Vulcania. C’est peut être par crainte d’une auto-destruction qu’un tel film n’a jamais été projeté au cœur du Parc des Volcans !

Allemagne-5.jpg
Les bulles du Laacher See (Photo: C. Grandpey)