Kilauea (Hawaii / Etats Unis)

9a2f36efc0bfaa6a4f11523e6f9ae502.jpgVendredi dernier, une nouvelle bouche d’émission de gaz est apparue dans la partie inférieure de la paroi est du cratère de l’Halema’uma’u, avec une faible incandescence visible à l’intérieur. Dans le dernier bulletin émis aujourd’hui, l’Observatoire indique que « les émissions de dioxyde de soufre et le niveau du tremor se situent à plusieurs fois le niveau de base au sommet du Kilauea ». Si, dans les prochains jours, les alizés devaient faiblir et ne pas évacuer tous ces gaz, il est prévu de fermer carrément l’accès au Parc des Volcans.
La photo ci-dessous, prise en juillet 2007, indique que cette partie du cratère montrait déjà des dépôts de soufre relativement importants à cette époque.
Dans le même temps, la lave continue à s’écouler dans l’océan, avec une nouvelle entrée à environ à 400 mètres à l’est du site de Waikupanaha.

3a367883223d6c9039277e52bf0dc592.jpgLast Friday, a new gas vent appeared in Halema’uma’u crater in the lower part of the eastern wall, with a dull red incandescence inside the vent. In today’s latest update, HVO indicates that “sulfur dioxide emission rates and seismic tremor levels continue elevated to several times background levels at Kilauea summit”. If trade winds happened to abate in the days to come, access to Hawaii Volcanoes National Park would be totally closed.
The photo here below, taken in July 2007, indicated that sulphur deposits were already present in the crater by that time.
Meantime, lava keeps flowing into the ocean, with a new entry 400 metres or so to the east of Waikupanaha site.

57765359b88c7901f50c82e071c33c43.jpg