Volcan sous-marin (Nouvelle Zélande)

1475806114.3.jpgComme je l’indique souvent au début de mes conférences, beaucoup de volcans actifs sur Terre sont invisibles, car ils se situent dans les profondeurs des océans. On parle souvent du Loihi qui se développe lentement au sud de la Grande Ile d’Hawaii, avec le sommet à environ 900 mètres au-dessous de la surface de l’océan.
Une éruption semblable se déroule actuellement en Nouvelle Zélande. Le Monowai se situe au nord des îles Kermadec à environ 1500 mètres de profondeur et la pointe de son cône culmine à peine à 120 mètres sous la surface du Pacifique. Un puissant événement acoustique a été enregistré le 8 février dernier, mais il est difficile de dire s’il s’agissait d’une éruption de grande ampleur. Le volcan est en éruption de puis de nombreuses années. En mai 2002, un effondrement a engendré un contact explosif entre le magma et l’eau de mer. La dernière activité est passée inaperçue car le volcan se situe loin des routes maritimes. En 1944, un survol de la zone par des avions de l’armée néo-zélandaise avait permis de repérer des débris de soufre à la surface de l’océan. On a d’abord cru qu’il s’agissait de bancs de poissons. Ce n’est qu’en 1977 que l’on s’est rendu compte qu’il s’agissait bel et bien d’un volcan.

993348610.jpgAs I often say it at the beginning of my conferences, may active volcanoes on Earth can’t be seen because these seamounts are deep under the oceans. One often mentions Loihi which is slowly growing to the south of Hawaii’s Big Island, with its summit some 900 metres below sea level.
Another similar eruption is currently taking place in New Zealand. Monowai is lying north of the Kermadec Islands and is about 1,500 metres deep. Its cone reaches to just 120 metres below the surface of the Pacific Ocean. A big acoustic event was recorded on February 8th but it is difficult to say whether the event was a strong eruption. The seamount has erupted regularly over the years. In May 2002 the volcano itself collapsed creating an explosive interaction between magma and sea water. The latest activity has gone unnoticed on the surface as it is located off the main shipping routes. In 1944, a Royal New Zealand Air Force overflight spotted large sulphur slicks. They were thought to be a shoal of fish in the area, but it was not until 1977 that it was recognised as a volcano.