Hawaii: Pohoiki vit ses dernières heures // Hawaii: Pohoiki is living its last hours

Lors d’un survol avec la compagnie Paradise Helicopters, des observateurs ont déclaré que la lave avait atteint le parking de Pohoiki et se trouvait à une cinquantaine de mètres de la rampe de mise à l’eau. La visibilité n’était pas bonne car le panache généré par l’entrée de la lave dans l’océan près d’Ahalanui cachait en partie la coulée qui menace Pohoiki. On pouvait toutefois voir que la lave brûlait une zone boisée en amont du front d’écoulement.
De nouvelles observations seront faites dans les prochaines heures.
L’information n’est pas vraiment une surprise. Dans sa dernière mise à jour, le HVO a indiqué qu ‘«une nouvelles coulée avait émergé de la branche sud et progressait le long de la bordure sud-ouest en se dirigeant lentement vers l’océan».

——————————————–

During an overflight with Paradise Helicopters, obervers declared that lava had reached the parking lot at Pohoiki and about 50 metres from the boat ramp. Visibilty was not good as the plume from the ocean entry near Ahalanui obscured the flow looming over Pohoiki to the northeast. One could see that active lava burning a forested area above the flow front.

More observations will be made in the next hours.

The piece of news does not really come as a surprise. In its latest update, HVO indicated that “a new lobe has started from the southern lobe and is active along its southwestern margin slowly heading toward the ocean.”

Crédit photo: USGS

 

La rampe d’accès de Pohoiki sous la menace de la lave // The Pohoiki boat ramp under the threat of lava

Selon le HVO, la coulée de lave issue de la Fracture n° 8 se trouvait à seulement 400 mètres de la rampe d’accès de Pohoiki dans l’Isaac Hale Park le 19 juillet 2018. Il y a de fortes chances que le site soit recouvert dans peu de temps, au cours du prochain week-end, voire avant. La prévision est difficile car la lave peut changer à tout moment ; elle peut ralentir ou accélérer sa progression.
L’accès à la rampe pour bateaux de Pohoiki est bloqué par les coulées depuis plusieurs semaines et ne peut donc plus être utilisé par les pêcheurs ou pour les excursions en bateau. Leur point de départ a été transféré à Wailoa Boat Harbour à Hilo. Beaucoup de gens pleurent la perte imminente de cette zone de loisirs bien connue pour la pêche, la navigation de plaisance, le surf et d’autres activités océaniques.
La Fracture n° 8, quant à elle, continue de vomir la lave qui avance dans un chenal surélevé vers le nord-est de la bouche éruptive. La lave continue de sortir en certains points le long du front d’écoulement de 6 km dans l’océan.
Source: HVO.

———————————————-

According to HVO, the lava flow from Fissure 8 was last observed 400 metres from Pohoiki boat ramp at Isaac Hale Park on July 19th, 2018. The odds are that the site will be covered by lava in the short term, during the week-end or even before. Any forecast is difficult as lava can change at any time. It can slow down, speed up.

Access to the boat ramp at Pohoiki has been blocked by the lava flows for weeks, and is no longer available as a launch point by fishermen or lava boat tours. The latter need to start their tours from Wailoa Boat Harbor in Hilo. Many people are lamenting the imminent loss of the recreational area, popular for fishing, boating, surfing and other ocean activities.

Fissure 8, meanwhile, continues to erupt lava into the perched channel leading northeast from the vent. Lava continues to ooze out at a few points along the 6-km flow front into the ocean.

Source: HVO.

Vue de Isaac Hale Park et de la rampe d’accès de Pohoiki le 19 juillet 2018 (Crédit photo: USGS / HVO)

Kilauea (Hawaii): Dernières nouvelles // Latest news

Le HVO indique que la Fracture n° 8 continue d’envoyer la lave dans un chenal en direction du nord-est vers Kapoho. Le niveau de la lave dans la partie amont du chenal augmente brièvement en réaction aux explosions d’effondrement qui se produisent au sommet. La coulée a’a qui circule en chenal à l’ouest du Kapoho Crater continue d’alimenter l’entrée principale dans l’océan. L’entrée sud reste la plus fournie avec de nombreux points d’entrée dans le Pacifique. La lave se trouve à environ 800 mètres de Isaac Hale Park et de la rampe d’accès pour les bateaux à Pohoiki. Malgré l’absence de connexion visible au chenal issu de la Fracture n° 8, la lave continue de sortir en plusieurs endroits du front de 6 km de large dans l’océan.
Des explosions accompagnées d’effondrements se produisent toujours régulièrement au sommet du Kilauea avec une énergie équivalente à des séismes de M 5.2 -5.4. L’affaissement de Halema’uma’u continue.
Source: HVO.

————————————–

Hawaiian Volcano Observatory reports that Fissure 8 continues to erupt lava into the channel heading northeast toward Kapoho.Lava levels in the upper channel increase briefly following the summit collapse-explosion events at the summit. The channelized a’a flow west of Kapoho Crater continues to be the main ocean entry at the southern edge of the flow front. The south margin of the flow near the ocean entry remains unchanged with the lava flow entering the ocean at numerous points in Kapoho. Lava is approximately 800 metres from Isaac Hale Park/Pohoiki Boat Ramp. Despite no visible surface connection to the fissure 8 channel, lava continues to ooze out at several points on the 6 km (3.7 mi) wide flow front into the ocean.

Collapse/explosion events regularly occur beneath the summit of Kilauea with energy equivalent to M 5.2 -5.4 earthquakes. Inward slumping of Halema’uma’u continues.

Source: HVO.

La lave continue de sortir en abondance de la Fracture n° 8 (Crédit photo: USGS / HVO)

Vue de la partie ouest du champ de lave, avec la coulée principale qui contourne Kapoho Crater (Crédit photo: USGS /HVO)

Kilauea (Hawaii): Mauvaises nouvelles // Bad news

Dans ses dernières mises à jour, le HVO indique que la Fracture n° 8 continue d’envoyer de la lave en grande quantité dans le chenal surélevé qui la conduit en direction du nord-est vers Kapoho. Une fois arrivée dans ce secteur, la majeure partie de la lave prend la direction du sud vers Pohoiki.
Comme je l’ai écrit précédemment, la lave a envahi Ahalanui Beach Park dans la soirée du 11 juillet, détruisant une autre destination très populaire du district de Puna. Le parc, plus connu sous le nom de «Warm Ponds», a été recouvert par la lave peu de temps avant que l’école Kua O Ka La, sur la Highway 137, subisse le même sort.
La destruction du parc fait suite à celle des Tide Pools de Kapoho et des « Champagne Ponds», deux destinations populaires au bord de l’océan qui ont été détruites lorsque la lave a envahi Kapoho Bay au début du mois de juin.
Isaac Hale Beach Park est également sous la menace de la lave. Le parc se trouve entre la coulée de lave émise par la Fracture n° 8 et un ancien bras de coulée qui a atteint l’océan au sud de Pohoiki Road à la fin du mois de mai. Le parc est donc réellement menacé de destruction lui aussi, même si la direction emprunté par la coulée peut changer à tout moment. Les géologues du HVO indiquent que la lave ne constitue pas une menace immédiate pour Isaac Hale Beach Park car il lui faudrait pour cela se déplacer latéralement le long de la côte pour l’atteindre (voir carte ci-dessous). Le problème est que c’est l’avancée de la lave vers le sud, entre Kapoho et Ahalanui, qui a détruit les Warm Ponds, et Isaac Hale est en plein sur cette trajectoire.
Le HVO confirme que l’entrée de la lave dans l’océan à Ahalanui est « vigoureuse » et produit un panache dense de vapeur et de gaz. Le front d’écoulement présente maintenant une largeur de 6 kilomètres et l’entrée de lave la plus fournie se trouve dans le secteur d’Ahalanui.
Au sommet du Kilauea, l’activité sismique reste inchangée, avec explosions correspondant à des effondrements. Elles libèrent une énergie équivalente à des séismes de M 5,0 qui sont précédés chaque jour par des centaines de petites secousses. Il est vivement conseillé aux habitants de la zone sommitale du Kilauea de bien contrôler leurs maisons pour s’assurer qu’il n’y a pas de signes de dégâts causés par l’activité sismique. Ces signes comprennent des fissures dans les murs, des portes qui  ferment mal, des débris inexpliqués près des joints de murs et de sols, ou des fissures dans les fondations ou les piliers;
Source: HVO, journaux hawaïens.

—————————————-

In its latest updates, HVO reported that Fissure 8 continues to erupt lava into the perched channel heading northeast from the vent toward Kapoho. The majority of the flow is now heading south toward Pohoiki.

As I put it before, lava consumed Ahalanui Beach Park on Juky 11th in the evening, destroying yet another very popular Puna destination. The park, commonly known as “Warm Pond,” was buried by lava shortly before Kua O Ka La Public Charter School on Highway 137 likewise was destroyed.

The park’s destruction follows the loss of the Kapoho tide pools and “Champagne Ponds,” both popular oceanside destinations that were lost when lava filled Kapoho Bay in early June.

One more beach park — Isaac Hale Beach Park — remains between the ongoing fissure 8 lava flow from Kilauea and an earlier branch of the flow that reached the ocean south of Pohoiki Road in late May. The fate of the park is concerning, although the direction of the flow could change at any time. HVO geologists indicate that the lava does not pose an imminent threat to Isaac Hale Park because it would have to travel laterally along the coast to reach it. The problem is that it was the flow’s southward advance that destroyed the Warm Ponds when it moved from Kapoho to Ahalanui, and Isaac Hale is down the line.

HVO confirm that the lava entry into Ahalanui is “vigorous” and producing a dense laze plume. The flow front is now 6 kilometres wide, with the majority of the flow directed toward the Ahalanui ocean entry.

At Kilauea summit, seismic activity continues in much the same way it has for the past several weeks, with collapse-explosion events releasing energy equivalent to M 5.0 earthquakes, and preceded by hundreds of smaller quakes each day. Residents living in Kilauea’s summit area are strongly advised to closely examine their property for signs of earthquake damage, which might not be immediately obvious. Possible signs of quake damage include cracks in walls, doors that no longer close easily, unexplained debris near wall and floor joints, or cracks in foundations or pillars ;

Source: HVO, Hawaiian newspapers.

Panache de gaz et de vapeur s’élevant du site d’Ahalanui Beach Park qui nient d’être envahi par la lave (Crédit photo : USGS / HVO)

Source: USGS